Fiction Litterature

Sorcière en exil

Prologue

Note de l'auteur : Je vous préviens, cette histoire est une song fic, aucune des chansons ne sont de moi. Dans ce chapitre, la chanson est tirée de l'album d'Eve Angélie Avant de partir et se nomme " Comme un cri "

 Place au chapitre :

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, que tout le monde appelait Esméralda, regardait doucement et tristement par la fenêtre de l’avion, ce matin même son oncle de cœur et parrain de substitution, Remus John Lupin, l’avait récupérée chez son oncle et sa tante en lui disant qu’elle ne pouvait plus rester ici, en Angleterre, que ceux qu’elle avait sauvé en donnant presque sa vie pour eux l’avaient tous trahis. Il lui avait aussi dit que c’était lui qui avait fait en sorte qu’elle retourne chez son oncle et sa tante pour les vacances de Noël afin de pouvoir la récupérer en toute discrétion et la mettre dans l’avion le plus rapidement possible afin qu’elle quitte le pays le plus rapidement possible. Il avait déjà tout prévu. Il avait pris contact avec le frère ainé de la mère de la jeune fille pour lui demander de l’accueillir chez lui dans un souci de protection, lui disant également de ne pas s’inquiété s’il n’arrivait pas à la faire parler, car elle était muette à cause d’un grave traumatisme récent et que cela reviendrait lorsque la jeune fille serait prête à parler de nouveau, jusqu’à ce qu’elle soit apte à comprendre qu’elle n’était pour rien dans la mort de son parrain que c’était un accident dont elle n’était en rien responsable, mais ça il ne l’avait pas dit à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, ne sachant pas comment elle le prendrait. Mais aussi de ne pas s’inquiété du tout de son manque d’alimentation que le fait d’avoir été sous alimenté pendant plusieurs années avait laissé des séquelles sur la jeune fille et qu’elle devait reprendre une alimentation saine à son rythme. Il lui avait raconté toute sa vie, sachant qu’il était au courant que sa sœur était une sorcière, mais qu’il ne devait surtout pas demander quoi que ce soit à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana pour lui permettre d’oublier.

            Aussi Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se trouvait maintenant dans l’avion qui la conduisait à Forks, une petite ville des États-Unis dans le comté de Washington ou la jeune fille devait retrouver un membre de sa famille, enfin il atterrirait à Seattle et ensuite elle irait à Forks. Elle ne savait même pas qu’elle avait un autre oncle, autre que Vernon Dursley, cela va sans dire. Mais elle savait que la vie qu’elle aurait là-bas serait bien différente de celle qu’elle avait eue en Angleterre. Elle ne serait plus une curiosité pour les autres, elle pourrait, peut-être, être enfin elle-même. Sa vie ne se trouvait pas trop chambouler par ce changement.

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était devenue muette suite à un accident qui lui avait coûté la vie de son bien aimé parrain celui qu’elle aimait comme un père. Enfin accident, c’est vite dit, elle l’avait vu mourir d’un sort en pleine poitrine offert aimablement par sa propre cousine, depuis ce soir là, elle était muette. Oh elle avait fait ce qu’on attendait d’elle, mais depuis elle n’avait plus dit un mot. En fait, elle ne savait même pas comment elle avait fait pour vaincre Voldemort, tout ce qu’elle voulait à ce moment là, c’était mourir pour rejoindre son parrain et Voldemort en avait gravement souffert, il en était même mort. Quelques jours avant les vacances de Noël, elle avait découvert que son âme était bien trop pure pour que Voldemort puisse supporter son contact. Elle avait aussi découvert que Dumbledore contait la marier de force à l’un de ses hommes pour l’obliger à donner une descendance à la famille Potter avant de l’éliminer et d’élever lui-même l’enfant. Mais Remus et Severus, qui avaient entendu la même chose qu’elle, en avaient décidé tout autrement et ils avaient tout fait pour lui faire quitter légalement le pays. Pendant tout le voyage, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait soit regardé par la fenêtre, soit écrit des chansons, la dernière en date donnait ceci :

‘‘ Comme un cri vers l’infini

Comme un mirage un désir interdit

Et il ne me reste aujourd’hui

Plus qu’une image, un nom qu’on oublie

Si les histoires d’amour

Nous font parfois oublier pourquoi on a commencé

Si tous les bruits qui courent

Me poursuivent et me rappellent qu’on a tort de trop aimer

Si malgré ça je pense à toi

Trop de souvenir se meurent encore en moi

Comme un cri vers l’infini

Comme un mirage un désir interdit

Et il ne me reste aujourd’hui

Plus qu’une image, un nom qu’on oublie

Quand les murs qui m’oppressent

Me cachent la vérité et étouffent ma vie

Oh ! Je prie pour que cela cesse

 Pour retrouver loin d’ici un désir une envie

Si tu m’entends, oui comme avant

Vois comme je saigne

Crois-tu que l’on s’aime

Comme un cri vers l’infini

Comme un mirage un désir interdit

Et il ne me reste aujourd’hui

Plus qu’une image, un nom qu’on oublie

S’il te reste une chance

De me pardonner

De tout effacer, comme ça

Je veux que mon ciel explose

Que ma vie soit belle, comme avant

Si notre histoire d’amour

N’est plus celle que tu crois

Lève les yeux et regarde-moi :

Comme un rêve

Un songe, une insomnie

Une ode à la vie

Et, je sais qu’on vivra cet amour

Comme une chance, un défi

Comme un cri vers l’infini

Comme un mirage un désir interdit

Et il ne me reste aujourd’hui

Plus qu’une image, un nom qu’on oublie

Comme un cri, oh ! Oh ! ...

Un nom qu’on oublie

Mais je sais qu’on vivra cet amour

Comme une chance, un nouveau défi. ’’

            Maintenant elle attendait d’atterrir dans le petit aéroport de Seattle ou son oncle l’attendait. L’atterrissage était pour bientôt, une hôtesse de l’air venait de la prévenir de l’atterrissage, et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait rangé son livre et son carnet de chanson et elle avait attaché sa ceinture. Remus et Severus avaient promis de l’aider dans ses études supérieures puisqu’elle avait déjà ses ASPIC, elle les avait passés avec deux ans d’avance, en même temps que ses BUSE. Maintenant, elle était concentrée sur ses études moldues, elle avait réussi, en quelques mois à rattraper largement le niveau demander pour le lycée. Aussi elle pourrait rentrer au lycée à la fin des vacances de Noël sans avoir trop de soucis. Elle était aussi concentrée sur sa musique, elle était passionnée de musique et avait commencée à écrire, comme le prouvait les chansons qu’elle venait d’écrire.

            Finalement l’avion avait atterri et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait récupéré toutes ses affaires et était maintenant dans le hall de l’aéroport en train de chercher son oncle. Bientôt elle pu voir un homme portant une pancarte avec son prénom. Elle s’approcha doucement.

« Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana Potter ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un hochement de tête lui prouvant ainsi que c’était bien elle. L’homme lui fit un sourire avant de lui dire.

