Fiction Litterature

Le plaisir d'Hermione

Le plaisir d'Hermione

Disclamer: Tout à JK Rowling

Fichier audio : Le plaisir d hermioneLe plaisir d hermione

Beta : Zazalo

PDV ASTORIA

« J'arrive ! Foutus Elfes de maison ! Ils ne peuvent pas faire leur boulot ! m'énervais-je.

- Bonjour à toi aussi ! me dit mon amie Hermione souriante.

- Désolée Mimi. Comment vas-tu ?

- Et toi ?

- La vie est belle. Mais toi ça va pas trop. » constatais-je.

On entre dans mon salon et on s'assoie dans un canapé.

« Raconte-moi tout !

- Je suis frustrée !

- Tu as trois enfants ! dis-je étonnée.

- Je sais mais justement c'est ça le problème ! On le fait - souvent - mais c'est toujours pareil. C'est blasant.

- Blasant comment ? Genre ? Missionnaire ? »

Mon amie sourit tristement en soupirant.

« Ça manque de piment. Je veux plus, je veux de l'extravagance, je peux plus. Je veux un ORGASME ! hurle-t-elle dans mon immense manoir.

- Nos petites soirées de Poudlard me manquent. dis-je.

- Moi aussi. »

Je la prends dans mes bras. Elle pose sa tête contre ma poitrine, son souffle chaud me donne des frissons.

« Tu te souviens, toi et moi. Qu'est-ce qu'on a pu rigoler.

- Ce qui m'a fait le plus rire c'est quand on est sorti des toilettes toutes les deux, décoiffées et toutes collantes. Mon dieu ! Tu te souviens de leurs têtes ? De Ron, Harry et Drago ?

- Pourquoi on a arrêté ? me demande-t-elle, avec nostalgie.

- Je me suis mariée avec Drago et toi avec Ron.

- Ça fait 6 ans.

- Si on recommençait ? »

Hermione relève la tête surprise.

« Mr le prince a des problèmes ?

- Mais non ! Juste que toi et moi savons très bien que nous ne sommes pas comme Ginny. Harry lui suffit, les hommes lui suffisent, nous non.

- Tu as raison. »

Elle resserre sa prise autour de ma taille alors que mes mains glissent doucement sur son dos. Sa main gauche pousse le pan de ma chemise pour laisser découvrir mon sein droit. Elle souffle dessus légèrement pour que j'en ai des frissons, elle le prend avec sa main et le masse doucement, ses lèvres embrassent le haut de mon sein, elle le sort et lèche le mamelon durci par ses caresses.

« Tu n'as pas perdu la main. » dis-je dans un souffle.

Elle se redresse et m'embrasse, on y met toute notre passion et notre manque, manque l'une de l'autre, sa poitrine frotte contre la mienne, j'ai toujours adoré cette sensation, c'est si différent d'avec Drago. Elle enlève ma chemise dans des gestes sensuels, mon soutien-gorge suit ma chemise, ses deux mains manucurées infligent des tortures agréables qui m'excitent encore plus. Elle descend contre ma peau pour arriver à ma jupe mais je la stoppe.

« Pas si vite Madame Hermione. »

Je me mets debout en l'entraînant avec moi. On enlève son pantalon, je trace une allée invisible de baisers, de sa cheville jusqu'à son intimité, pour plus d'accès elle pose son pied sur la table basse. Ses mains défont son corset qui rejoint son pantalon. Ses mains viennent dans mes cheveux.

« Mon dieu que c'est bon. » dit-elle dans un soupir de plaisir.

Je me relève et vient l'embrasser doucement.

« Pourquoi c'est toujours moi la première nue ? demande ma lionne préférée.

- Parce que tu adores être dominée, ce que je ne comprends pas vu ton côté Gryffondor. »

J'allais continuer mais elle me faire taire d'un baiser brûlant, ses mains griffent doucement mes cuisses, sa main droite vient frotter mon entre jambes et mon string mouillée, elle joue avec mon sous-vêtement sans pour autant me toucher, juste des frôlements qui me rendent folle, elle le sait et me fixe avec une lueur dans les yeux, attendant que je craque. Je craque toujours. Je lui masse ses fesses. J'essaye de l'inciter à me toucher, en bougeant mon bassin contre sa main. Son autre main se balade toujours sur ma cuisse remontant de temps en temps.

« Ne sois pas impatiente.

- Pitié… » la suppliais-je.

Elle me sourit, sa bouche rencontre encore ma poitrine alors que sa main libre joue aussi avec mon autre sein. Je vire ma jupe avec empressement. Je peux sentir son sourire contre ma peau. Elle remonte pour m'embrasser tendrement, elle va enfin me faire plaisir. Je la connais ma petite Lionne.

Elle délaisse enfin mon sous-vêtement trempé pour le faire glisser au sol. Tout en me fixant elle entre un doigt en moi et le fait bouger doucement, cherchant LE point sensible, elle le trouve rapidement, je laisse échapper mes soupirs de plaisir, mon vagin se contracte sous le plaisir, elle y met un deuxième doigt et le fait bouger aussi mais elle se stoppe d'un coup sans enlever sa main.

« Astoria, on a un problème. » murmure-t-elle.

Je suis son regard rivé sur la porte pour voir dans l'encadrement de la porte, mon mari, Drago. On reste interdites. Hermione retire sa main. Je me retourne vers Drago. On fixe mon mari Hermione derrière moi. On attend sa colère, ou au moins une réaction de sa part. Mais à part une lueur de désir, je n'y vois pas grand-chose.

