Les apparences sont parfois trompeuses

les-apparences-sont-parfois-tormpeuses.jpgDisclamer : Tout à JK Rowling

fichier audio : Les apparences sont parfois trompeusesLes apparences sont parfois trompeuses

PDV HERMIONE

Qui a dit que j'étais coincée ? A peu près tout le monde de mon école de magie. Au yeux de tous je suis Hermione Granger, miss je sais tout, bosseuse et qui ne pense qu'à travailler et VIERGE. Ils racontent tous que je ne m'intéresse pas aux mecs. Le seul truc passionnant de ma vie c'est mes bouquins poussiéreux. Ce sont les apparences. Le jour vous me voyez en jupe certes mais jupe mi longue ou longue, avec des chemisiers attachés correctement. Des chaussures plates, jamais maquillés, des cols roulés des vêtements larges, la panoplie complète de la fille vierge et coincée par excellence.

Sauf que ça c'est le jour. La nuit une autre Hermione fait son apparition mais je vais vous laisser découvrir la VRAIE moi. Mais d'abord on va faire un tour la journée.

Je marche dans un couloir de Poudlard, je croise plein de monde.

« Salut la vierge ! »

« Eh miss coincée ! »

« Tu te l'enlèves quand le balai que t'a dans le c*l ? »

« Salut la pucelle ! »

« Quand tu veux Granger ! »

Je les ignore, je marche la tête basse. Pourquoi ? C'est un jeu, mon jeu favori, prendre les gens pour des c*ns, me servir d'eux. Alors je les laisse faire même si j'ai envie de tous les rembarrer. Surtout Malfoy et Zabini. Tiens en parlant des loups.

« Tiens tiens, qui voit on l'a ? » Blaise Zabini, blaireau par excellence

« LA rênes des vierges en personne ! » 2ème blaireau, Drago Malfoy

« Aller vous faire foutre. »

« Mais avec toi, sans problème ! » me dit Zabini

Je m'en vais.

« Quand tu en auras marre de ton étiquette de sainte ni-touche, tu nous appelles. » petit prétentieux de Malfoy

Shut, tait toi, ne dit rien. Ne le rembarre pas, ferme ta bouche. Non je ne peux pas, je me retourne vers lui.

« Ok, je vais faire ça. »

Je fais un faux téléphone avec ma main et la met à mon oreille.

« Halo, salut Malfoy, je vais te donner ma réponse, VA TE FAIRE FOUTRE CONNARD ! »

Je m'en vais furieuse. C'était plus fort que moi. Par moment je pète un plomb.

C'est la fin des cours et le weekend. La nuit arrive, mon moment préféré, je m'habille plus sexy pour sortir faire un tour, je n'oublie pas ma pochette avec tout ce dont j'ai besoin. (Capote et mon masque pour que personne ne me reconnaisse, brosse à cheveux…..) On ne sait jamais sur qui on peut tomber même si à Poudlard ce ne sont que des rendez vous organisés par Trina, c'est elle qui m'organise mes « rendez vous » elle prend 40 % de ce que je me fais. Oui je me fais payer et après ? Mes parents ne sont pas riches et l'école coute cher. Je déambule dans les couloirs. Il n'y a personne, c'est mort ce soir, les seuls bruits sont mes talons aiguilles contres le sol dure et froid. Mon portable sorcier vibre.

« 2 heures, Serdaigle, devant le tableau de la licorne noire »

Je regarde l'heure, 1 heure 55. Merde, c'est à l'autre bout du château. Je me met à courir, j'enfile mon masque. Ca va ce n'est pas un rendez vous important, les importants se font par téléphone ou de vive voix. Bon Hermione, tu te rappelles des règles :

1 : Le fric d'abord.

2 : Ne jamais embrasser sur la bouche.

3 : Ne pas tomber amoureuse.

C'est mon rituel. Tout en place, il est déjà la et c'est Diggory ? Je rêve. Cédric Diggory a besoin de se payer une professionnelle. Je rêve.

« Salut Cédric. »

« Salut. »

« Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? » dis je charmeuse

Je lui fais un petit sourire provoquant et le tire dans la salle sur demande ou il y a tout ce qu'il faut. Je récupère le fric avant de faire ce que j'ai à faire. Et voila 100 gallions. Je retourne me coucher.

Je descend prendre mon petit déjeuner fraiche comme une rose. Je croque dans une tartine à la framboise quand un hibou arrive.

« Retrouve moi à 15 heures à la tête de sanglier,

Ton amie, Trina »

« Mon amie, tu parles. » je parle toute seule, je suis folle ca y ai.

