Evergreen

Une proposition inattendue.

Coucou tout le monde, je vous présente cette fiction qui est un crossovers de Twilight avec Harry Potter, j'espère que ça va vous plaire. =) Je remercie hp-drago pour avoir corriger ce texte. =)
 



 

"Maybe you'll find someone, to lay some roots down next to you" - Evergreen - Ryan Adams

« Peut-être que tu trouveras quelqu'un, jeter des racines à côté de toi. » - Evergreen - Ryan Adams



 

« Hermione, est ce qu tu pourrais aider Ron à mettre la table ? »

« Merlin, aide moi ! »

« Oui bien sûr Madame Weasley. » dit-elle avec un sourire. « Je suis heureuse de vous aider. »

Depuis la fin de la guerre Molly pousse Ron et Hermione à sortir ensemble. Elle doit penser que, puisque Harry et Ginny sont déjà en couple, il est peut être temps que ces deux là se réunissent. Mais il semble qu' ils soient trop ignorant pour le faire seul.

Hermione est fatiguée de devoir constamment faire des excuses avant de sortir rapidement de la pièce lorsqu'elle voit l'espièglerie dans les yeux de Madame Weasley.

Après presque un an, Hermione est sûr de pouvoir repérer ce regard à mille mètres. Elle ne se sent pas bien avec Ron leur baiser dans la chambre est une preuve suffisante. Elle a l'impression d'embrasser son frère.

Malheureusement, Ron ne partage pas son malaise. Il accepte l'aide de Molly et tente de flirter avec Hermione, causant encore plus de sortie maladroite. Lorsque cela ne fonctionne pas, Ron est frustré ce qui rend ses sentiment plus clair et le rend encore plus audacieux dans ses tentatives.

Hermione attrape les couverts dans le tiroir et se fraye un chemin jusqu'à la table où Ron fait léviter trop de vaisselles d'un seul coup. Quand il remarque Hermione, sa concentration diminue et quelques assiettes se fracassent au sol. Elle sursaute et jette un rapide « Reparo » sur les pièces cassées et se tourne vers Ron qui lui sourit timidement.

« Tu es charmante ce soir Herm'. » dit-il, son visage rougissant de la célèbre couleur des Weasley.

Hermione rougit, plus de gêne qu'autre chose.

« Euh ... Merci, mais c'est juste un jean et un t-shirt, rien de spécial » dit elle en haussant les épaules.

« Eh bien, euh... C'est joli ! Es ce un jeanslim ? »

« Comment George ? Ronnie demande maintenant des conseils de modes aux filles. » a déclaré Fred en tournant autour de la table. Il fait un clin d'œil à Hermione tandis qu'il taquine son frère.

« Ah oui. » George sourit « J'ai toujours pensé que Ron n'était pas très bon dans ses choix vestimentaires. Comme avec cette chemise. »

« Peut être en bleu ça serait mieux et ferait ressortir tes yeux. »

Les deux garçons continuent d' embêter Ron mais ce dernier est plus qu'agacé par les moqueries de ses frères. Après un dernier regard pour les jumeaux, il sort de la cuisine et monte bouder dans sa chambre.

George regarde Hermione avec un sourire, qu'elle lui rend, heureuse. « Maman est toujours en train de te pousser vers Ron ? »

« Pousser ? » Hermione soupire. « Pousser à vomir ! Si elle était moins discrète dans ses tentatives je penserais qu'elle essayerait quelque chose avec moi. »

Les trois sorciers rient bruyamment et finissent de préparer ce que Ron a laissé sur la table.


 

« Pourrais-je avoir l'attention de tout le monde s'il vous plaît ? J'ai quelque chose à dire. Plutôt... quelque chose à demander. » Ron a l'air mal à l'aise et se met maladroitement debout en cherchant ses mots. « Hermione. »

«Oh oh » semble être la pensée commune de la moitié des occupants de la table.

« Quoi ? » La pensée de la plupart des autres.

« Enfin. » estla pensée de Molly Weasley.

« Hermione, nous nous connaissons depuis longtemps maintenant et encore mieux depuis quelques mois. » a t-il poursuivi mais Hermione peut à peine l'entendre vu sa panique interne.

« Non s'il vous plaît arrêtez le ! Quelqu'un doit l'empêcher de parler! Je n'aime pas ça, il suffit de l'arrêter ! »

Mais personnes ne le fait, alors il continue.

« Ce serait un honneur », a t-il dit en se mettant sur un genou. Il y a eu un sursaut collectif émerveillé et maladroit, et tire une petite boîte noire de sa poche « si tu voulais être ma... »

Il est interrompu par deux craquements sonores signalant que quelqu'un transplane à l'intérieur ainsi que le bruit de pas précipités venant dans leur direction. Toutes les personnes présentent dans la pièce pointent leur baguette sur la porte attendant l'intrus.

C'est Remus qui ouvre la porte, au grand soulagement de tous sauf dans le cas de Ron qui est confus et ennuyé. Le loup semble épuisé et bouleversé. Tonks a une expression similaire et le suit à l'intérieur.