« Bien, Esméralda, nous allons attendre ma fille, Isabella, elle ne devrait pas tarder à arriver, son avion vient tout juste d’atterrir, ensuite nous irons manger quelque chose et vous vous installerez toutes les deux. »

            Pour toute réponse, il eut de nouveau le droit à un hochement de tête avec un petit sourire triste. Un peu après une jeune fille brune arriva avec armes et bagages et salua doucement son père avant de se tourner vers Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana.

« Bonjour, je suis Isabella Swan, mais tu peux m’appeler Bella, comme tout le monde, je suis la fille de Charly. Et toi ? »

« Il s’agit de la fille de ma plus jeune sœur, Bella, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana Potter, que tu peux appeler Esméralda. »

« Elle a une langue pour parler, Charly. »

« Justement Bella, tu n’as donc pas lu la lettre que je t’ai envoyé lorsque j’ai su que tu venais à la maison pour te prévenir que ta cousine serait là ? Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana est muette. »

« Oups. »

« Oui, oups ! »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana eut un autre sourire triste, car le souvenir de ce qui avait causé son mutisme lui revint en mémoire comme un boomerang revient toujours vers son point de départ. Charly en voyant cela parla d’autre chose pour lui changer les idées.

            Finalement il les emmena au restaurant où Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne mangea pas grand-chose, à l’étonnement de Bella, mais en voyant que Charly ne disait rien, elle ne fit pas de commentaire sur cela. Puis Charly les ramena chez lui ou une chambre attendait Bella et un petit studio dans le garage attendait Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana.

« Remus m’a dit que tu étais totalement autonome et indépendante, alors je t’ai préparé un petit studio avec l’aide de quelques amis. »

            En guise de merci, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête et lui prit le bras pour qu’il vienne avec elle. C’était bien la première fois qu’elle faisait le moindre geste envers un adulte qu’elle connaissait à peine, mais à sa décharge, c’était bien la première fois qu’un adulte faisait ce que son oncle Charly avait fait pour Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. Charly savait très bien qu’elle avait peur des adultes et c’était aussi pour cela qu’il voulait lui laisser le temps de s’adapter et de venir vers lui à son rythme. Il savait que son enfance avec la plus vieille de ses deux sœurs n’avait pas été toute rose et des plus joyeuses, Petunia n’aimant pas du tout la magie. Lui il s’en fichait complètement, il avait même été émerveillé lorsque sa petite Lily était revenue après sa première année, mais il avait aussi tout de suite compris qu’il pouvait y avoir des gens qui avait totalement peur de la magie et il pensait qu’à la base, Petunia avait tout simplement eu peur de la magie de Lily et que cette peur c’était transformé en haine et en dégoût total après la mort de leurs parents assassinés pour faire souffrir Lily, car elle ne voulait pas se soumettre au mage noir.

            Il accompagna alors sa nièce dans le studio. Il avait opté pour des couleurs douces et chaleureuses, cela faisait quatre ou cinq mois qu’il avait commencé à préparer le studio pour sa nièce. Quand il avait su que sa fille venait vivre avec eux, il lui avait tout de suite écrit une lettre pour la prévenir que sa cousine serait là et qu’il ne voulait pas qu’elle la traite mal, la malheureuse étant muette à cause d’un traumatisme. Il avait aussi prévenu le lycée pour ce problème afin qu’ils ne la brusquent pas et qu’ils comprennent qu’elle ne pourrait pas répondre à l’oral pour l’instant.

            Le studio n’était pas très grand, mais Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’en fichait complètement, il était à son goût et surtout, son oncle l’avait fait pour elle, elle en était parfaitement consciente et puis elle avait l’habitude d’avoir une chambre bien plus petite que ce studio, si sa chambre était plus grande à Hogwarts, c’était tout simplement parce qu’il s’agissait d’un dortoir. Elle savait maintenant que son oncle n’était pas comme sa tante. Elle sentait qu’il voulait faire plus pour elle, qu’il voulait qu’elle soit enfin heureuse et elle avait de l’affection pour lui pour cela. Sa cousine les avait également accompagnée, mais elle ne ressentait que de l’affection émanant d’elle, pas de jalousie, pas de mot dur lui venant à l’esprit parce qu’elle ne parlait pas. Un peu de tristesse pour elle de voir qu’elle n’avait pas été très heureuse dans le passé, elle avait finalement lu la lettre de son père, qu’elle n’avait pas tellement voulu lire au départ. Maintenant elle comprenait ce que son père avait voulu dire par ‘ justement ’. Son enfance avait été loin d’être heureuse et elle se décida à emmener Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana faire ce que font toutes les filles, même si elle-même n’aimait pas tellement le faire.

« Charly, est-ce que je pourrais emmener Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana faire du shopping demain, je doute que ses vêtements soient correcte pour une rentrée scolaire. »

« C’est une bonne idée, Bella. Au passage tu pourras acheter de quoi communiquer avec les autres, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire avec un hochement de tête pour montrer son accord à cela. Elle voulait bien faire du shopping avec sa cousine, d’autant plus qu’elle avait vraiment besoin de nouveaux vêtements. En plus, elle savait que Remus avait tout prévu et qu’il avait fait en sorte qu’elle est un compte moldu pour pouvoir s’acheté ce qu’il lui fallait pour elle. Elle allait enfin pouvoir s’offrir des vêtements et des affaires pour elle, elle devait racheter un cahier pour ses chansons et qui sait, un instrument de musique pour pouvoir continuer sa passion. Elle avait aussi dans l’idée de faire un petit cadeau à sa cousine et à son oncle.

« La rentrée scolaire aura lieu dans quelques jours, et pour rejoindre le lycée, vous ferez le chemin ensemble dans ta nouvelle voiture Bella. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana est trop jeune pour pouvoir conduire, enfin elle ne l’a pas encore passé je pense, elle a au minimum un an de moins que toi, même si elle sera dans la même année que toi. »

« Tu as sauté des classes ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un hochement de tête. Oui elle avait sauté des classes, enfin une classe, s’étant remise aux études moldu peu de temps auparavant, tout simplement parce qu’elle était plus intelligente que la moyenne, elle n’avait pas besoin de beaucoup d’explication pour comprendre ce qui était attendu dans l’exercice. Elle savait qu’elle pourrait parfaitement suivre dans l’année supérieure, mais elle avait le sentiment qu’elle serait bien mieux en première qu’en terminale. Finalement elle put s’installer et prit une feuille de papier pour écrire avec son stylo plume, encore une nouveauté pour elle, mais qu’elle trouvait bien plus pratique que les plumes et l’encre, donc elle prit son stylo plume pour écrire quelque chose. Puis elle alla voir son oncle en lui montrant son papier. Celui-ci le lut et lui fit un sourire en lui disant.