« Salut Granger, alors c'est quand que tu y passes ? »

Je fini de déjeuner et part à pré au lard, la tête basse, je croise une bande de Serpentard et baisse un peu plus la tête, je veux qu'ils m'évitent, qu'ils m'oublient. Non pas que j'ai peur d'eux, je n'ai qu'une peur, la peur qu'on découvre l'autre moi, la VRAIE moi. J'évite le plus les Serpentard car étant les plus riches ce sont souvent eux avec qui je couche. Je me ferais immoler si jamais il apprenne que Hermione Granger, sang impur leur fait prendre un pied d'enfer en réalisant tout leur fantasme ! Je fais un léger sourire qui ne passe pas inaperçu.

« Alors Granger c'est quoi ce sourire pervers ? »

« Te dévergonderais tu ? » me demande Zabini

Ils rigolent comme des idiots ce qu'ils sont il faut avouer à la phrase de Zabini qui selon moi n'était pas drôle mais nous ne devons pas avoir le même humour !

« Te voila ! » Très original Trina.

« Petit contre temps. »

« Sympa tes vêtements. »

« Qui es ce ? »

« Qui sont-ils pour être plus exacte. »

« Quels sont les gosses de riches que je vais devoir satisfaire en le faisant croire que se sont les meilleurs ? »

« Les Serpentards, ils fêtent les 18 ans de leur Prince comme ils l'appellent, vous serez 2 à cette soirée, toi et Ella. Ils vous ont demandé comme stip teaseuse et plus bien entendu. »

« Je dois récupéré combien ?

« 10 000 gallions à vous 2. »

« La vache ! Ils ont vraiment du fric ! » dis je estomaquée

« Pourquoi ne pas t'en trouvé un et te le garder ? Je te sens moins motivé en se moment. »

« Tu dis n'importe quoi ! Je suis fatiguée c'est tout avec les cours. Puis si je devais en choisir un se ne serait surement pas un de cela ! A quelle heure ? »

« 22 heures ce soir. Ella te rejoindra dans le hall. »

« A plus tard. »

Je m'en vais rapidement pour que personne ne me voit en compagnie de Trina. Je me demande qui est Ella. Je n'ai jamais vu les autres filles comme moi. Je sais juste qu'Ella fait CA occasionnellement pas comme moi qui aime ce que je fais. Oui j'aime le sexe, ceci pose t' il problème ? Non. Puis je suis sur que vous aussi !

Je me prépare pour la soirée. A 21 heure 20 j'attends dans le hall.

Ella arrive, j'ai mis mon masque mais pas elle.

« C'est toi Ella ? » dis je étonnée

« Oui, Millicent Bulstrode est Ella. Et toi qui es tu ? »

« Hermione Granger. » j'enlève mon masque

« Je rêve, la rêne des vierges ! Et c'est quoi ton surnom ? »

« Rose. »

« Comme celle que tu as dans le bas du dos. » me demande t' elle

« Ouais, on garde nos identités pour nous. »

« Marché conclu ! »

« Pourquoi tu fais ce job ? Té parents ne sont pas riches ? »

« Serpentard ne veut pas dire riche ! Mes parents sont d'origine modeste mais personne ne le sait alors quand je veux un truc qui coute un peu cher je fais la même chose que toi. Et toi ? »

« J'aime le sexe et l'argent, pourquoi ne pas associer les 2. » dis je sans aucune gêne

« Je suis choquée pour l'année. »

« Té prête à aller jusqu' où avec eux ? »

« Pour 5 000 gallions ? Faire tout ce qu'ils veulent, même couché avec toi ! »

« Ça me rassure. » je remet mon masque

« Attend je plaisantais ! » dit elle paniquée

« On va entrer dans la fausse aux serpents, tu crois qu'ils vont te proposer un missionnaire ? C'est l'anniversaire de Malfoy je te signale ! »

« Mais je n'ai pas l'habitude de faire des trucs aussi. »

« Aussi différent ? »

« Aussi peu conventionnel ! »

« Ne t'en fait pas, le secret c'est avoir de l'assurance ! On y va ! »

Je frappe au tableau, c'est Zabini qui nous ouvre. On sourit comme des pouffes, ce qu'on va faire toute la soirée.

« On vous attendait mes demoiselles. »

« Salut moi c'est Rose et mon amie Ella. »

« Moi c'est Blaise. Mais entrez. »

On entre dans la salle commune.

« Si vous voulez vous mettre à l'aise. »

« Le fric » sensuelle et passe un doigt sur son torse « et ensuite on s'occupe de vous. »

Blaise nous sort les 10 000 gallions. Ils sont vraiment blindé de frics ceux la ! Et que la fête commence ! On suit Zabini.

