Le secret perdu du voile

Chapitre 1 : La fin d'une vie

                                                                         Le secret perdu du voile

En premier Merci à lesaccrosdelamerceri pour l’idée du titre.

Me revoilà avec une nouvelle fiction Harry Potter, avec un paring que je n'ai jamais fait jusquà maintenant : Hermione Granger/Sirius Black. Cela faisait un moment que je voulais écrire une fiction sur eux, il ne manquait que LA bonne idée. J'espère que cette fiction vous plaira.

Disclamer : Tout à JK Rowling, comme d'habitude.

Info : Time-Turner. J’ai essayé de ne pas faire comme ce que l’on peut déjà lire, Bien sûr, Hermione va essayer de changer le futur. Sirius est passé à travers le voile lors de la cinquième année mais sort de mort) sinon tout est comme dans les livres, seule la fin de la guerre change.

La fiction est en cours d’écriture, mais j’irai au bout, comme pour toutes mes autres fictions.

Même si cela à son importance, je ne pense pas que la chasse aux Horcruxes, qui sera présente, ne sera pas le point central de la fiction. Non pas que ce n’est pas important, mais je trouve parfois chiant de lire et relire le passage dans la grotte, ou récupérer le diadème etc. Vu que je n’ai pas prévu de gros changement de ce côté, je ne vais ré-écrire ce que tout le monde connaît par coeur.

Cela va rester une fiction « légère » et peu sombre.

Vous voilà prévenu.

Résumé : La guerre est remportée par Voldemort. Hermione est la dernière survivante. En fuite, elle passe à travers le voile pour atterrir à l'époque des maraudeurs. Où un certain Sirius Black y a déjà fait son retour...

OoO

Fichiers audios :

Chapitre 1 : La fin d'une vie

Chapitre 2 : Arrivée en 1979

OoO

Hermione est allongée dans un lit, dans la maison de Fleur et Bill. Elle n'arrive pas à passer au-delà de ce qu'elle a vécu entre ces murs. En racontant son histoire, la jeune femme a minimisé ce qui s'est passé chez les Malfoy. Bellatrix l'a plus que mutilé au bras, les Doloris s’enchaînaient pendant ce qui lui semblait des heures et lorsque la mangemort en avait assez, elle se servait de son précieux fouet sur le dos d'Hermione, lui arrachant la peau. Alors qu'elle pensait sa fin proche et ne pouvait pas être pire, Greyback est entré avec un sourire carnassier sur le visage en la fixant avec envie. Hermione a prié toutes les divinités pour qu'elle meurt dans les secondes qui arrivent, ne voulant pas être violée, déchiquetée ou autre atrocité dont le monstre est capable. Le loup garou était sur le point de la toucher à des endroits sensibles lorsque -Dieu merci - Dobby est arrivé pour la sauver.

Cela fait quelques jours, qu'ils sont en lieu sûr, mais ils doivent bientôt repartir. Grâce à ses potions, Hermione va mieux mais gardera des cicatrices à vie, physiques et mentales. Même s'ils gagnent la guerre, elle ne sera plus jamais la même et ne sait même pas si elle pourra continuer à vivre. Comment faire en sachant que tout lui rappellera les personnes mortes, les attaques, les blessures, les fuites.

Malheureusement la jeune sorcière n'arrive plus à penser au bon moment avec ses amis. Toutes ses pensées sont noires. Pourtant elle va tout faire pour qu' Harry s'en sorte et qu'il soit enfin heureux même si elle doute que cela soit possible. Il est aussi marqué qu'elle et au fond, la jeune sorcière doute qu'il puisse vaincre Voldemort.

- Hermione ?

Elle ne répond pas, ne le regarde pas, honteuse de ses pensées.

- Nous partons dans la nuit.

Ses lèvres ne bougent pas. Harry s'approche et embrasse son front.

- Repose-toi, on viendra te chercher tout à l'heure.

Lorsqu’il sort, Hermione laisse couler une larme, ayant honte d'être une mauvaise amie. Elle devrait croire en lui, pourtant, elle n'y arrive plus. Malgré cela, elle va se relever et faire ce qu'on attend, les sortir des problèmes.

Elle arrive à dormir quelques heures avant de repartir.

OoO

Même si elle voulait y croire de toutes ses forces, le combat entre Voldemort et Harry est mal parti pour son ami. Même s' il a ressuscité et qu'il se bat de tout son cœur, on voit tous que le mage noir a le dessus, qu'il s'amuse. Harry se bat de toutes ses forces jusqu'à ce que l'Avada Kedavra l'achève définitivement.

Voldemort triomphant commence son discourt, mais la plupart des membres de l'Ordre transplanent pour aller se cacher le plus loin possible du fou. Les sorciers savent tous ce qui va se passer pour eux, même s'ils ont pratiquement tous été décimé pendant la bataille. La torture et la mort est leur seul avenir. La mort tant attendu par Hermione, seulement, elle ne veut plus mourir et pourquoi pas, continuer de se battre. Es-ce son instinct de survie ? Peut-être.