« D’accord Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, mais ne va pas trop loin de la maison, tu ne connais pas encore les lieux et tu pourrais te perdre. Et ne rentre pas trop tard, non plus. »

- Encore une chose mon oncle, que ce soit toi ou ma cousine, appeler moi Esméralda, comme tu l’as dit à Bella, ce sera beaucoup plus court pour vous. -

« Très bien. Fais bien attention à toi. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête et elle sorti de la maison. Elle avait vraiment besoin de se dégourdir les pattes, surtout après le long voyage ou elle était restée tout le temps assise dans une boite de conserve volante alors qu’elle avait l’habitude de sentir l’air sur son visage. Elle se dirigea sans hésiter vers la forêt. Elle savait qu’elle ne risquerait rien, de toutes les façons, elle avait de quoi se défendre. Une fois à l’abri des arbres, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se transforma tranquillement en panthère des neiges, sa forme animale préférée. En faite, personne à part Remus ne savait qu’elle avait plus d’une forme animal, même Severus Snape, qui pourtant l’avait aidé ne le savait pas, c’était mieux ainsi pour l’instant, il viendrait à le savoir un jour, mais elle n’était pas prête à le lui dire pour l’instant.

            Elle commença alors à se promener, appréciant par-dessus tout de pouvoir se promener sous forme animal, elle se sentait tellement plus libre ainsi qu’elle le faisait le plus souvent possible. Bien sur, elle chassa un peu, laissant la place à l’animal qui voulait s’adonner à son passe temps préféré. Et puis comme cela elle se défoulerait bien. Bien sur, elle ne ferait pas de mal à l’animal capturé. C’est ainsi qu’elle s’éloigna de la maison de son oncle pour arriver à une partie de la forêt assez éloignée. C’est d’ailleurs là qu’elle avait capturé une proie. Au moment ou elle l’attrapait, elle entendit un bruit de pas rapide et presque silencieux pour un être humain normal venant dans sa direction, elle relâcha immédiatement l’animal, et alla se cacher dans les fourrer espérant ne pas être trop visible, même si elle risquait d’être visible de loin, pour son plus grand malheur.

« Tu sens l’odeur ? »

‘ O.K, ils utilisent mon odeur pour pouvoir me repérer … ’

« Oui, quelque chose se cache ici. »

« Dans le buisson. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait été parfaitement consciente que le chasseur, malgré le fait qu’il ne porte pas de fusil, pour elle, c’était un chasseur quand même, elle le ressentait comme tel. Donc le chasseur avait dit la dernière partie dans un murmure presque inaudible pour l’homme. Elle sut immédiatement qu’ils n’étaient pas humains, aucun des trois, ce qui expliquait largement le pourquoi le bruit de leur pas était quasiment inaudible et si rapide, mais de là à savoir ce qu’ils étaient tous les trois, il y avait une certaine marge. Grâce à son empathie elle ressentait leur soif. Ou du moins, quelque chose qui si apparentait. Elle ne savait pas trop. Une seule chose était sûre, elle ne se sentait pas le moins du monde en danger, avec eux. Soudain elle senti une présence derrière elle, elle savait qu’il fallait agir vite. Aussi deux seconde après cette sensation, elle avait quitté sa cachette. Elle était sortie très rapidement, se mettant à un endroit ou elle était sûre de pouvoir partir à vive allure. Elle leur fit face, la fourrure de son dos totalement hérissée et ses oreilles aplaties sur l’arrière de son crâne, leur montrant légèrement les crocs sans gronder.

« Eh bien, c’est un gros félin, on en voit pas des comme ça tous les jours ! »

« C’est sûr, mais ce qui m’étonne c’est la couleur de ses yeux, je n’en ai jamais vu avec cette couleur d’yeux ! »

‘ Hey, je ne suis pas si grosse que ça ! Et puis qu’est-ce qu’ils ont, mes yeux ! ’

« Il est pour moi ! »

‘ Bon, dans cinq seconde il s’approche de moi, dans cinq seconde je me tire … ’

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana savait parfaitement que ses capacités étaient limitées pour l’instant, elle n’avait pas mangé assez, mais vu son état de sous alimentation, elle devait manger plus souvent, mais en plus petite quantité pour ne pas être malade. Ce qu’elle avait pensé s’était révélé exacte, mais alors qu’elle allait utilisé la force de ses pattes pour soulever la neige et leur envoyer dans la figure, l’un des trois chasseurs arrêta celui qui s’approchait d’elle.

« Attends Edward ! »

« Quoi ? Qu’est-ce qu’il se passe Jasper ? »

« Tu le veux à la place d’Edward ? »

« Non, Emmet, ce n’est pas pour cela, je sais qu’Edward n’a pas bu depuis trop longtemps pour que je lui passe devant. Non, ce n’est pas cela, je ressens ses émotions, or je ne ressens pas les émotions des animaux ! »

« Tu es sûr de toi ? »

« Oui ! Elle n’a pas peur de nous et elle sait qu’elle pourrait faire quelque chose pour qu’on ne la touche pas, mais je n’arrive pas à deviner quoi avec mon empathie. »

‘ Ainsi donc, il y a un autre empathe dans le coin, je vais devoir me méfier, mais c’est une bonne chose présentement. ’

« Alors cela doit être une Quileute, mais je ne savais pas que les Quileute touchaient également les félins. »

« On en parlera à Carlisle, lorsque l’on rentrera. Tu ne peux pas lire ses pensés Edward ? »

« Non, rien du tout. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait suivi toute la conversation, elle était un peu étonnée par les capacités de ses gens. Elle était maintenant assise sur son arrière train la tête penché sur le côté tandis sur sa queux de félin allait de droite à gauche, si elle avait bien compris, l’un des trois pouvait lire dans les pensées des gens, sans pour autant pouvoir lire les siennes, ce qui était logique quand on savait qu’elle avait eu des cours pour fermer son esprit à l’intrusion des autres. Un autre pouvait ressentir les émotions des gens et c’est ainsi qu’il l’avait sauvée. Puis elle leva la tête pour voir que le ciel commençait à s’assombrir un peu, il était temps qu’elle rentre, sinon elle allait se faire taper sur les doigts par son oncle qui lui avait demandé de ne pas rentrer trop tard. Elle se releva soudain avant de sauter doucement sur celui qui l’avait sauvée pour lui faire une petite léchouille de remerciement et de partir en courant à pleine vitesse. Les trois chasseurs la regardèrent partir avec surprise, car ils n’avaient jamais vu un animal capable de les distancer de cette façon, surtout celui qui l’avait sauvée, car il ne s’attendait pas le moins du monde à ce qu’elle arrive à l’approcher de cette façon pour lui faire une léchouille sur la joue, pour le remercier en plus. Décidément, cette panthère n’avait rien d’un animal normal.

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana arriva rapidement à l’orée de la forêt pas très loin de la maison de son oncle et se retransforma tranquillement, ne sentant plus l’odeur des trois chasseurs. Signe qu’ils ne l’avaient pas suivit jusqu’ici, au début elle avait cru qu’ils la suivraient, mais il n’en était rien, ce qui l’étonnait.