« Té vraiment douée ! » me dit Millicent à mon oreille

« Je sais. »

On suit Zabini dans une petite pièce.

« Vous attendez la, je viendrai vous chercher. »

« On doit attendre longtemps ? » demande Millicent

Zabini fait une drôle de tête.

« Oui parce que si on doit attendre longtemps on va s'occuper. » dis je en me rapprochant de Millicent

J'embrasse Millicent près de sa bouche et passe ma main sur sa taille.

« A mon plus grand malheur vous n'attendrez pas longtemps. »

Zabini se retourne et commence à sortir.

« Mmm, joli. » dis je en matant les fesses de Zabini

« Je te retourne le compliment. »

Il sort de la salle. Millicent se recule de moi.

« Non mais tu fais quoi ? »

« No Stress, je leur en donne pour leur argent. Puis c'est un avant gout de la fin de soirée. »

« Drago ne rêve pas de s'envoyer 2 filles en même temps ! »

« En es tu sur ? »

« Oui, c'est mon ami, je le connais. » dit elle pas convaincu

« Tu crois qu'on est la toute les 2 pourquoi ? Il n'y que peu de personnes, une seule prostitué aurait suffit. »

Millicent se décompose légèrement, la porte s'ouvre, je me fais mine de me rhabillé en réajustant ma tenue.

« Vous entrez en scène mesdemoiselles. »

Millicent remonte son bustier. On s'accroche au bras que Zabini nous propose, nous nous dirigeons dans la salle commune ou Malfoy est debout au milieu les yeux bandés. Millicent et moi avançons toujours au bras de Zabini, je fais un sourire en coin en voyant MR le Prince des Serpentard en position de faiblesse.

« Il est à vous. » nous murmure Zabini

On s'approche de Malfoy qui est toujours au même endroit les yeux bandés. On passe chacune à coté de lui, on commence par l'effleurer du bout des doigts, il a des frissons, mes lèvres frôlent la peau de sa joue puis son cou, c'est à ce moment que son crétin de meilleur ami lui dit d'enlever son bandeau ; il nous déshabille du regard même si l'on est très peu vêtu.

« Bon anniversaire beau blond. » On le dit en cœur

Quand je prononce ma phrase ma main descend en dessous de sa ceinture.

« Bon aniv' mec ! Alors il te plait notre cadeau ? »

« Oh que oui ! » dit il nous détaillant

Avec Millicent on le pousse dans le fauteuil le plus proche, la musique démarre On dance devant lui, une dance assez torride, puis on vient danser quasiment sur lui, ses mains se baladent sur nos cuisses et nos fesses. On serait en plein jour je devrait être dégouté mais LA ce soir, il est à ma merci, c'est mon objet, je contrôle même si je suis censée être la poupée baisable, il croit être le roi du monde mais c'est MOI qui métrise la situation. C'est une vengeance des jours ou il me ridiculise, ou il me méprise lui et son sang pur, je le hais tellement, ce soir c'est le soir de tous les désirs, de tous les fantasmes … Tu vas payer Malfoy, pour tout.

A la fin de la chanson, je m'assoie sur ses genoux.

« Alors beau bond si on passait au chose sérieuse ? »

Il hausse un sourcil, me lève de ses genoux et nous emmène Millicent et moi dans sa chambre. Il s'assoie dans un fauteuil alors que je m'approche de Millicent et l'embrasse à pleine bouche, Malfoy nous matte, je suis très allaise, elle moins, mes baisers dérivent vers son oreille.

« Décontracte toi, je gère. » je lui murmure à l'oreille

Mes mains se baladent sur le corps de la Serpentard, je continu de l'embrasser elle se décontracte doucement, elle me caresse les seins, je laisse échapper un cri de plaisir, Malfoy nous fixe avidement, je défais le bustier son bustier sous les regards brulant de Malfoy que son désir se fait de plus en plus apparent. Je ne le lâche pas du regard, ses yeux dérivent dans la chute de rein de ma collègue, Millicent m'embrasse l'épaule alors que je lui caresse le dos, ma bouche vient rencontrer ses seins, c'est à elle de pousser un cri de plaisir, mes lèvres descendent, mes mains aussi avec mes index je baisse son string puis je me lève, elle part s'assoir sur le lit, je me met devant elle et lui écarte les cuisses , je commence à m'amuser qu'elle s'allonge, une main sur ma tête et l'autre sur sa poitrine.