Elle réfléchit à toute vitesse. Son esprit dérive vers le ministère de la magie, plus précisément au département des mystères. Lors de son séjour au manoir Malfoy, lorsqu'ils la croyaient inconsciente, ils ont parlé qu'un grand problème pouvait se trouver là-bas. Hermione n'est pas complètement sûre que ça soit bien pour eux où non. Son cerveau ne marche pas bien mais ça vaut le coup d'essayer.

Discrètement, elle transplane et s'introduit sans trop de difficulté dans le bâtiment et dans le couloir du département. La chance n'est pas avec elle, parce qu'il y a des bruits de transplanage. Elle se met à courir et passe de pièce en pièce pour fuir. Hermione finit par arriver dans la pièce du voile où Sirius est mort. Les mangemorts la rejoignent et bloquent toutes les issues. Le combat s'engage rapidement. Les sorts fusent, Hermione qui est fatiguée et seule, sent qu'elle va perdre. Sans oublier qu'ils sont en majorités et qu'elle ne reste qu'une enfant de dix-huit ans face à des hommes avec plus d'expérience.

Au moins, sa mort sera rapide pourtant elle ne lâche rien et reste concentrée sur les deux mangemorts qu'elle combat. Ils finissent par la faire reculer vers le voile et la faire passer à travers sans que la jeune femme ne sent rende compte, trop prise dans son combat.

En sentant la texture du voile dans son dos, ses dernières pensées sont pour ses amis tombés au combat et au plaisir de peut-être les revoir là où elle va. Elle ne se rend pas compte à quel point elle a raison…

OoO

Voilà une petite mise en bouche.

Qu'en pensez vous ?

Bisous

hp-drago

Arrivée en 1979

Merci à tous pour l’accueil de cette fiction avec ce paring inabituel pour moi, pourtant j’adore ce couple. J’espère que cette fiction vous captivera jusqu’au bout. Bonne lecture !

OoO

En sentant la texture du voile dans son dos, ses dernières pensées sont pour ses amis tombés au combat et au plaisir de peut-être les revoir là où elle va. Elle ne se rend pas compte à quel point elle a raison…

OoO

Hermione ouvre les yeux et se redresse brusquement, déboussolée.

- Bonjour Miss, sourit une madame Pomfresh, rajeunit de vingt ans pour Hermione.

- Bonjour, dit la brune prudemment. Où suis-je ?

- Laissez-moi vous ausculter, dit-elle sans appel.

L'infirmière jette quelques sorts sur le corps de la jeune femme.

- De quoi vous souvenez vous ?

- Quel jour sommes-nous ?

- 6 septembre 1979.

Hermione fronce les sourcils en restant silencieuse, Madame Pomfresh croit sa patiente encore déboussolé, mais la brune réfléchit à l'endroit où elle se trouve. A Poudlard, c'est une certitude mais dans le passé ? Elle n’a jamais entendu parler d’un retour aussi loin. Est-ce possible ? Apparemment oui, vu que c’est ce qu’à dit Madame Pomfresh rajeunit. Comment doit-elle se comporter ? Doit-elle mentir sur son identité ? Elle est perdue et inquiète mais profite du calme de la pièce.

- Comment vous appelez-vous Miss ?

Son dilemme n'étant pas résolu, Hermione ouvre la bouche et la referme sans avoir dit un mot.

- Ce n’est rien Miss, vous aviez une grosse bosse sur la tête. Vos souvenirs vous reviendront rapidement. Je vous laisse vous reposer. Si vous avez besoin, appelez-moi.

- Merci, murmure Hermione avant de fermer les yeux et de s'endormir paisiblement, ce qui n'est pas arrivé depuis des mois, sûrement dû aux potions.

La pression de ses derniers jours retombe ; la brune accepte avec joie le repos. Elle pensera plus tard aux conséquences et à ses amis tombés au combat.

Quelques heures sont passées, la porte de l'infirmerie s'ouvre brusquement, réveillant Hermione tout aussi délicatement, mais elle garde les yeux clos, espérant en apprendre plus. Reflex de guerre.

Madame Pomfresh arrive en catastrophe mais se calme en voyant les trois maraudeurs entrer, deux soutenant le troisième qui sourit comme un idiot. Les deux autres rigolent fortement.

- Baissez d'un ton, vous n'êtes pas seuls ici !

Les trois jeunes hommes regardent le lit occupé. Deux d’entre-deux continuent de sourires mais le troisième redevient sérieux et fixe la jeune femme endormie.

- Mr Potter, que s’est-il passé ? Allongez-le là, dit-elle aux deux autres.

Mme Pomfresh regarde la cheville du Gryffondor aux cheveux en bataille qui par chance n’est pas cassée.

- C'est un accident, explique Remus. Nous étudions.

- Mr Lupin...