            Elle savait qu’elle ne devait pas parler de cela à son oncle, il s’inquiéterait pour elle plus que de raison. Elle ne dirait rien, enfin façon de parler, elle était muette, donc ce secret ne risquait pas de lui échapper par inadvertance. Finalement elle rentra dans la maison pour être assailli par une odeur de brûler, c’était léger, signe que la personne qui était en train de cuisiner venait de commencer. Elle se précipita dans la cuisine et baissa immédiatement le feu, prit la spatule et tourna le contenu de la casserole, limitant les dégâts. Son oncle la regarda surpris. Il ne l’avait pas entendu rentrer dans la maison. Et il se demandait comment elle avait pu savoir que leur diner commençait à brûler.

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire puis reposa la spatule et reprit sa feuille de tout à l’heure et un stylo qui se trouvait sur le plan de travail, pour lui écrire un nouveau mot.

- J’ai tout simplement senti l’odeur du brûlé quand je suis entrée dans la maison, c’était encore assez faible, mais je me suis douté que l’odeur signifiait quelque chose, alors je suis venue voir ce qu’il en était.-

« D’accord. »

- Je vais rattraper le diner. Et, toi, dorénavant, évite de vouloir faire le repas. Je n’ai pas l’impression que tu saches cuisiner correctement.-

« C’est vrai, je ne sais pas cuisiner, mais je voulais essayer pour vous deux. »

- L’intention est gentille, mais laisse faire ceux qui font la cuisine depuis longtemps.-

« Petunia te faisait faire la cuisine ? »

            Pour toute réponse, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête et retourna à la préparation du repas. Il y aurait largement assez pour trois personnes dans ce qu’elle avait pu sauver de la préparation. Quelques minutes plus tard, elle fit signe que le repas était prêt. Et pendant que Charly allait chercher Bella, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana mit la table et servit le repas.

« Tu t’es mis à la cuisine, Charly. »

« Non, enfin au départ c’était moi qui faisait la cuisine, mais lorsqu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana est arrivée, elle a tout reprit en mains, le repas commençait déjà à brûler. »

- J’ai sauvé ce que j’ai pu.-

            Le reste du repas se passa dans le calme, chacun étant dans ses pensées. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana repensait aux trois chasseurs et au fait qu’elle ne s’était pas senti en danger avec eux, comme si quelque chose allait se passer avec eux, comme si elle allait avoir une histoire en commun avec les trois chasseurs. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était un peu perdu dans toutes ses pensées, qu’en était-il réellement ? Qu’allait-il se passer ? Finalement elle laissa ses pensées de côté pour se lever et commencer à débarrasser la table. Encore une fois elle n’avait pas mangé beaucoup, inquiétant, par la même, son oncle. Bella ne comprenait pas tellement ce qui l’empêchait de manger plus, mais elle ne fit aucun commentaire. Finalement Bella aida Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana à débarrasser la table et elles partirent toutes les deux dans leur chambre. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana prit un livre dans sa malle, elle n’avait pas encore sortis les livres de sa malle, pour éviter de se faire surprendre par Bella, elle ne savait pas tellement si Bella était au courant ou non, elle savait que son oncle le savait du fait que sa petite sœur, la mère de la jeune fille, était une sorcière, mais pour Bella cela restait le flou total. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’assit alors sur le lit, à la tête de son lit et commença à lire. Finalement elle fini par s’endormir sur son livre, les émotions de la journée avaient été fortes et elle avait besoin de dormir.

            Le lendemain matin, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana fut réveillée par Bella qui toquait à la porte du studio. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se leva alors et rangea son livre sous l’oreiller. Elle s’étira tel un félin avant d’ouvrir la porte de sa chambre. Elle fit un petit sourire à sa cousine et lui fit signe d’entrer pendant qu’elle allait s’habiller. Dix minutes plus tard, elles étaient toutes les deux devant leur petit déjeuner. Et une demi-heure plus tard elles étaient sur le parking du centre commercial. Bella conduisit Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana dans les boutiques de technologie pour qu’elle puisse s’acheter un téléphone portable, afin d’être joignable lorsqu’elle partait en ballade toute seule dans la forêt. Au passage, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’acheta un ordinateur portable, ainsi que le même ordinateur pour sa cousine en guise de cadeau de Noël. Pour son oncle, elle trouva un nouveau téléphone portable. Après cela, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana dit, par le biais d’un papier, qu’elle récupèrerait le tout un peu plus tard, lorsqu’elle aurait fini ses achats. Le vendeur hocha la tête avec un sourire charmeur sur lèvres, sourire auquel Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne répondit pas. Puis les deux cousines allèrent dans les boutiques de vêtements. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana laissa sa cousine deux minutes pour aller s’acheter un carnet pour les conversations qu’elle devrait avoir, que ce soit avec sa cousine et son oncle ou alors à l’école, et son carnet pour les chansons. Elle revint et la chasse aux vêtements commença. Bella était comme elle, elle ne savait pas ce qui était le mieux au niveau vêtement. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était dans ce cas là, car elle n’avait jamais pu s’acheter de vêtements et Bella parce qu’elle ne connaissait rien à la mode. Alors qu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait un vêtement dans les mains pour voir ce que ça pouvait donner, une personne poussa un petit glapissement, personne à par elle et la copine de cette personne ne l’entendit. Sachant qu’elle n’aurait pas du l’entendre, elle ne se tourna par vers la personne, pour paraître la plus normale possible. Alors la jeune femme arriva et lui parla.

« Tu ferais mieux de ne pas prendre cela, il ne t’ira pas du tout. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana la regarda se demandant franchement ce que cette personne lui voulait réellement, c’était bien la première fois que quelqu’un l’abordait lorsqu’elle était dans le monde moldu, ou même dans le monde sorcier, mais là c’était pour autre chose que des autographes ou des photos pour se faire mousser un peu plus, ou bien par autre chose que des journalistes en mal de potins ou de vacherie à balancer. La personne lui fit un sourire et lui dit encore.

« Je te vois plus avec des vêtements comme ceux-ci. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda le vêtement que lui montrait la jeune femme et du s’avouer que le vêtement était plus dans son goût, elle ne l’avait tout simplement pas encore vu. Cette fille semblait être une férue de la mode et elle voulait seulement lui donner des conseils sur comment s’habiller correctement, pour la rendre belle, de ce qu’elle avait compris des sentiments qu’elle sentait émaner de la jeune demoiselle en face d’elle.

« Au fait, je m’appelle Alice Cullen ! Et toi ? »

« Esméralda ! »

            La jeune femme se tourna vers sa cousine qui lui faisait signe un peu plus loin, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit signe qu’elle arrivait dans quelques minutes et sortit son bloc note pour écrire.

- Je m’appelle Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana Potter, mais appelles-moi tout simplement Esméralda, ravie de te rencontrer Alice. Merci pour ton aide. Je suis désolée, mais Isabella, ma cousine m’attend. Au revoir.-

            Sur ce, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’éloigna un peu pour rejoindre sa cousine.