Malfoy qui en à marre d'être inactif nous rejoint, j'enlève ma tête de son intimité pour me retrouver à genoux devant le serpent qui visiblement n'en peu plus. Millicent se lève et va embrasser Malfoy tout en lui défaisant sa chemise noir alors que je m'attaque à son pantalon que je vire en 2 temps 3 mouvements. Je prend sa virilité dans ma bouche, à chaque coup de langue, il échappe un soupir de contentement. Millicent se baisse pour s'occuper avec moi de sa virilité qui je dois dire est plutôt pas mal. Je crois qu'il apprécie vu ses soupirs de plaisirs, si ca continu il va tomber dans les pommes. On se relève , Millicent va s'allonger sur le lit pendant que Mr me déshabille avec envie ses mains se baladant doucement sur mon corps.

« Joli tatouage. » il regarde juste au dessus de mon intimité

« Merci. »

Oui j'en ai 2. Je viens l'allonger sur le lit, on se met chacune à coté de lui ; il embrasse Millicent alors que je viens me mettre à califourchon sur lui, mais sans qu'il me pénètre, je me frotte tout simplement en soupirant, il me jette un regard ni étonné mi frustré. Je finis par l'introduire en moi, moi non plus ne pouvant plus trop attendre. J'aime le sexe même avec une personne que je déteste. Il grogne de plaisir alors que j'entame mes vas et viens, il introduit ses doigts en Millicent mais pas longtemps, il va la positionné au dessus de son visage et vient balader sa langue sur l'intimité de Millicent, j'arrête mes va et viens sans bouger et embrasse Millicent. Je le sens se déverser en moi. Déjà ? Pauvre petit chou. Il va falloir travailler ton endurance. On s'allonge à coté de lui.

« J'ai vraiment adoré mon cadeau. »

« Mais tu vas continué, la soirée ne fait que commencer. »

« Mais pour le moment on va boire un coup et je m'occupe de vous après. »

« C'est toi qui voit beau blond ! » dit Millicent

On se rhabille puis on retourne dans la fosse aux serpents. On boit un verre toujours accroché au bras de Malfoy. Zabini nous rejoint.

« Alors tu t'es amusé ? » demande Zabini

« Tu peux pas savoir. »

« Chanceux ! »

« Mais si tu veux on peut s'occuper de toi aussi. » dit Millicent en passant un doigt sur son torse

Je rêve, Millicent lui propose une autre partie à 3, elle s'est vite décoincé la petite, mais si ca se trouve elle a aimé.

« Je te prête Ella moi je garde Rose. »

Millicent se détache du Prince pour partir avec Zabini, cela n'a pas l'air de lui déplaire, aurait elle un faible pour le meilleur ami ? C'est vrai qu'elle n'est pas ce que l'on peut appeler une fille populaire au près de mecs, alors elle en profite, je la comprend.

« Alors beau blond, tu as prévu quoi ? »

« Surprise Rose, Surprise. »

« J'aime les surprises. »

« Tant mieux. »

On reste un peu au bar, lui a discuter avec ses crétins de potes, moi je reste planté comme une grue à coté de lui, mais du bon son je me détache du bras du prince et monte sur le bar et commence à me déhancher en allumant tous les mecs de la pièce, je me fais siffler. Je souris, tous les même, ca réfléchit avec leur queue. A la fin de la chanson Drago me tend sa main pour que je descende.

« : Pas touche les mecs, celle la je la garde pour moi ! »

« Possessif ? » dis je

« Peut être. »

Je rêve ! Non mais je RÊVE ! Le Prince veut me garder pour lui. Je RÊVE ! Drago Malfoy veut garder Hermione Granger euh  Rose pour lui mais c'est pareil. Hermione Granger n'est elle pas Rose ? Et Rose n'est elle pas Hermione Granger, après tout nous partageons le même corps.

Drago me colle à lui et nous nous dirigeons vers … La sortie ? Hein ? Il pose sa cape avec les armoiries des Malfoy sur mes épaules puis nous marchons dans les couloirs. Il reste près de moi, une main sur mes hanches.

« Ou m'emmènes tu ? »

« Surprise ma belle. »

« Aller dit moi s'il te plait. » je fais une moue boudeuse

« Juste un fantasme et une vengeance. »

« Mmm, excitant. »

Il m'emmène dans l'appartement des préfets en chef, je le regarde étonné.

« Je déteste ma colocataire Hermione Granger, appelé la reine des vierges, et je veux l'empêcher de dormir. »

« Je vois. Alors amusons nous ! »

Malfoy va pour m'embrasser sur la bouche mais je tourne la tête.

« Tu as tout mon corps mais je garde ma bouche. »

Malfoy hausse les épaules et me soulève en me plaquant contre la porte de MA chambre. Ironique. Pendant toute sa vengeance je pousse des cris démesuré pour faire enrager Hermione Granger pour me faire enrager, pour les cris je n'ai pas trop à me forcer. Je n'aurai jamais cru que je m'amuserai autant à cette petite sauterie.