- Une… Expérience qui a mal tournée, dit-il nonchalant, haussant les épaules.

L'infirmière soupire mais soigne l'étudiant en dernière année. Ces trois-là sont des cas à part. Remus est le plus studieux des trois - un visage d'ange mais un petit démon à l’intérieur - il sait autant s'amuser que les deux autres. Elle le soupçonne d'être le cerveau de la bande bien que les deux autres ne soit pas en reste ; ils sont plus subtils. James aime faire l'idiot, ce qui fait que personne ne le prend au sérieux, et le troisième, Sirius est le bourreau des cœurs. Aucun n'est ce qu'ils montrent vraiment et ça l'infirmière l'a compris vu le nombre de fois qu'elle les voit par mois... Ces trois jeunes hommes sont le trio infernal de Poudlard. L’infirmière est étonnée qu’ils n’aient pas été renvoyés ou eu plus de punitions.

- Es ce que vous souffrez Mr Potter ?

- Énormément, joue-t-il la comédie.

- Et vous ne retenez toujours pas la leçon ?

- Mais j'aime venir vous voir Madame Pomfresh. Vous êtes la plus belle dame de Poudlard, dit-il en lui faisant un clin d’œil.

La jeune femme, habituée, sourit amusée et le soigne. Quant à Sirius, il reste avec ses amis mais regarde la jeune femme endormit.

- Mignonne, commente James qui a suivi le regard de son ami.

- Qui est-ce, Madame Pomfresh, demande Remus.

- Oh non Messieurs, je vous vois venir. Vous ne l'approchez pas tous les trois. Compris ?

L'infirmière, d'un geste sec de baguette tire le rideau de séparation.

- Oui Madame, dirent Remus et James, n'en pensant pas un mot.

- Mr Black ?

- Oui, oui, dit-il distrait ce qui étonne les trois personnes.

Quelques minutes plus tard, les trois Gryffondors sortent de l'infirmerie pour finir leur journée de cours.

Une fois sûr qu'elle soit seule, Hermione ouvre les yeux et pense à tout ce qu'elle a entendu. Mr Potter ? Mr Lupin ? Mr Black ? Elle a bien compris qu'elle était dans le passé, Mme Pomfresh le lui a affirmé mais durant les années des parents d'Harry et des maraudeurs ? Un million d'idées traverse la tête d' Hermione pour changer le futur, seulement elle se rappelle les lois sur les voyages dans le temps et oublie toutes ses bonnes idées pour se rendormir, son mal de tête prenant le dessus.

Lorsque le dîner est finit, Sirius lâche ses deux acolytes en prétextant une affaire à régler seul - ce qui étonne ses amis - et se rend à l'infirmerie pour voir la jeune endormit. Il entre discrètement et s'avance de la même façon vers elle. Le Gryffondor la fixe avec attention et confirme qu'il ne sait pas trompé. C'est bien Hermione mais es-ce que c'est celle du monde dans lequel il est né ? Hermione de son passé doit naître dans quelques années et ne pas avoir son âge. La Hermione en face de lui est plus vieille que dans ses souvenirs. Elle était adolescente lorsqu’il est passé à travers le voile, là, il fait fasse à une jeune femme. La question est de savoir si ils viennent du même monde ou si c’est une déformation du passé ? A moins que le voile l’est tué et qu’importe l’endroit ou il se trouve, il est en plein délire, si c’est possible.

D’un geste mécanique, il caresse sa joue. Hermione fronce le nez et grogne doucement - ce que Sirius trouve adorable – mais il secoue la tête pour se sortir ces idées de la tête, Hermione a vingt ans de moins que lui et c'est la meilleure amie de son filleul. Ce n'est pas parce qu'il est dans le corps d'un adolescent qu'il doit se comporter comme tel, ce n'est pas correct surtout pour cette brillante élève qui lui a sauvé la vie à treize ans.

Il s'assoit prudemment sur le bord du lit, en gardant ses mains pour lui.

La légère caresse et le mouvement du lit, réveille Hermione qui papillonne des yeux. Au début, elle est dans le brouillard mais en voyant un homme qu'elle croyait mort, elle est complètement réveillée. Il y a une différence entre l’entendre et le voir. Dans le doute d'un rêve, elle approche sa main de son visage et le touche.

- Sirius ? C'est bien toi ? Dit elle imprudente.

OoO

A suivre…

Alors l'arrivée des maraudeurs ? Vous en pensez quoi ?

Ok, je sais, je suis sadique, mais je ne pouvais pas aller plus loin, vous me comprenez ? Non ? Dommage, je suis prête à recevoir vos menaces, lol

A bientôt

Bisous

hp-drago

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. hp-drago (site web) dimanche, 08 Octobre 2017

réponse à Laetitia Merci pour ton commentaire, j'espère que tu vas aimé la suite ! Bisous

2. Laetitia jeudi, 21 Septembre 2017

Ton histoire et top j'ai hâte de lire la suite

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 09 Octobre 2017