« On pourrait faire le shopping ensemble, ma sœur est avec moi, mais je suis sûre que cela ne la dérangera pas du tout de le faire avec toi et ta cousine. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda attentivement la jeune fille en face d’elle, Alice, si elle n’avait eu la mémoire d’un poisson rouge lorsqu’elle s’était présentée et lui fit un petit sourire timide alors que Bella s’approchait des deux filles.

« Ce serait sympas, on ne connait presque personne ici. Esméralda encore moins que moi. Elle vient d’arriver d’Angleterre. De plus, je dois bien avouer que je ne connais rien à la mode. »

« D’accord, tu es la fille du chérif Swan, n’est-ce pas ? »

« Oui, je suis Isabella Swan, mais tu peux m’appeler Bella et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana doit déjà t’avoir écrit que j’étais aussi sa cousine. »

« Effectivement, elle me l’a écrit. Ah, voici Rosalie un membre de ma famille. »

- C’est ta belle sœur, n’est-ce pas ?-

« Oui, effectivement. C’est ma belle sœur. Comment l’as-tu su ? »

- Une intuition !-

‘ Et votre odeur qui est suffisamment différente pour me prouver que vous n’êtes pas sœur de sang. ’

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui avait tendu son carnet avec un petit sourire. Alice eut un petit rire et la journée se continua tranquillement. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana acheta plusieurs vêtements pour parer au plus pressé. Les vêtements qu’elle avait étaient tous trop grands pour elle et pas vraiment adaptés pour une fille, ils avaient tous appartenu à son cousin qui était obèse, alors sa taille de guêpe n’arrangeait pas les choses, sauf les sous-vêtements, qui étaient de seconde main et qui avait appartenus à sa tante qui n’avait pas vraiment les mêmes formes qu’elle, il lui fallait donc de la lingerie pour au moins deux semaines. Bella n’acheta rien du tout, elle n’avait pas besoin d’acheter quoi que ce soit étant donné que toutes ses affaires étaient à sa taille. Puis Bella et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana prirent congé des deux belles sœurs, Alice et Rosalie. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana retourna chercher ses achats électronique et elle eut de nouveau le droit à un sourire dragueur de la part du vendeur, encore une fois elle ne fit pas attention à lui, elle s’en fichait pas mal de ce genre de personne, pendant que Bella partait avec une bonne partie des courses jusqu’à la voiture. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana rejoignit rapidement sa cousine avec le reste des achats. Elle avait vraiment beaucoup dépensé aujourd’hui, mais c’était vraiment pour son propre plaisir, comme Remus le lui avait demander, il voulait qu’elle se fasse plaisir avec l’argent de ses parents, alors elle n’hésitait plus, surtout pas après avoir passé une bonne partie de sa vie à faire tout ce que les autres voulaient qu’elle fasse sans jamais penser à elle-même, même si elle n’avait pas pu s’acheter son instrument de musique. Elle avait toutes les affaires scolaires qu’il lui fallait et il en était de même pour sa cousine. Aussi elles rentrèrent immédiatement chez Charly. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana parti déposer toutes les affaires achetées dans son studio pendant que Bella allait dans le salon. Elle savait que sa cousine avait besoin d’un peu de solitude. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana déballa alors son ordinateur portable tout neuf, ainsi que son téléphone portable pour entrer le numéro de téléphone de la maison, du portable de Bella et ceux de Charly, au bureau comme le portable. Cela lui faisait quatre numéro en tout, mais elle se doutait que la jeune fille qui l’avait aidée à faire ses courses de vêtements tout à l’heure lui demanderait sûrement son numéro pour pouvoir la joindre, du moins c’était l’intuition qu’elle avait. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne savait pas trop quoi penser des deux femmes qu’elle avait rencontrées, elles avaient toutes les deux une odeur similaire à celle des trois chasseurs de la veille tout en étant bien différente, surtout que celle qui lui avait parlé en première portait l’odeur de celui qu’elle avait remercié la veille. Une odeur qu’elle appréciait, même si elle l’intriguait quelque peu. Sa cousine ne semblait pas avoir fait de différence par rapport aux deux jeunes femmes, mais Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana le sentait très bien, qu’elles n’étaient pas tout à fait humaines. Il y avait quelque chose d’autre qu’elle finirait par découvrir rapidement, comme tous les mystères qu’elle avait déjà eu à résoudre.

            Les jours passaient entre famille et sorties dans la forêt, elle n’avait pas encore revu les trois chasseurs et les deux sœurs, et elle s’était bien intégré dans la famille Swan, elle s’entendait très bien avec son oncle. Elle avait même réussi à se remplumer un peu, signe qu’elle mangeait enfin sainement et elle sentait sa magie courir dans tout son corps et au bout de ses doigts principalement. Bien sûr, elle mangeait toujours moins que son oncle et sa cousine, mais ils étaient nettement moins inquiets pour elle qu’au début. Elle faisait toujours la cuisine, avec l’aide de sa cousine. En fait, elle ne laissait plus son oncle approcher de la cuisine, sauf si c’était pour manger quelque chose. La première fois ou elle avait viré Charly de la cuisine, Bella avait tapé un fou rire monstre. C’était bien la première fois qu’elle voyait quelqu’un agir de la sorte. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana repensait à ses vacances chez son oncle, la rentrée était le lendemain et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait toujours en tête la réaction de son oncle et sa cousine aux cadeaux qu’elle leur avait fait. Au départ son oncle avait voulu refuser, mais il avait finalement accepté le présent en voyant que cela faisait plaisir à sa nièce de faire ce cadeau. Il lui avait dit que cela avait du lui coûter un max, mais tout ce qu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait répondu par écrit, c’était qu’elle avait largement de quoi vivre correctement pendant au minimum cinq cent ans sans travailler, grâce à la fortune de ses parents, et encore, seulement avec ce qu’il y avait dans le coffre principal, dans les coffres secondaires, il y avait largement de quoi vivre pour plusieurs milliers d’années, alors elle pouvait bien faire ce petit cadeau pour eux puisqu’ils l’accueillaient sous son toit. Son oncle n’avait plus rien dit à ce propos là et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana en avait été heureuse. Quelque temps après, elle avait fait la rencontre de Billy et de Jacob, des amis de Charly.

Flash Back

            On était mardi soir et ce soir là, il y avait un match de baseball à la télévision et Charly avait invité des amis chez lui pour inspecter l’écran plat, ils faisaient toujours une fois chez l’un, une fois chez l’autre pour varié un peu. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait senti qu’il y aurait deux personnes en plus à la table aussi elle avait préparé le repas pour cinq personne et quand Charly était rentré du travail, il n’avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit parce qu’il vit qu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait déjà dressé la table ou trônait cinq couverts. Charly la regarda un instant avant de lui faire un sourire tendre et de lui déposé un baisé sur le front. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui avait répondu par un petit sourire.