Une fois ceci fini on continue de marcher dans les couloirs.

« La partie vengeance est faite maintenant à la partie fantasme. »

En disant son dernier mot il ouvre le bureau de Rogue.

« On va bien rigoler. » dis je avec un sourire en coin

Drago vire tout ce qui ce trouve sur le bureau.

« Si mademoiselle veut bien. »

« Mademoiselle veut bien. »

Je m'assoie sur le bureau les jambes écartés, il vient si mettre. Il approche ses lèvres des miennes sans les toucher.

« Pourquoi pas tes lèvres ? »

« Parce qu'on peut voir dans un baiser ce que ressent l'autre. Puis je trouve que c'est personnel. »

« Laisse moi t'embrasser. »

Je lui fais non de la tête. Je regarde ses lèvres, c'est la 1ère chose que je regarde chez un mec, que je couche avec ou non. J'aime leur lèvre.

« Toi aussi tu as envie de m'embrasser. C'est dans tes yeux que je vois ce que tu veux. »

« Té coriace toi. »

« Je ne suis pas un Serpentard pour rien. »

Il approche encor plus son visage du mien, pourquoi mon cœur s'accélère, il ne devrait pas. Ses 2 mains viennent se poser sur mes joues.

« Tu fais quoi ? »

« Je te découvre. »

« Tu n'as pas à le faire. Je suis payé pour te faire plaisir, tu n'as rien à faire, juste à apprécier. »

On ne sait pas lâcher du regard, ses mains viennent sur mon masque. Je pose mes mains sur ses poignets.

« Non. » dis je fermement

« Pourquoi ? »

« Tu n'as pas à voir mon visage. »

« Et si je veux le voir. Je te paye pour ça. »

« Ce n'est pas marquer dans mon contrat, notre identité reste secrète. »

« Mais je veux Vo…. »

« Embrasse moi. »

Je passe mes mains derrière sa nuque et le rapproche de moi pour l'embrasser. Vous me croyez si vous le voulez mais c'est la 2ème fois que j'embrasse quelqu'un alors que j'ai surement couché avec plus d'une centaine de mecs. Le seul mec qui m'est jamais embrassé c'est mon 1er petit ami et le seul. C'est aussi lui qui a eu ma virginité et le 2ème à m'avoir embrasser c'est mon pire ennemi.

« Tu devrais embrasser plus souvent. » me dit il à bout de souffle

Je me contente de lui sourire. Il m'embrasse sur la joue alors que ses doigts passe sous mon string. Il arrête tout ce qu'il fait sans enlever ses doigts d'où ils sont.

« Oui ? »

Drago enlève sa main et me vire mon string et met sa tête.

« je me doutais que tu avais un de ses objets moldus, je l'ai senti tout à leur. Je dois avoué qu'il a ses avantages. »

Il relève la tête et approche son visage du mien.

« Et si on réalisait ton fantasme ? »

« Toi aussi tu en as envie. »

« J'aime faire l'amour. » dis je sans gêne

« Pourquoi fait tu ce job ? Avec le corps que tu as-tu pourrais tous les avoir. »

Je suis en plein rêve, Malfoy me trouve bien foutu, je le savais mais venant de sa bouche c'est limite choquant !

« J'aime le sexe et l'argent, pourquoi ne pas associer les 2 ? »

« Je me demande dans quel maison tu peux être ? »

Oula ca chauffe pour mon identité ! Il faut que je lui change les idées, je passe ma main dans son pantalon et commence mes va et viens tout en le fixant avec un air coquin affiché sur mes lèvres. Il apprécie et n'a plus l'air de pensé à savoir qui je suis. Sauver ! Il baisse son pantalon alors que j'arrête de le branler. J'écarte les cuisses mais il me fait un de ses typique sourire en coin en faisant non de la tête. Avec son index il me dit de pivoter.

« Intéressant. »

Je me retourne, écarte les cuisses et allonge le haut de mon corps sur la table, en me tenant, je ne vois pas sa tête mais je l'imagine avec son sourire en coin. Après quelques caresses il me pénètre sans trop de délicatesse mais ca ne me dérange pas, avec le sexe rien ne me dérange vraiment, j'aime à peu près tout sauf les trucs sado mazo, la c'est NON ! Il fait de long va et vient, je me laisse aller et apprécier même si je m'étais promis de ne rien aimer venant de la part des Serpentards mais c'est plus fort que moi, Malfoy est un sacré bon coup, en tant que Rose ca ne me dérange pas de le dire mais en tant qu'Hermione, ca m'aurait arracher la langue de le dire ! Je crie sans me retenir. Une porte au fond du couloir claque. Malfoy fini son affaire, je me rhabille (remet mon string) et la cape de Malfoy, lui remonte son pantalon, on se met à courir pour ne pas se faire choper par Rogue mais avec mes talons je vais moins vite que lui, il me prend la main ce qui m'étonne fortement, je ne savais pas Malfoy faisant attention à quelqu'un autre ; autre que lui bien entendu. On entre essoufflé dans la salle commune.