Après un moment de silence, Ron a éclaté en disant : « Et ! Nous étions au milieu de quelque chose d'important. Qu'est ce qui se passe pour que vous veniez nous interrompre ? »

Ron choque presque tout le monde vu le ton irrespectueux employé envers son ancien professeur et un Auror respecté. Remus soupire et regarde Hermione.

« Je pense que c'est mieux si nous parlons à Hermione en privé. » propose Remus.

Le cœur d' Hermione fait un sursaut.

« Qu'est ce qui a pu se passer ? La guerre est finie. Combien de mauvaises nouvelles peuvent encore tomber ? »

Les autres hochent la tête et partent en jetant un regard sympathique à Hermione en sachant que ça ne sera pas bon. Cependant, Ron ne laisse pas passer.

« Tout ce que vous avez à lui dire, vous pouvez le dire en face de moi. Je suis son fiancé. » déclare Ron.

« Tu es mon quoi ? »

« Fiancé ! C'est ce que je te demandais à l'instant. »

Remus bégaye, puis sourit : « Eh bien, je suppose que les félicitations sont- »

« Non, elles ne le sont pas. » Hermione l'interrompt : « Ron, nous ne sommes même pas ensemble. Pourquoi devrais je accepter ta proposition ? Maintenant, sors, j'ai besoin de parler à Remus. » Sûr ce, elle le chasse de la pièce, ignorant ses protestations.

Il ne reste qu' Hermione, Remus et Tonks dans la cuisine. Après un silence maladroit, Hermione cède et demande ce qui s' est passé. Encore une fois, Remus soupire et frotte sa main sur son visage.

« Hermione, » il a commencé, « Je ne sais pas exactement comment le dire. Hum. Oh Merlin. C'est ... C'est tes parents. »


 

Un peu plus tard, Hermione transplane chez ses parents. Elle avait l'habitude de se trouver dans cette maison. C'est là où elle a grandi et vivaient avec ses parents, et là où elle passait l'été une fois revenu de Poudlard. Mais ce n'est plus chez elle, pas depuis qu' elle a enlevé les souvenirs qu'ils avaient partagés ensemble ainsi que leur faire oublier qu'elle existait pour leur sécurité.

« J'ai fais beaucoup de choses pour leur sécurité. »

Elle se dirige vers la table où se trouve le téléphone. En feuilletant le carnet d'adresses, elle trouve le nom qu'elle cherchait et elle le compose.

« Résidence Swan. » répond une voix.

« Oncle Charlie ? C'est Hermione. »

« Hermione ! C'est bon d'avoir de tes nouvelles. Je n' en ai pas eu depuis un bon bout de temps. Tout va bien ? »

« Quelque chose s'est passé, penses-tu que je pourrais venir chez toi pendant un certain temps ? J'ai besoin de m'éloigner de tout ça. »

« Bien sûr. » répond Charlie, « C'est tout ce dont tu as besoin ? As-tu un plan ou... ? »

« Oh euh... je vais transplaner. Je serai là dans quelque jours. »

« Ok, je vais faire semblant de savoir ce que cela signifie. », rit-il.

Hermione rit doucement avec lui. Son cœur se serre, elles e sent bien avec sa famille.

Avec les Weasley se n' est pas pareil. Bien que la guerre soit finie,ils sont encore à trouver leurs marques et Hermione ne trouve pas sa place.

Elle repose le téléphone avant de faire le tour de la maison pour emballer ce qu'elle va emmener à Forks, Washington.


Alors ? Comment est-ce que vous avez trouvé ce premier chapitre ? Bien ? J'espère ! =)

Je vous dit à bientôt pour le prochain chapitre. =)

Quelqu'un connaît il tout les être humains Anglais ?


Coucou tout le monde, je suis enfin de retour sur ce site avec un nouveau chapitre sur cette fiction, j'espère que ce chapitre va vous plaire. =)

Ce chapitre à été corrigé par hp-drago, que je remercie beaucoup. =)

Bonne lecture. =)


 

 

CHAPITRE 2 : Quelqu'un connaît il tout les être humains Anglais ?

Forks, Washington.

Maison des Cullen

« Alice, qui est-ce ? » demande Edward en se précipitant dans le salon.

« Euh ... Je ne sais pas. »

Le deux vampires se tiennent l'un en face de l'autre, réfléchissant à la vision d'Alice. Elle n'est pas clair, comme s'il y avait quelque chose de différent à propos de cette fille.

« Est-elle une modificatrice ? Non je ne peux pas avoir des vision d'eux. Mais- »

Ses pensées sont interrompues par une autre vision, moins flou cette fois. Il y a toujours des moment où elle ne peut pas gérer comme maintenant. Dans sa vision, il n'y a pas de danger. Il ne perd pas le contrôle alors que la jeune fille est à ses cotés.