« J’avais peur que tu ne sache pas qu’il y aurait deux personnes en plus à table ce soir. Cela ne te pose pas de problème ? »

- Non, mon oncle, cela ne me pose pas de problème du tout, je suis très intuitive à la limite du pré-cognitif, même si je n’ai pas de vision, heureusement pour moi d’ailleurs parce que ce genre de pouvoir, ce n’est pas la joie, c’est usant au bout d’un moment de savoir toujours à l’avance ce qu’il va se passer plus tard. Et, pour en revenir à la conversation du départ, j’avais senti qu’il y aurait du monde à la maison ce soir. Mais la prochaine fois, préviens-moi quand même ! -

« D’accord, la prochaine fois je te préviendrais. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire et se dirigea vers son studio pour prendre un élastique pour sa tignasse. C’est à ce moment là que quelqu’un toqua à la porte. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, étant la plus proche de la porte, alla ouvrir pendant que son oncle arrivait pour faire les présentations et faire entrer ses amis. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana pu alors voir deux indiens, un jeune homme de 17 ans environs et un autre homme plus âgé que le jeune et en chaise roulante. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana leur fit un simple signe de tête avant que son oncle ne parle.

« Billy, Jacob, entrez tous les deux, voici Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, la fille de la plus jeune de mes sœurs, et vous pouvez l’appeler Esméralda, c’est plus court. C’est pour elle que vous m’avez aidé à faire le studio. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, je te présente deux amis de longue date qui viennent souvent à la maison, Billy et son fils, Jacob. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana leur fit un signe de tête avant de repartir vers ses occupations. Elle prit son élastique sur sa table de nuit et reparti dans la cuisine pour y voir son oncle chercher quelque chose dans le frigo. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana secoua la tête et le fit sortir de sa cuisine à coup de balais aux fesses, sous les rires de Bella que la scène amusait grandement, même si elle en avait l’habitude maintenant, c’était au moins la troisième fois qu’elle le faisait ainsi. Billy et Jacob la regardèrent avec étonnement. Si bien que Bella fini par leur dire pourquoi elle riait.

« Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana vire toujours Charly de la cuisine lorsqu’il y met les pieds. Et ce depuis que Charly a faillit faire cramer le repas du soir. Depuis Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana fait tous les repas elle-même, c’est un véritable cordon bleu. Mais personne n’a le droit de rentrer dans sa cuisine, à part moi. La première fois que Charly est entré dans la cuisine alors qu’elle cuisinait elle a fait exactement la même chose que ce qu’elle vient de faire à Charly. »

« Je suis désolé, mais il va falloir attendre pour les boissons à moins que tu ne te décide à y aller Bella. »

« D’accord, d’accord, j’y vais. »

            Bella se leva pendant que son père s’asseyait sur le canapé et se dirigea vers la cuisine pour prendre les boissons qu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait préparé et se préparait à les apporté dans le salon avant de retourner dans la cuisine.

« Tu veux que je revienne t’aider après, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana secoua tout simplement la tête pour lui faire comprendre que c’était bon, elle pourrait s’en sortir sans problème. Après cela, la soirée se passa très bien. Bien sur les deux amis de Charly furent étonnés qu’Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne leur ait pas décroché un seul mot de la soirée, mais ils n’en dirent rien, elle devait être intimidée par la présence de deux hommes qu’elle ne connaissait pas et elle devait également être d’une nature méfiante. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait parfaitement senti l’odeur de Jacob et cela ne lui plaisait pas tellement.

Fin du Flash Back

            L’odeur de Jacob ressemblait un peu à celle de Remus, mais en plus concentrée, signe qu’il prenait sa forme plus souvent que ne le faisait Remus. Sur le coup, elle avait également eu l’impression que l’odeur ressemblait à celle d’un autre, à celle de Sirius faisant ressurgir le dernier souvenir qu’elle avait eu de son parrain, c’est-à-dire le meurtre de celui-ci sous ses yeux par sa propre cousine et elle se sentait encore coupable de cela, aussi elle prit la résolution d’éviter Jacob le plus possible. Puis elle avait compris, c’était un des loups, dont elle avait senti l’odeur quelques heures plus tôt lorsqu’elle était dans la forêt se promenant sous forme animal et se dit qu’il vaudrait mieux qu’elle fasse la même chose avec eux qu’avec Jacob afin d’évité d’être dans le trouble avec les loups à cause de son odeur ou des actions qu’elle pourrait faire.

            Tout à ses pensées, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne remarqua même pas qu’elle s’était endormie.

Note de l'auteur : Désolée pour l'énorme retard que j'ai dans ma fic, et je remercie infiniment les personnes qui m'ont laissé des commentaires pour cette histoire. pour ce chapitre, la chanson utilisé est tirée de la comédie musicale du Roi Soleil, et a pour titre, " Personne n'est personne.

P.S : Les personnages ne m'appartiennent pas seule l'histoire est tirée de mon esprit. J'espère que ce chapitre vous plaira.

Chapitre précédent :

            Tout à ses pensées, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne remarqua même pas qu’elle s’était endormie. En fait, elle ne s’en rendit compte que lorsque le réveille qu’elle s’était acheté deux jours plus tôt, pour que sa cousine n’ait plus à la réveiller le matin, sonna. Elle se leva et passa dans la petite salle de bain pour se débarbouiller. Sa cousine passa la tête par la porte de son studio alors qu’elle venait de finir de s’habiller d’une robe noire à manche courte avec un gilet rouge pour qu’elle n’ait pas froid, bien que le temps lui semblait bien plus clément que lorsqu’elle habitait dans le vieux château qui lui servait d’école avant de venir ici. Avec la robe, elle avait également mit des collants tout aussi noirs que la robe et ses bottes en cuir à talons de 3 centimètres qui lui montaient jusqu’aux genoux. Elle prit son sac de cours avec les affaires dont elle aurait besoin pour la journée de cours. Elle passa dans la cuisine et prépara leur repas pour le midi, repas qui se contenterait de deux ou trois sandwichs pour Isabella avec une bouteille d’eau d’un litre et demi et d’un fruit. Pour elle-même, elle avait préparé deux sandwichs, même si elle se doutait qu’elle n’en mangerait qu’un seul, avec un fruit, une bouteille d’eau et une thermos de lait. Elle pouvait boire du lait autant qu’elle voulait tellement elle adorait cela, son oncle savait qu’il était important qu’elle est toujours une source de calcium sur elle pour l’aider à aller mieux. Oh elle allait mieux au niveau physique, même si ses os étaient toujours fragiles à cause de ses carences en calcium qu’elle avait depuis qu’elle était toute petite, mais à part ça, rien, sauf qu’elle ne parlait toujours pas. Son mutisme était toujours bien présent et elle partait parfois dans des souvenirs douloureux pour elle, mais elle ne voulait pas écrire ce qui lui faisait mal, elle ne voulait pas se confier à eux pour l’instant. Charly savait parfaitement que c’était trop tôt, mais ce qui le rassurait c’était qu’elle n’entrait pas en dépression.