« LA fin de ton fantasme était aussi comme ca ? »

« Ouai, j'aime bien frôlé l'interdit. » avec un début de sourire à la Malfoy

On va boire un verre non alcoolisé pour moi, jamais quand je travaille, je n'ai jamais tenu l'alcool et les rares fois ou je bois, ej fais des trucs pas bien. Pire que coucher avec mes pires ennemis ? Euh, oui, bourré je coucherai avec le diable et le bon dieu en même temps, et étant catholique ce n'est pas bien. Je cherche Miilicent ou Ella et ne la voit pas mais je vois Zabini.

« Alors tu étais ou avec la demoiselle ? »

« Parti m'amuser ! Et toi avec Ella ? »

« Pas mal. » dit il me détaillant

Je regarde Zabini, c'est vrai qu'il est bien foutu lui aussi, je me demande s'il est aussi bon au lit que Malfoy ? Non pas que j'ai spécialement envie de lui mais ca me fera un moyen de pression si jamais ils me font trop chier.

« Va t'amuser avec Blaise. »

Je me détache de Malfoy et part avec son meilleur pote dans une chambre. Je le pousse sur le lit et m'assoie à califourchon sur le lit. Je l'embrasse dans le cou tout en défaisant sa chemise, il enlève ou plutôt arrache mes sous vêtements, Mr aime dominer apparemment, foutu Serpentard, eux et le pouvoir ! Avec les Gryffondors ca varie, les Pouffsoufles sont dominés et les Serdaigles sont trop scientifique pour être dominant ou dominés, pour eux c'est l'expérience, mortellement ennuyeuse si vous voulez mon avis ! Oui j'ai couché avec beaucoup de mecs j'ai même couché avec Ron sans qu'il sache que c'était moi-même s'il m'a appelé Hermione durant toute son affaire, un fantasme qu'il disait, ou plutôt de la timidité, il n'ose pas aller me voir. Mais il a bien raison car je l'aurai renvoyé chier de toute façon. Je n'aime pas sortir avec les hommes que j'ai déjà mis dans lit, bon c'est vrai que je n'aime pas sortir avec quelqu'un en général, trop de contrainte à mon gout. Revenons à notre petit Serpentard qui vient de me jeter sur le lit pour se retrouver sur moi.

« J'aime dominé en toute circonstance. » dit il me tenant les poignets

« Ca tombe j'aime être dominé. »

Bon ce n'est pas vrai mais je suis payer pour le faire plaisir alors je dis ce qu'ils veulent entendre. Il vire le reste de ses fringues, il me caresse mais ses dents se baladent sur ma peau et me mordillent, j'espère que je n'aurai pas de trace ! Je me met sur lui à sa demande je me laisse pénétrer et commence mes va et viens mais il m'arrête. Je suis un peu étonné mais ne laisse rien paraitre Il s'assoie sur le bord du lit et la je peux enfin commencer à faire plaisir à Mr. Après quelques minutes il se lève alors que je n'ai pas bougé de sur lui, il a de la force le petit Serpent. Je me fait plaquer contre mur c'est lui qui mène la dance, il se débrouille pas mal. Je le griffe dans le dos, pour m'accrocher.