« Elle n'est ni un vampire, ni un modificateur, est elle juste un être humain ? Je ne pense pas que Rosalie soit heureuse qu'il y est une autre histoire comme celle de Bella... »

« Hey ! »

« Désolée Edward. » dit-elle en haussant les épaules. « Mais tu sais les relations humain / vampire sont de grosses affaires. »

« Salut, excusez-moi ? De quoi est ce que vous parlez ? » demande Emmett qui se trouve à coté d'eux. Le reste des Cullen s'est réuni comme à chaque fois qu' Alice a un vision récemment, elles ont toujours signifié : danger, ce qui veut dire que pratiquement tout le monde en a après Bella.

« Oh ! » Dit Alice, tournant autour pour voir le groupe, un large sourire sur le visage, « Il y a une nouvelle fille qui va venir à Forks ! »

« Une nouvelle fille ? Est-elle une menace ? » interroge Rosalie, faisant un pas en avant s'éloignant d'Emmett vu qu'elle était à ses cotés.

« Non non non ! Pas une menace ! En fait, elle est tout à fait le contraire. Du moins, je pense que non, elle n'est probablement pas une menace. C'est tellement excitant ! »

Elle applaudit et sautille sur place, éclatant presque de joie. Edward qui a également vu la vison est heureux, mais pas au point de sauter partout dans le pièce comme Alice. Le reste des Cullen la regarde confus. Encore plus Jasper qui ressent les émotions.

« Donc, il y a une nouvelle fille, que nous ne connaissons pas, et nous sommes excités à ce sujet ? Même si elle pourrait être une menace ? Qu'est-ce ? »

« Alors quand est ce qu'elle doit arriver ? » demande Jasper les sourcils froncés créant des rides, en regardant attentivement la famille qui est aussi confuse que lui aujourd'hui.

« Elle va arriver assez tôt, Jasper. » rit-elle, agitant ses sourcils vers lui.

« Qu'est-ce que ça veut dire ?! » puis elle ajoute : « Je ne sais pas exactement. C'est bientôt ! Elle arrive bientôt ! Hey, personne ne connaît tous les humains britanniques ? »



 

Plus tard ce jour là, Alice est encore en train d'avoir des visions brèves à propos de la jeune fille. D'après ce qu'elle a pu comprendre, « La mystérieuse fille », comme elle l'appelle, est calme, attentionnée, chaleureuse et particulièrement amicale envers Jasper.

Alice découvre que la « mystérieuse fille » et Jasper parlent, rient et se sourient, bien plus que Jasper ne l''avait fait avec quiconque à part les autres membre de la famille.

C'est pour cette raison qu' Alice a du mal à la voir comme une menace. Les autres si. Ils ne peuvent pas découvrir ses visions et comprendre que Jasper est heureux, et ils ne voient pas son bonheur grâce à la fille, dont Alice espérait qu'elle fasse un jour partie de la famille.

Il est logique qu' avec la menace constante pour la sécurité de Bella, ils ont dû faire preuve de prudence.

Les visions de Jasper et la jeune fille changent rapidement. Certaines sont à l'école ou à leur domicile, et d'autres dans la maison de Bella.

« Pourquoi seraient-ils chez Bella ? »

Edward a essayé de mettre Alice dehors, le flot ininterrompu de visions l' épuise.

Elle trouve ça excitant et touchant. Heureuse d'avoir des potins à se mettre sous la dent, même si elle ne peut pas encore en faire profiter.

Edward trouve fatiguant de faire face à la liste grandissante des questions qu' Alice se pose au sujet de cette situation à venir.

Néanmoins, lorsqu'il entend la dernière pensée de sa sœur, il tourne la tête dans sa direction et dit dans un sifflement : « Qui est chez Bella ? »

« Juste la nouvelle fille, » elle haussa les épaules avant de baisser le ton pour murmurer « et Jasper. »

Avec les sens aiguisés des vampires, tous les habitants de la maison l'ont entendu et une fois de plus, la confusion règne. Ils rejoignent la voyante.

« Pourquoi suis-je toujours avec elle ? A chaque fois qu' Alice a une vision, il me semble être là. Qu'est-ce qui se passe avec cette fille ? »

« Mais pourquoi sont-ils là-bas ? » demande Edward

« Je ne sais pas, ils sont dans une chambre à coucher et il ne s'agit pas de la chambre de Bella. Au vu décor, je suppose que ce n'est pas celle de Charlie non plus. Sauf si il a un goût tout à fait féminin. »

Alice rit et sort de la salle.

Les Cullen se dispersent, retournant au endroit où ils se trouvaient auparavant. Emmett se tourne vers Jasper et lui met un coup de coude. « Alors... Dans une chambre à coucher avec 'la mystérieuse fille', hein ? »

Jasper bafouille des mots incompréhensible pour au final ouvrir et fermer la bouche sans qu'aucun son n'en sorte. Jasper plisse les yeux vers son frère, n'aimant pas trop la moquerie de celui qui fini par sortir en éclatant de rire avant qu' Emmett retourne à son jeu vidéo, riant toujours de l'état presque troublé de son frère.



 

Maison des Swan.