« Heureusement que ce n'est pas Scorpius qui est entré. Voir sa mère et sa meilleure amie nue l'aurait probablement choqué. »

Je me détends mais Hermione reste méfiante. Je prends les mains de mon amie et les passe sur mon ventre en croisant nos doigts.

« Je vais peut-être y aller. dit-elle gênée.

- Pourquoi ? » demandais je triste et étonnée.

Elle me fait un coup d'œil envers mon mari.

« Drago tu es chiant ! T'as tout cassé ! je ralle après mon idiot de mari.

- Mais vous pouvez continuer. » dit-il avec son éternel sourire en coin.

On le regarde de travers.

« Tu es malade ? »

Drago s'approche de nous, de moi et m'embrasse doucement.

« Mr Malfoy veut il se joindre à nous ? » elle l'allume, ma Lionne, je la retrouve.

On la regarde tous les deux.

« Frustrée Hermione ? demande-t-il.

- Complètement. souffle-t-elle, Mais ça commence à aller mieux. » Rajoue-t-elle en m'embrassant sur la joue.

Je me retourne et embrasse ma meilleure amie sur la bouche.

« T'inquiète pas ma puce on va s'occuper de toi mais avant tu ne trouves pas que Drago est un peu trop habillé ?

- Beaucoup. »

On s'approche de lui, je me mets à genoux devant mon mari et lui enlève pantalon, chaussettes et chaussures.

« Après ça, Ron va te paraitre encore plus fade.

- J'irai voir ta femme c'est pas grave. » elle l'embrasse sur la mâchoire.

Il sourit et me regarde avec un air pervers.

« Mais quand tu veux.

- La vue te plaît Drago ? demandais-je à mon mari qui détaille Hermione.

- 3 enfants et toujours aussi canon.

« Merci. »

La chemise de mon mari rejoint le reste de nos vêtements. Je les regarde, mon mari la détaille toujours, il passe sa main dans la chute de rein de la lionne et la colle à lui avant de l'embrasser, elle se frotte à lui, moi qui suit toujours à genoux embrasse les hanches de mon mari, une de mes mains le caresse doucement, on va le ménager un peu. Il ne tarde pas à être prêt, je commence à le branler doucement avec ma main droite alors que ma main gauche arrive à l'intérieur des cuisses d'Hermione. Elle gémit dans la bouche de mon mari quand j'entre directement deux doigts en elle. Je trouve ça terriblement excitant. Elle me rejoint et à nous deux, on suce Drago. C'est à lui d'apprécier. On part s'assoir sur le canapé, chacune à côté de Drago, on l'embrasse, le mordille, le lèche sur le torse, Hermione continu de le branler doucement, mais la bouche de mon amie me manque, je l'embrasse doucement mais sensuellement. Mes mains vont sur la taille de ma lionne et je lui murmure « amuse-toi », elle se met à califourchon sur mon mari et se frotte à lui avant de se faire pénétrer, elle pousse un soupir de plaisir et mon mari toujours si prétentieux fait son éternel sourire en coin, ma meilleure amie commence ses va et vient, je les observe, Drago me tire vers lui et m'embrasse, les cris d'Hermione sont de plus en plus forts, ma main descend sur mon clitoris, j'introduis deux doigts en moi. La main d'Hermione vient me caresser alors que l'autre est sur l'épaule de Drago. Je viens me mettre derrière Hermione et pose mes mains sur ses seins, je frotte mon bassin contre ses fesses, je fixe Drago en me mordant la lèvre inférieure. Les mains de mon mari viennent me caresser les fesses, quand Hermione jouie elle pose sa tête sur mon épaule. Il serre ses doigts sur mon fessier quand il jouit.

J'embrasse ma lionne sur l'épaule. Elle se pousse pour que j'embrasse doucement mon mari. Elle s'assoie à coté, essoufflée. Je m'assoie par terre la tête sur le ventre d'Hermione. Elle me caresse doucement les cheveux.

« Alors Mme Weasley ? Verdict ?

- Il est toujours comme ça ? me demande mon amie.

- Ouais ! Mais on s'y habitue. » souris je

Je l'embrasse sur le nombril.

« Reviens quand tu veux Hermione. » propose Drago.

Je jette un coup d'œil à mon mari, il nous laisse seules.

« Tu reviendras ? » demandais-je inquiète.

Elle me relève la tête et m'embrasse.

« Bien sûr, je tiens trop à toi, je suis entière.

- Comme à Poudlard.

- Comme à Poudlard. »

FIN

C'est particulier, je sais !

Date de dernière mise à jour : vendredi, 17 août 2018

  • 27 votes. Moyenne 4.11 sur 5.

Commentaires

  • matthiad
    • 1. matthiad Le samedi, 07 janvier 2017
    j'aurais préféré sans drago
  • Dragonfly
    • 2. Dragonfly Le mercredi, 23 septembre 2015
    Quelle érotisme deux femme et un homme
  • lilie
    • 3. lilie Le mercredi, 17 juin 2015
    très beau petit OS :)
  • laurence
    • 4. laurence Le samedi, 16 août 2014
    J aime bcp
  • bb
    • 5. bb Le mercredi, 11 septembre 2013
    Sublime.
  • bellaireamelie@hotmail.com
    • 6. bellaireamelie@hotmail.com Le lundi, 04 mars 2013
    j ai aimer
  • Solène
    • 7. Solène Le dimanche, 03 mars 2013
    C'est sûr que Ron est bien fade comparé à Drago. Ce petit OS est juste merveilleusement érotique !!!
  • angel1196
    • 8. angel1196 Le mercredi, 30 janvier 2013
    génial
  • LanaNemesis
    • 9. LanaNemesis Le mercredi, 14 novembre 2012
    J'ai adoré

Voir plus de commentaires

×