La porte s'ouvre et la personne nous regarde. Je fais un sourire en coin en voyant Malfoy entrer. Il s'assoie sur le lit et nous regarde, je le fixe sans oublié Zabini bien sur. Je ne savais pas que Malfoy et Zabini étaient comme ca, je veux dire aimer mater leur pote s'envoyer en l'air. Ils n'oseraient pas me proposer un plan à 3 quand même ? Blaise se recule à bout de souffle et part s'allonger sur le lit, ils me font signe de venir avec eux. Si ils vont osé. J'en suis sur, je vous pari mes 5 000 gallions que je vais me faire les 2 Mister populaire de Poudlard en même temps. Zabini et Malfoy se font un sourire en entendu. Malfoy défais son pantalon, je crois que je dois retourner au travail, ils vont m'épuiser ses 2 la ! Ils manquent plus qu'ils m'attachent et se sera le bouquet final ! Je vais avoir plein de courbature demain, ca va que c'est le weekend. Je me met à genou devant Malfoy et commence ma pipe. Malfoy a sa main sur ma tête et gère le tout, sauf ma langue bien sur. Je sens une paire d'autres mains sur mon dos, sur mes fesses, je sens une présence derrière moi, j'écarte les genoux, je sens 2 doigts s'amuser avec mon clito, heureusement que j'ai la bouche pleine parce que sinon je serait obligé de laisser mon plaisir s'exprimer. Il me pénètre par derrière, lui aussi, mes dents passent sur la peau délicate de Malfoy. Drago me relève la tête, il n'a peu être pas trop apprécier, normal vous me direz. Je me relève et Zabini me colle à lui, une main sur ma poitrine, Malfoy nous rejoint au sol et embrasse chaque partie de mon corps accessible. Mes mains ne faisant rien je prend le pénis de Malfoy dans ma main. Au bout d'un certain temps de plaisir à 3, Blaise se retire de moi mais il n'en a pas fini, il me lève et m'attache. Rrrrrrrrrr, il fallait que ca arrive, heureusement que c'est pour 5 000 gallions ; il m'attache debout, un sourire pervers se dessine sur mon visage à demi masquer.

« Tu as une préférence ? » demande Malfoy

« Devine ! »

Malfoy fait un sourire pervers. C'est pas que je me fais chier attaché mais bon un peu quand même ! En plus ca me gratte le nez ! Je préfère ne rien dire s'ils sortent les fouets ! Non mais imaginez à ma place parce que moi je ne veux pas ! Ouf, ils ne font rien apparaitre, les trucs sado c'est pas mon truc. Zabini vient se placer derrière moi alors que Malfoy se met devant. J'enroule mes jambes autour de Malfoy, ce qui laisse de la place pour Zabini, faut espérer que ca ne va durer trop longtemps parce que je commence à être fatigué moi ! Le seule point positif c'est que je prend mon pied. Il n' y a pas à dire, ces 2 la sont doué ! Une fois leur affaire fini, ils me détachent. Notre petite soirée touche à sa fin. Zabini redescend alors qu'il ne reste que Malfoy et moi. Je sens son souffle sur ma nuque.

« Tu veux quelque chose d'autre beau blond ? »

« Oui. »

Je lui fais face.

« Et c'est quoi ? »

« Juste savoir qui tu es. »

« Non beau blond. Garde cette soirée en mémoire, je serai toujours mieux dans tes rêves que dans la réalité, car celle-ci déçoit. »

J'approche mes lèvres des siennes et l'embrasse doucement.

« Garde le en mémoire. »

Je tourne la poignet de la porte.

« Pourquoi fais tu ça Rose ? »

« Parce que j'aime vous rendre folle de moi ! »

Je sors, prend Ella au passage, et nos manteaux, puis nous partons.

« Tu sais ou dormir ? »

« Euh non. » dit elle gênée

« Viens avec moi. »

Je la conduis dans la salle sur demande. Je retourne dans la mienne, il ne faut pas que Malfoy se doute de quoi que ce soit.

Ouf il n'est pas rentrer ! Je pars prendre une douche rapide et me coucher rapidement avant que je ne commence à avoir mal partout, je vais avoir des courbatures.

Je me lève quelques heures plus tard, fraiche comme une rose.

« Alors la reine des vierges ? Bien dormi ? »

Je vois à quoi il fait allusion.

Hermione : Mise à part quand tu es venu baiser contre ma porte de chambre, très bien merci.

Il fait un de ses sourires en coin.

Les jours passent, je vous régulièrement Malfoy dans ses pensées. Rose l'aurait elle touché à son petit cœur de Serpentard ? Non impossible. Il doit juste ce dire que c'est un bon coup et il recommencerait bien. Ils se disent tous ca de toute façon !

Je prend un bon bain, je me suis accordée quelques soirs de repos. Je sors de ma baignoire nue, je vais pour prendre ma serviette mais Malfoy entre dans la salle de bain. Il me détaille mais ses yeux s'arrêtent sur mon tatouage.

J'enroule ma serviette autour de moi.

« Un problème Malfoy ? »

« C'est quoi ce tatouage ? » il fixe ma Rose

« Un tatouage. Pourquoi ? »

Oula ! Je dois faire gaffe moi !

« Ouais, c'est ça ! »

Il ressort comme il est venu. Je pars m'habiller puis je vais en cour. Je sens le regard de Malfoy sur moi. Rrr, il ne faut pas qu'il découvre mon secret. Je le sens observé mes moindres gestes, il faut que je fasse attention à ne pas faire comme Rose mais Rose c'est moi. Moi c'est Rose, ses gestes c'est les miens. Je me suis foutu dans la merde à aller à cette soirée ! J'aurais jamais du ! Qu'elle c*nne !