Edward va chez Bella pour la soirée. Ils sont assis dans le salon à regarder la télévision quand Charlie rentre du travail. Le chef hausse un sourcil en voyant les deux jeunes blottis sur le canapé. Edward s'empresse de prendre ses distance avec Bella. Ils sont à présent presque séparés par une place.

Content de cela, Charlie traverse le salon et part dans la cuisine pour prendre un verre tout en criant à Bella : « Ta cousine va venir vivre avec nous pendant un certain temps. Cependant, je ne sais pas quand elle arrivera. »

Edward ragaillardi par cela, « Est ce « la mystérieuse fille ». Oh mon dieu, maintenant je suis comme Alice... »

« Hermione vient ? Je ne l'ai pas vu depuis si longtemps ! Comment va t-elle ? Oh je ne peux pas attendre ! »

L'excitation de Bella fait rire Edward, elle rebondit sur son siège ce qui lui rappelle Alice qui faisait exactement la même chose plus tôt dans la journée.

« Qui est-ce ? » Demande Edward en souriant à petite amie.

« Hermione ! Elle est brillante, vous allez l'aimer. Elle est la fille de la sœur de mon père, donc c'est ma cousine. Elle vit en Angleterre et nous ne pouvons pas trop la voir. Surtout ces quelques dernières années... vu qu' un tas de choses s'est passé... » Termina maladroitement Bella en levant les yeux vers Charlie qui a l'air mal à l'aise.

Ce n'est pas passé inaperçu pour Edward,qui ajoute cette information à sa liste concernant la nouvelle venue en plus de sa confusion. Il se fait une note mentale de le mentionner au reste de sa famille une fois qu'il serait de retour chez lui.

Bella récupère rapidement son sourire avant de demander à Charlie. « Alors, quand est ce qu'elle arrive ? »

« Hermione a dit qu'elle viendrait dès que possible et a rajouté qu'il s'était passé quelque chose, mais je n'avais pas envie de la pousser à m'en parler au téléphone. Il semble que ça serait mieux de nous le dire en face. Elle arrivera sans doute dans quelques jours. » Il soupire, avant de prendre une gorgée de sa bière.

« Alors quelque chose est arrivée à la « fille mystère » ? »

« Edward tu ferais mieux d'y aller. » Dit Bella le poussant hors de son siège et l'emmenant vers la porte. « Hermione vient et j'ai besoin que la maison soit présentable. »

« Bella, ma chérie, elle fait partie de la famille. Nous n'allons pas refaire toute la maison parce qu'elle vient. » Charlie ricane, Edward rit doucement et il fait un baiser à Bella en guise d'au revoir.

« Eh bien, où est-ce qu'elle va s'installer ? Nous avons une chambre d'amis mais il est plein de tes cochonneries ! Elle pourrait arriver demain quoi ! Allez, lève-toi ! Go go go ! »

Après l'excitation, Bella se retrouve paniquéepour ensuite être joyeuse en pensant à toutes les choses qu'elles pourraient faire quand Hermione serait à Forks.

« Je souhaite lui dire. Puis-je ? J' entends par là que nous n'avons pas de secrets pour eux et une sorcière peut certainement garder un secret comme le mienne et le leur ... Enfin... »



 

Il a fallu quelques heures afin de trier les boîtes indésirables de Charlie pour faire de la place à Hermione et ses affaires. Il y a beaucoup d'espace sur les étagères, ils savaient qu' Hermione apportera ses livres et elle en a beaucoup.

Ils entendent un POP venant du jardin pendant qu'ils font la vaisselle. Bella pousse un gris aigu, Charlie cache ses oreilles pour éteindre un peu le bruit pendant que sa fille fonce vers la porte et l'ouvre rapidement révélant Hermione. Les deux jeunes filles crient et Charlie se bouche de nouveau les oreilles.

« Isa ! »

« Mione ! »



 

Maison des Cullen.

« Alors cette jeune demoiselle est la cousine de Bella ? » Demande Carlisle.

« Elle est notre « fille mystère » ? »

« S'il vous plaît arrêter de l'appeler comme ça, c'est bizarre. Son nom c'est Hermione. » Soupire Edward.

Emmett sourit, « Hermione ? C'est bizarre aussi. »

« Charlie ne semble pas savoir quand elle va arriver- »

Edward est interrompu par Alice qui se trouve dans la salle à manger. Quand tout les autres sont venus voir ce qui n'allait pas, ils ont constaté que la voyante rayonne de bonheur.

« Elle est là ! »


 

Alors ? Comment est-ce que vous avez trouvé ce nouveau chapitre ? Bien ? J'espère. =)

J'espère vous revoir bientôt pour le prochain chapitre. =)

Bisous.

Coucou tout le monde, je suis de retour pour un nouveau chapitre sur cette fiction, j'espère qu'il va vous plaire ! Merci beaucoup à hp-drago pour avoir corriger ce nouveau chapitre ! J'espère qu'il va vous plaire !  =)


 

CHAPITRE 3 : Que sont devenus les Granger ?

Maison de Bella.