Place au chapitre :

            L’heure avançait donc les deux jeunes filles se préparèrent et partirent pour le lycée sans oublier leur repas et les sacs de cours après avoir pris leurs petits déjeuners bien entendu. Isabella conduisit jusqu’au lycée ou elle se gara dans le parking. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda alors le lycée et vit tous le monde. Elle était inquiète. Et si tout le monde la jugeait comme cela avait été le cas dans son ancienne école. Et si quelqu’un lui faisait des remarques sur son mutisme ? Et si … Il fallait vraiment qu’elle s’arrête, elle était une Gryffindor, elle était censée être courageuse. Alors un peu de courage que diable ! Et puis si elle commençait avec des si, elle n’en aurait pas terminé ! Avec des si, elle pourrait refaire le monde. Elle sortit de la voiture après avoir pris une grande inspiration. Ensuite, elle suivit sa cousine jusqu’au secrétariat pour prendre son emploie du temps et un plan du lycée. Deux minutes plus tard, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était en cours d’Anglais pendant que sa cousine Isabella était en cours de math. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se retrouvait à côté d’Alice, celle-ci lui avait gardé une place à ses côtés pour qu’elle soit avec quelqu’un qu’elle connaissait un peu, comme si elle avait su qu’elle serait dans la même salle qu’elle pour le cours d’anglais. Sachant que sa cousine ne serait pas avec elle pendant les cours alors qu’il s’était créé des liens très forts entre elles. Au début du cours, le professeur demanda à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana de se présenter, mais Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne bougea pas de sa place. La peur l’avait prise, elle ne savait pas comment faire, elle ne pouvait pas parler. Alice lui vint alors en aide.

« Monsieur, je crois qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana est muette. »

« Ah oui, c’est vrai, le principale en avait parlé. Je suis désolé pour ce petit dérangement Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. Bon alors je vous présente Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana Potter, elle nous vient tout droit d’Angleterre. »

- Merci Alice.-

« Je t’en pris. »

            Le reste du cours se passa dans le calme et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait su maîtriser sa peur, elle était maintenant calme et posée. À la fin du cours, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sortit avec Alice, sachant qu’elle serait la plupart du temps avec elle en cours. Du moins pour la journée, à part pour la biologie et la musique, mais cela ne faisait rien, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana saurait se dépatouiller toute seule, comme une grande pour trouver deux simples salles, surtout après avoir vécu pendant plus de cinq ans à Hogwarts, qui était un véritable labyrinthe pour tous les élèves, car il y en avait très souvent qui, même après plusieurs années à arpenter les couloirs de l’école, arrivaient encore à se perdre dans les passages secrets ou dans les escaliers qui avaient souvent la riche idée de bouger de place rien que pour embêter les élèves et les professeurs, bien que pour elle, c’était très vite réglé, vu qu’aucun escalier ne faisait de crasse aux héritiers par le sang d’un des quatre fondateurs. Au repas du midi, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana rejoignit sa cousine à la table. Elle était avec d’autres élèves du lycée. En s’asseyant, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana leur fit un timide sourire. Isabella lui fit un grand sourire et lui dit tranquillement.

« Tes cours de ce matin se sont bien passés ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un simple sourire un peu moins timide et un hochement de tête.

« Salut, je suis Jessica et voici Angela et son petit ami, Éric. Tyler, Lauren. Et Mike, mon petit ami. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête pour leur montrer qu’elle avait bien compris leur prénom. Soudain, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana vit Tyler se pencher sur sa cousine pour lui dire à l’oreille.

« Dis-moi, ta cousine est toujours aussi silencieuse et timide, Bella ? »

« Ce n’est pas que de la timidité Tyler, ma cousine est … »

            Isabella se tourna vers sa cousine en se mordant la langue et en haussant un sourcil pour lui demander son accord et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana le lui donna d’un doux hochement de tête alors qu’elle sortait son déjeuner et commençait simplement à manger.

« … ma cousine est atteinte de mutisme dû à un traumatisme. »

            Pendant que sa cousine parlait avec ses nouveaux amis, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regardait autour d’elle pour voir si elle trouvait Alice. Elle se sentait particulièrement à l’aise avec elle. Alice ne semblait pas la juger à cause de son mutisme comme l’avait fait beaucoup de ses anciens amis qui n’arrivaient pas à la comprendre. Bientôt, elle la repéra à l’autre bout du self avec la fille de l’autre jour et les trois chasseurs qu’elle avait rencontré dans la forêt. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana fit un petit sourire à Alice, mais son attention fut vite détournée d’Alice par Jessica qui semblait être une véritable commère du genre de Lavande Brown qu’elle avait du supporté pendant des années dans son dortoir au pensionnat soit une vrai pie qui ne supporte pas que l’attention ne soit pas sur elle, mais version moldue.

« Tiens, tu t’intéresse aux Cullen, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. Ils sont un peu bizarre, Carlisle et Esmée Cullen les ont tous adoptés et ils sont très renfermer. On dit partout que Jasper et Rosalie, les deux blonds du groupe, sont les enfants du côté d’Esmée Cullen et que les trois autres viennent du côté de Carlisle Cullen. Il est du genre père nourricier. »

            En entendant les dernières paroles, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana grogna sourdement, si bien que, à part les cinq Cullen, personne n’avait entendu le grondement félin qu’elle avait émis, bien que sa cousine ait parfaitement senti le fait qu’elle se soit tendue d’un seul coup après avoir entendu les propos de Jessica, mais elle savait pourquoi, sa petite cousine avait du mal avec les personnes comme Jessica, et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sorti son bloc note et écrivit à toute vitesse, elle enleva la page du bloc qu’elle posa sur la table assez violemment et sorti en vitesse avec le reste de son déjeuner. Sur la page du bloc il était écrit :

- Avant de ne serait-ce que juger quelqu’un sur ce qu’il a ou n’a pas, Jessica, tu ferais beaucoup mieux de regarder ce que toi tu as, car tu as plus de chance que les Cullen, si tu veux mon avis. Oui, les Cullen ont tout ce qu’ils veulent de Carlisle et Esmée Cullen, mais il n’en reste pas moins qu’ils ont été adoptés, ce ne sont pas leurs vrais parents, et toi tu ne peux pas comprendre ce que peut ressentir quelqu’un qui n’a pas eu la chance que, toi, tu as d’avoir tes vrais parents pour s’occuper de toi. Tu es tout simplement attirée par l’argent et la richesse qu’ils peuvent avoir sans même te soucier des sentiments qu’ils ressentent au fond d’eux-mêmes de ne pas avoir leurs vrais parents auprès d’eux, comme toi tu as cette chance. -

            En lisant ces mots, Jessica vit rouge et dit.