Je sors du cours dans la lune, toujours entouré d'insultes mais je n'y prête pas attention, pas plus que d'habitude. Une main vient se poser sur mon bras et me tire dans…. Dans un placard à balai ? ! ?

« Fait gaffe à toi ! »

« Millicent ? »

« Drago a des doutes ! »

« Je sais, il a vu mon tatouage ! Maintenant il me surveille ! Mais ne t'en fait pas ca va aller ! Je vais gérée la situation ! » Je sors « enfin j'espère. »

Je rentre dans la salle commune.

« Alors on se promène dans les placards à balai ? Pas très bien pour une reine des vierges ! »

Je baisse la tête et fonce dans ma chambre alors que lui fait un de ses sourires en coin. Il en faut pas que je croise son regard, sinon il sera tout.

Je l'évite le plus possible mais un jour il me coince contre un mur dans un couloir isolé.

« D'où vient ce tatouage ? »

« C'est personnel ! » dis je le fuyant du regard

« Regarde moi ! »

« Lâche moi Malfoy ! »

Je me débat mais il vient poser ses 2 mains sur mon visage m'obligeant à le regarder, je pers le contrôle de tout, cela ne m'était pas arrivé depuis des années. C'est lui qui brise le lien, pour me retourner et soulever le bas de mon chemisier pour voir mon autre tatouage. Je me recule attendant sa réaction qui ne vient pas à tarder.

« Ne me dit pas que c'était toi à anniversaire ? »

« Je ne te le dirais pas, puis de toute façon tu connais la réponse. »

« C'est impossible. Ca ne peut pas être toi Rose. »

Il reprend ses esprits et s'approche de moi, j'ai un peu peur ; on ne sait jamais s'il a envie de me frapper parce que j'ai osé touché un sang pur moi et mon sang souillé. On connait Malfoy pour sa colère et je ne va pas m'y piquer. Il se plante devant moi, je tremble un peu. Quand ses mains se lèvent je ferme les yeux attendant les coups, mais rien ne vient, j'ouvre les yeux prudemment. Son visage est proche du mien.

« Embrasse moi. »

Il ne me laisse pas le temps de dire quoi que ce soit que nos lèvres entrent en contact pour un doux baiser. Je me retire après avoir profité.

« j'espère que tu as aimé beau blond parce que c'était le dernier ! »

Je fais demi tour et m'éloigne de lui mais il me rattrape.

" Tu n'as pas le droit de faire ça Rose ! Me laisse pas !"

"Mais j'ai le droit et je le fais ! Tu m'oublies Malfoy ! Hermione Granger et Drago Malfoy ; jamais il y a eu, jamais il n'y aura ! Je suis une prostituée Malfoy, une p*te ! Alors ne vient pas avec ton sourire de cocker parce que tu m'apprécies mais rentre toi dans la tête que je suis payée pour vous faire tourner la tête et vous obsédé jour et nuit. Tu n'étais qu'un jouet dans mes mains expertes. Et n'essaye pas de me faire chanter parce que tu sais qui je suis."

"Pourquoi tu n'arrêtes pas Hermione ? Pourquoi tu ne te trouves pas un mec comme tout le monde et que tu …"

"Et que je fonde une famille ? Oh non surement pas ! Puis je ne suis pas tout le monde mais toi tu l'es alors va te trouver une fille avec qui tu pourras faire une tripoté de mioches ! Mais pitié laisse moi Drago, (doucement) Laisse moi et vie ta vie de ton coté, moi du mien."

FIN

41 votes. Moyenne 4.10 sur 5.

Commentaires (5)

1. Carla mercredi, 05 Novembre 2014

Waouh, ça change mon opinion d'Hermione

2. ROSABELLA01 mercredi, 13 Mars 2013

Cet OS est très original, c'est rare de voir hermione ainsi ^^

3. aurélie malfoy mardi, 05 Mars 2013

j'aime bcp la vision que tu donne d'Hermione :)
ça change des autres fictions

4. Solène dimanche, 03 Mars 2013

J'adore voir une Hermione un peu fofolle. J'ai toujours trouvé qu'elle avait un truc mystèrieux, et là, grâce à toi, j'ai découvert ce qu'elle cachait lol

5. angel1196 mercredi, 30 Janvier 2013

j'aime beaucoup voir hernione comme ça , ça change des fanfictions habituelle

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mercredi, 26 Avril 2017