« Oh Mione tu m'as manqué ! Ça fait tellement longtemps que je ne t'ai pas vu. » Crie Bella, prenant la main d' Hermione pour qu'elle l'emmène à l'intérieur.

« Trop longtemps Isa. »

Depuis sa cinquième année, elle n'a plus appelé sa cousine Bella. Le souvenir de Bellatrix Lestrange tuant presque Sirius quand il est tombé à travers le voile la hante toujours. Ses interactions avec Bellatrix n'ont fait qu'empirer par la suite.

Heureusement, après quelques années où le Département des Mystères a fait des recherches, et après avoir testé le voile, Sirius est revenu parmi eux. Mais penser à Bellatrix refroidit Hermione à chaque fois.

Elle entre dans la cuisine : « Oncle Charlie ! Comment vas-tu ? » Demande Hermione en l'embrassant.

« Je vais bien ma chérie, comme vas-tu toi ? » Demande t-il prudent. Pendant leur appel téléphonique il a bien senti que quelque chose n'allait pas.

« Je vais bien, je vais bien. » Dit-elle tout en se tordant les mains. « Mais j'ai vraiment besoin de vous dire ce qui s'est passé ... »

Ils semblent tous mal à l'aise, assis à la table de la cuisine. Charlie et Bella regardent Hermione pour la pousser à commencer.

« Je vous ai parlé de la guerre et de ma place par rapport à celle ci. J'étais une cible de choix étant une née-moldu et surtout quand je suis devenue l'amie d' Harry. Alors à cause de moi, mes parents étaient une cible. Donc, environ un an avant la bataille finale, je me suis effacée de leur mémoire. »

Elle fait une pause, prend une profonde respiration avant de rencontrer le regard de Charlie.

« Je ne me suis pas effacée de vos mémoires ou quelqu'un d'autre de la famille. Je ne pouvais pas risquer la mort de mes parents pour qu'ils arrivent à moi. S' ils ne me connaissaient pas alors rien ne pourraient leur arriver. Du moins, c'est ce que je pensais. Je ne voulais également pas qu'ils voient leur fille mourante à cause d'une guerre. En plus ils n'auraient pas pu parler d'un monde qu'ils ne connaissaient pas. Il n'y a pas d'importance de tout façon, je ne peux pas enlever le sortilège d'oubliette que j'avais lancé quand je les ai retrouvé en Australie. Ils sont vraiment heureux là-bas, ils ont ouvert un café dans un petit village, beaucoup plus reposant qu'un cabinet dentaire à Londres. »

Hermione sourit un peu, les yeux pleins de larmes.

« Mais hier Remus est venu me voir. Tonks, sa femme avait été appelé à enquêter sur une affaire de Mangemorts - Certains ne sont toujours pas capturés même après la guerre - et ils ont trouvé ma mère et mon père pour les tuer. Je suis désolée oncle Charlie, je suis vraiment désolée. »

Elle commence à sangloter. Charlie et Bella pleurent doucement, le chef prend Hermione dans ses bras.

« Ce n'était pas de ta faute, ma chérie. Tu as essayé de les protéger. Tu as tout fait pour essayer d'empêcher cela. Personne ne devrait avoir à subir ce que que tu as subi, tu es si jeune. »

Les trois restèrent assis en silence pendant un moment, Charlie caressant les cheveux d' Hermione pour calmer ses sanglots elle cesse de trembler. Il s'essuie les yeux de la sorcière et sourit doucement aux filles.

« Maintenant que tu es calmée, veux tu quelque chose à manger ou à boire ? tu dois avoir faim après ton voyage à travers le monde. Je ne sais toujours pas comment ces « transplanages » fonctionnent... »

« Apparition, Papa. » Dit Bella en riant.

« Ouais, ça. Quoi qu'il en soit, tu dois avoir faim. »

« En fait, je suis juste un peu fatiguée. Le transplanage longue distance comme celui-ci utilise beaucoup de magie et il faut beaucoup de repos. Où puis-je m'installer ? » a t' elle demandé en tirant son petit sac perlé au sain de sa veste.

« Oh ! » Crie Bella en sautant de son siège et agrippe la main de sa cousine. « Nous avons fait ta chambre cette après midi, je peux t'y emmener maintenant ! »

« Il ne fallait pas te donner tant de peine pour moi. » Dit-elle doucement.

« Oh tais-toi ! Où allais-tu dormir ? Dans le hangar? »

Bella se mit à rire en tirant Hermione dans les escaliers et dans la chambre d'amis, maintenant celle d' Hermione.

« Eh bien, je te remercie de toute façon. » Dit-elle, en sortant sa baguette. « Ça te dérange ? »
« Non, non. Vas-y. »

Hermione regarde la pièce. Après un moment, elle fait quelques petits mouvements avec sa baguette. Quand Bella peut voir de la magie, cela la fascine toujours autant et cela reste incontestablement sa partie préférée. La couleur des murs change, ils passent d'un bleu crème à un bleu pâle, les rideaux blanc et fin deviennent épais et bleu foncé. Puis c'est au tour des meubles de changer. La pièce est plus au goût d' Hermione selon Bella. La sorcière est satisfaite de sa chambre. Elle regarde sa cousine qui a les yeux écarquillés d'émerveillement. Bella se repend rapidement et frappe des mains.

