le samedi soir

le samedi soir

ceci est  un petit os écrit juste  pour me défouler c'est aussi mon premier  j'espère ne pas avoir fait trop de fautes car je n'ai pas de béta et je suis dyslexique il est vraiment cour et je l'avoue ne casse pas trois pattes à un canard mais j'espère qu'il vous plaira n'hésitez pas à laisser un commentaire je l'ai écris avec la chanson uncover de zara Larsson même si ce n'est pas une song fic je vous conseille de l'écouter avec 

...........................................................................................................................................................................................

Le samedi soir

Femme du  soir tu regarde à travers les vitres du taxi ton amant d'une fois comme chaque samedi tu te retrouve dans de nouveau drap à te demander pourquoi  tu fais ça .Mais au fond de toi tu le sais, tu sais pourquoi jamais tu ne te poses, tu as peur. Tu a peur de te montrer faible .Tu as peur de cet abandon de toi même et de l’autre depuis lui .Tu sais à quel  point c’est dur, ton cœur en a trop souffert. Tu ne veux plus rien ressentir que les mains de plusieurs partenaires sans amour.   Tu veux juste te faire du bien dans de nouveaux bras, tu t’accordes juste une soirée où ton corps n’est pas que le tiens. Tu veux monter auprès des dieux, rejoindre  le septième ciel  pour que juste un moment tu sois avec lui, que tu ne penses qu’à lui .Cet homme qui te touche n’est personne, rien que sont substitut .Tu sens ses mains sur ta peau, sur tes seins qui pointent sous ces caresses, des frissons, un soufflent rapide. Tu halètes, tu le sens c’est lui, tu gémis, tu cris, tu te cambre, ton corps tout entier le sens. Des doits vite  remplacés par un membre, encore lui tu le sais c’est l’extase. Tu es près de lui, tu pourrais  presque sentir son visage. Tu aimerais le toucher mais déjà  tu redescends et tu es  de nouveau dans ta léthargie. Doucement tu te remets et tu rhabilles, tu pars. Ton amant te retient mais tu lui explique qu’il n’est rien. Tu vois la déception dans ses yeux mais tu t’en moques, il n’y a que lui qui compte .Tu rentre chez toi,  reprends ta vie où tu montre ce masque de joie, où tout les jours tu souries à ta famille, à tes amis mais au fond de toi tu sais que ça ne va pas, que tout va mal, que tu as mal mais tant pis .A ton prochain samedi, tu auras cette soirée  pour le revoir.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mercredi, 26 Avril 2017