« Ok. Alors, on va déballer tes affaires. Est ce que c'est seulement le sac que tu as apporté ? Restes tu pour seulement une journée ? »

« Non, non, » Hermione sourit, « Il y a un sortilège d'extension indétectable. Vas-y, mets ta main dedans. »

Bella est quelque peut sceptique aux dires de sa cousine, mais elle met tout de même la main dans le sac.

« Mais il semble si léger ! » S'exclame t-elle.

« Magie. » Dit Hermione en agitant sa baguette.

« Ah oui. Penses tu que tu pourrais faire pareil avec mon sac ? Je te jure que tous les manuels que nous avons à transporter sont lourds, je me sens comme une bibliothèque. En parlant de l'école, que vas-tu faire à ce sujet ? »

« Eh bien, après la guerre, j'ai fais ma dernière année et j'ai eu mes ASPIC. Mais je n'ai pas été dans une école moldue depuis que j'ai 11 ans. Je pourrais demander à oncle Charlie de m' y inscrire si ça ne te dérange pas ? »

« Pourquoi devrais-je refuser ?! C'est génial ! Je ne peux pas attendre pour te faire rencontrer tout le monde. En fait, mon petit ami Edward pourrait venir plus tard me voir, et tu pourras ainsi le rencontrer. » Bella rougit à l'évocation d'Edward.

« J'ai enfin l'occasion de rencontrer le mystérieux M. Cullen, hein ? » Dit-elle à sa cousine.

Les deux filles rient et s'installent pour commencer à ranger les affaires dans le sac ainsi que la malle qu' Hermione avait dans sa poche de jeans. Elle l' a bien entendu remis à sa taille d'origine avant de la vider.


Maison des Cullen.

« S'il te plaît je peux venir ? Je veux la rencontrer. S'il te plaît s'il te plaît ! »

« Non. » Edward répond : « Bella ne s'attend pas à une visite familiale des Cullen, tu la rencontreras une autre fois. »

« Ouais Alice. » Intervint Emmett. « Ce n'est pas comme si nous pouvons tous y aller et dire : « Hé, tu es Hermione? Parce que notre sœur a eu une vision de toi embrassant notre frère Cupidon ici présent. C'est un peu bizarre. »

Jasper grogne : « Personne ne s'embrassera. Arrêtez de dire ça. Et pendant que j' y suis, arrête de m'appeler Cupidon ! »

« Je m'en vais. » Déclare Edward en haussant les épaules avant de mettre son manteau et de quitter la pièce rapidement, ignorant les cris d'Alice qui disent : « Emmène moi avec toi ! »


 

J'espère que ce chapitre vous a plu. A bientôt pour le prochain chapitre. =)

Bonjour tout le monde, je suis contente de vous posté le chapitre 4 de cette fiction, il à lui aussi été corrigé par Hp-drago, que je remercie beaucoup, comme d'habitude.

Je vous laisse à votre lecture. =)


 

CHAPITRE 4 : La sorcière rencontre le vampire

Maison de Bella

« Ses yeux. Il y a quelque chose de familier dans ses yeux. Cet or... oh...oh, c'est embarrassant. »

« Bonjour Edward, je suis ravie de te rencontrer. Isa m'a parlé de toi dans ses lettres. »

Hermione sourit et décide qu'elle allait agir comme une moldue jusqu'à ce qu'elle ait parlé à sa cousine. Il la salue d'un signe de main et se dirige vers le salon où se trouve sa petite amie. La sorcière la regarde voulant dire : « Nous devons parler. »

« Edward, reste dans le salon et assis toi sur le canapé en attendant que j'aide Mione dans la cuisine. »

Elle sourit doucement et suit sa cousine. Dès que Bella ferme la porte, Hermione s'empresse de sortit sa baquette pour lancer un sort de silence sur la pièce pour ne pas être entendues.

« Un vampire? Vraiment Isa ?! » Dit Hermione dans un cri percent.

« Wow, tu es rapide. Il m' a fallu au moins deux mois pour le découvrir. » Bella se déplace dans la pièce. « Même si tu dois en savoir plus sur les choses magiques, la guerre et toutes les histoires sombres qui se passent... Ne le dit pas à papa, il va paniquer- »

« Oui il va avoir peur. » L'interrompt elle. « Et il aura raison de le faire. C'est dangereux ! Je sais qu'il est végétarien ou autre chose, mais- »

« Attend, comment est ce que tu sais ça ? » la coupe Bella

« Ses yeux. » Hermione fait un geste de la main. « Ils sont dorés. J'ai rencontré quelques vampires au cours de mes années d'études. Ils ont les yeux rouges quand le sang provient d'un humain, et comme tu le sais, les yeux dorés... Bref, je ne vais pas t'ennuyer à le répéter... Isa, c'est vraiment dangereux, tu pourrais être tuée. »

« Tu peux parler ! »

« Je suis née à une époque dangereuse pour mon genre. Je n'ai jamais eu de petit ami vampire alors que je ne pouvais pas me défendre. C'est complètement différent. »

« Mais tu as rencontré des vampires et tu n'es pas morte. Tu vois, il ne sont pas tous dangereux. »

« Oui, et bien c'est encore autre chose je n'ai pas été amoureuse de l'un d'entre eux. Certes il y a eu la période de L'ange de la Mort mais c'était un malentendu et ce n'est pas la question.»

« Ainsi tu peux rencontrer un vampire mais moi je ne peux pas ? C'est la conversation la plus stupide... » rit Bella

« Je sais que c'est idiot mais je veux juste que tu sois en sécurité. » Soupire t' elle en se penchant sur le comptoir. « Je ne pourrais pas le supporter s' il t'arrivait quelque chose. Isa, toi et Charlie êtes la seule famille que j'ai à présent. Je ne veux pas te perdre toi aussi. » Elle lève les yeux, ils sont brillants de larmes.

Bella sourit tristement et prend sa cousine dans ses bras et lui parle doucement à l' oreille :

« Eh ce n'est rien, je ne vais nulle part. Edward et moi avons vécu beaucoup de choses. S' il voulait me tuer, je ne pense pas qu'il aurait mis en place tant d' histoires compliqués juste pour me tuer. »

Hermione eut un petit rire avant de renifler et d'essuyer ses yeux.

« Allons. » Elle sort sa baguette et fait un geste pour que toutes traces de larmes et de rougeurs disparaissent de son visage pour ensuite s'exclamer : « Allons parler au Jeune Dracula . »

Les deux jeunes filles entrent dans le salon pour trouver Edward assis sur le sofa. Bella s'assoit à coté de lui tandis qu' Hermione prend le fauteuil en face.

« Ok, alors tu le sais, si tu blesses Bella d'un quelconque façon, je mets fin à ta vie. » Dit la sorcière calmement. « Et je le pense vraiment. »

Edward hoche la tête et met sa main sur celle de Bella en souriant largement.

« Je ne blesserai jamais Bella, je l'aime. »

« Oui, mais l'amour ne passe t' il pas après lorsque tu draines quelqu'un ? »

Edward se fige.

« Qu'est ce ? Que sait elle ? » Il se tourne vers Bella qui le regarde avec une expression coupable. « Tu lui as dit pour nous ? »

« Non, Hermione est juste... Spéciale. »

Il regarde la Mystérieuse fille qui devient réellement de plus en plus mystérieuse.

« Spéciale ? »

« Oui. » Commence Hermione avec lassitude. « Je suis une sorcière. »

« Les rituels, les cristaux et les médium, ce n'est pas- » Il se fait couper par une Hermione très en colère.

« Excuse-moi. Rituel et Cristaux ? Médium ?! Je pourrais t'envoyer dans un autre continent. Tu verras si tu aimes ça.» Crie t' elle en agitant sa baquette devant lui, menaçante. « Médium en effet. » concède t' elle dans un souffle.

« C'est correct. » dit il avec suffisance en se penchant sur sa chaise. « Vas-y, fait ta magie. »

Bella le regarde, incrédule. Comment se peut il, qu'un être surnaturel, soit dédaigneux de la magie d' Hermione ?

Elle regarde sa cousine et sourit. Elles pouvaient s'amuser avec ça. Plus jeune, Hermione utilisait la magie pour faire des tours à la famille et depuis qu' elle a appris des tours venant des jumeaux Weasley, cela a empiré.

Hermione lui retourne brièvement son sourire, avant de retrouver une expression neutre.

« Très bien, alors, » Dit elle agitant sa baguette vers lui en lançant un sort silencieusement.

Les yeux de Bella s'écarquillent mais elle se reprend avant qu' Edward ne puisse le voir. Il commence à chercher, en vain.

« Eh bien, je ne me sens pas différent... »

Bella se lève du canapé et s'éloigne d' Edward.

« Je pense qu' Hermione est juste fatiguée, elle a fait un long voyage pour venir ici. Tu devrais y aller Edward, je te verrai demain. »

Elle peut à peine le regarder sans rire. En tenant la main d' Hermione elle monte les escaliers pour aller dans sa chambre, laissant Edward partir seul. Une fois la porte fermée et qu'un sort de silence a été mis, elles éclatent de rire.

« Oh ça a marché ! »

« Bien sûr que ça a marché ! La sorcière la plus intelligente de sa génération, est ici. » Dit Hermione faisait une révérence en souriant.

« Il va être embarrassé, » dit Bella entre deux rires.

« Et c' est ainsi qu'il doit être. » Répondit Hermione dans un grand rire.

Maison des Cullen

Quand Edward rentre chez lui, il n' est toujours pas sûr de ce qu' à fait la cousine de Bella. Il veut épouser sa petite amie ce qui signifie qu'il faut apprécier sa famille aussi, mais cette fille est folle. Il ne comprend pas comment Jasper pourrait sortir avec une fille qui est aussi folle.

Lorsque le vampire entre dans la salle de séjour, il est accueilli par les Cullen qui le regarde avec des grands yeux, étouffant leur rire ou tentant de cacher leur sourire.

« Alors, comment ça s'est passé ? » Demande Esmée.

« Elle n'est pas une menace, je ne pense pas. Mais elle est dérangée. Vraiment ! Je pensais que Bella était folle de nous fréquenter,» il fait un geste pour lui même et continue, « mais sa cousine a un autre niveau de folie. »

« Que veut-tu dire ? » Demande t' elle, ses yeux pétillants d'une joie dissimulée.

« Elle a dit qu'elle était une sorcière. Elle a agité un bâton. » C'est alors qu'il remarque Emmett sourire, les autres font un meilleur travail pour se cacher, mais Edward peut entendre leurs moqueries en pensées. « Que se passe-t-il ? Qu'est-ce qui est si drôle ? »

Alice s' avance vers lui en tenant un miroir.

« Tu peux vérifier son comportement sur ta réflexion avant que tu ne te ridiculises lui disant qu'elle est encore folle. »

Edward regarde le miroir ne croyant toujours pas qu' une femme folle avec un bâton peut faire des dégâts. Mais quand il se regarde, il est choqué par ce qu'il voit.

Ses cheveux ne sont plus de sa couleur habituelle, en fait, ils sont rose vif avec des rayures vertes hideuses qui les traversent.

Il est sans voix. Touchant de sa main libre ses cheveux, il tente de trouver une explication à cela. Mais il n'y en a qu'une seule : c' est une sorcière.

« Je ne l'avais pas vu venir celle là. Est ce que ça s'enlève ? »

Emmett explose de rire et les autres le suivent peu de temps après. Edward jette un regard noir sur eux puis se retourne vers son reflet essayant de penser à quelque chose pour que ses cheveux retrouvent leur couleur naturelle.

« Oh je l'aime ! » Crie Emmett. « Je ne la connais pas encore mais je l'aime. Où est mon appareil photo ? J'ai besoin de le prendre. Je pourrais même commencer un album des moments embarrassants d' Edward, je peux passer des heures à le faire.»

« Alors, quand pouvons nous la rencontrer ? » Questionne Carlisle.

« Je ne sais pas. »

« La semaine prochaine, » Alice gazouille, « Elle vient à l'école avec nous, Charlie et elle vont l'inscrire demain. »

« Vous voyez mes cheveux mais, vous ne vous rendez pas compte que c'est une sorcière ! Une sorcière qui sait ce que nous sommes. »

Rosalie ragaillardie à l'entente de ses mots, demande à son frère :

« Elle sait pour nous ? Ta copine lui a dit ? »

« Non, Bella ne lui a pas dit. » Répond t' il.

Carlisle intervint à nouveau :

« Le monde magique n'est pas aussi différent que notre nature que nous cachons. Et apparemment nous sommes dans le leur, » dit il, en regardant ostensiblement les cheveux d'Edward. « Elle a peut être rencontrée ou traitée avec des vampires avant, c'est sûrement pour cela qu'elle a rapidement reconnu la nature d' Edward. »

« Pourquoi aurait elle dû faire face à des vampires ? »

« Eh bien d'après ce que j'ai entendu dire par des amis en Europe, il y a eu beaucoup d'agitations dans le monde magique en Grande-Bretagne ces derniers temps. Si je ne me trompe pas, Hermione n'est peut être pas la naïve petite folle que tu penses qu'elle est. Elle peut même être une héroïne de guerre. Sa famille n'est pas comme elle, une sorcière, Bella et Charlie ne le sont pas, et si je comprends bien, ceux qui sont issus de familles non sorcières c'est pire pour eux. Ils sont les cibles pour les sorciers malfaisants. Hermione a dû vivre un enfer dans ce combat pour s'en sortir vivante, » termine t' il tranquillement, laissant sa famille se demander ce qu'a vécu leur Mystérieuse fille.


 

Alors ? Qu'avez-vous pensez de ce chapitre ? Bien ? J'espère !

Je vous dit à bientôt pour un nouveau chapitre. =)

Bisous. =)

39 votes. Moyenne 4.79 sur 5.

Commentaires (13)

1. emi lundi, 28 Mars 2016

Super chapitre mais pkoi ya pa une suite ? Es ce que y en aura une si oui merci de me prevenir

2. Maria samedi, 03 Octobre 2015

Trop cool hâte a la suite
Super idée pour les cheveux en passant XD

3. miss-drago-cullen vendredi, 14 Août 2015

vivement la suite! l'histoire est trop bien! A quand la suite ?

4. cindy dimanche, 26 Avril 2015

J'aime énormément *.*

Vivement la suite ;)

5. Miss Granger-Withlock mercredi, 27 Août 2014

J'adore ton crossover, il est GENIALE !! c'est une tres bonne histoire !!
Bravo et continue !! J'ai hate de lire la suite !!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mercredi, 26 Avril 2017