« Dis, ta cousine elle est qui pour me dire cela ? Elle non plus elle ne les connait pas ! »

« Elle a déjà commencé à créer des liens d’amitiés avec Alice, c’est sa première amie ici, donc elle réagit lorsque quelqu’un dit du mal de son amie, ce qui est logique, ensuite, elle sait parfaitement de quoi elle parle. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne supporte pas que des gens, comme toi, jugent les personnes qui adoptent ainsi. Je sais qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana aurait adoré être adoptée comme les membres de la famille Cullen si c’était pour avoir une famille digne de ce nom. Mais elle n’a pas eu cette chance. Après la mort tragique de mon oncle et ma tante, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana a été confiée à mon autre tante et elle n’y a pas vécu une enfance heureuse alors ne parle pas d’elle ainsi, simplement parce que ses paroles sont juste, tu ne sais même pas ce par quoi elle est passée pour aujourd’hui être ici et être ce qu’elle est sans tenir compte de ce que quelqu’un pourrait penser d’elle. Il n’y a que la vérité qui blesse. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana est une championne pour envoyer là ou elle sait que ça fera mal pour que les autres comprennent ce qu’il faut qu’ils comprennent, d’autant plus qu’elle a pour arme sa compréhension de chaque intonation de la voix de la personne qui lui parle. Pour elle, tu es tout simplement jalouse de ce que les autres ont, sans même regarder ce que toi, tu as ! »

            Isabella s’arrêta là dans son petit monologue et alors qu’elle allait se lever pour rejoindre sa cousine, elle vit que la fameuse Alice n’était plus à sa table et que les quatre autres la regardaient bizarrement pour deux d’entre eux et avec animosité pour les deux qui regardaient Jessica. Isabella comprit alors qu’Alice était partie rejoindre sa cousine pour lui parler et qu’elle n’aurait pas besoin d’elle. Et surtout que les quatre autres avaient du entendre ce qui venait de se dire.

            Pendant ce temps, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était sortie de la cafétéria pour aller sur une table de camping abrité du mauvais temps pas loin du lycée. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait sortie son carnet à chanson et était en train de composer tranquillement.

‘‘ Personne n’est obligé de tout accepter,

On peut sans rien renier vouloir avancer

Qu’importe le passé qu’on porte derrière soi

On peut pas croire que les portes ne s’ouvrent pas,

Personne n’a d’avance un avenir tracé

Tout ce qu’on peu prédire se passe à côté

On survit au pire pour encore être là

On sait comme il reste à savoir pourquoi

Personne n’est personne

Personne non personne

On est toujours quelqu’un pour quelqu’un

Personne n’est personne

Personne sans personne

Ça n’existe pas

Non, ça n’existe pas

Chacun d’entre nous a son rôle à jouer

Une pierre à poser sur celle qu’on a jetée

Même quand on est moins que rien ou presque ça

Il reste bien quelqu’un qu’on n’attendais pas

Personne n’est personne

Personne non personne

On est toujours quelqu’un pour quelqu’un

Personne n’est personne

Personne sans personne

Ça n’existe pas

Non, ça n’existe pas

Ça n’existe pas

On est toujours quelqu’un pour quelqu’un

Personne n’est personne

Personne sans personne

Ça n’existe pas

Non, ça n’existe pas

Personne n’a d’avance un avenir tracé. ’’

            Alors qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana venait tout juste de finir de composer sa chanson, Alice arriva vers elle et elle se mit à discuter avec la jeune fille. Jasper qui semblait s’être levé et être sorti du réfectoire pour retrouver Alice la retrouva en train de discuter avec Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, enfin c’était plutôt Alice qui parlait pendant qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana répondait grâce à son bloc note. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se tourna immédiatement vers lui. Dès qu’il fut sorti du self, elle l’avait senti et entendu sortir de la cafète, le chasseur qui lui avait sauvé la mise sans qu’elle ait à s’enfuir comme elle comptait le faire. Jasper s’approcha de sa petite amie et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne bougea pas d’un pouce, elle se souvenait parfaitement que c’était lui qui avait arrêté Edward alors que celui-ci voulait lui faire quelque chose.

« Merci de nous avoir défendu face à Jessica. »

- Ce n’est rien, elle n’avait pas à dire ce genre de chose de vous alors qu’elle ne vous connait pas et puis l’intonation de sa voix, lorsqu’elle parlait de vous et votre famille, c’était vraiment horrible. Cela montrait très clairement qu’elle était jalouse, très jalouse de tout ce que vous pouvez avoir sans se soucier un seul instant qu’il y a des choses plus importante que les biens matériels, comme la famille, tout simplement parce que ses parents n’ont pas les moyens de lui payer tout ce que vous pouvez avoir vous, la famille Cullen. Mais comment as-tu su ce que j’ai écrit sur la feuille ?-

« Je ne sais pas exactement ce que tu as écrit, mais on va dire que ton départ a créé un grand silence dans la pièce et Jessica s’en ai prit à ta cousine. Cette dernière la calmement remise à sa place. En lui envoyant que tu savais parfaitement de quoi tu parlais et qu’il n’y avait que la vérité qui blessait. »

- Ma cousine a aussi dit pourquoi je savais de quoi je parlais, n’est-ce pas ?-

« Effectivement. Et je peux aussi te dire que Rosalie et Edward n’ont pas tellement apprécié ce que Jessica a dit. »

- Je connais trop ce genre de personne qui est jalouse de ceux qui ont de l’argent, sans même voir que la personne donnerait tout l’or du monde pour avoir ses parents près d’elle. Mon ancien meilleur ami vient d’une famille nombreuse, très nombreuse, avec beaucoup de frères ainés et une petite sœur, denier garçon d’une famille de sept enfants, mais tout ce qu’il voyait, c’était que j’avais de l’argent plein mon coffre à la banque et que lui et ses parents n’arrivaient pas joindre les deux bouts. Moi je voulais simplement une famille à mes côtés, mais je n’y ai pas eu le droit. Alors oui, je sais ce que cela fait que d’être traité de cette façon là.-

« Tu avais quel âge, quand tes parents sont morts ? »

- J’avais quinze mois, jour pour jour. Personne ne sait ce qu’il s’est passé ce soir là. Toujours est-il que j’ai survécu à mes parents.-

« Et tu as tout de suite été confiée à ta tante ? »

- Hélas oui … Je n’aurais jamais dû être élevée par elle, mes parents avaient laissé des demandes de tutorat pour ma marraine, oncle Charly et … Mon parrain … -

« Pourquoi n’est-ce pas ton parrain qui t’a élevée ? »

« Alice ! »

- Non, laisse, c’est justement la cause de mon traumatisme … Les cours vont reprendre … Je dois y aller. -

« Alice, ta curiosité mal place risque de te faire perdre ton amie, ne la pousse pas à tout te raconter toute de suite, Alice, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana le fera en temps et en heure, mais laisse lui un peu de temps. Je crois bien que son parrain est mort sous ses yeux … Du moins de ce qu’Edward a réussi à voir pendant une fraction de seconde dans son esprit avant que celui-ci ne se referme comme une huitre, pour reprendre l’expression d’Edward lui-même. »

« Oh mon dieu … »

« Calme-toi, tu n’y es pour rien, tu ne pouvais pas le savoir, mais la prochaine fois, si tu la vois butter sur un mot qu’elle écrit, ne l’interroge pas dessus. Maintenant on ferait mieux d’aller en cours. »

            Après cela, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana parti presque en courant pour aller à son prochain cours, elle avait parfaitement entendu la fin de la conversation entre les deux amoureux et elle savait aussi qu’elle allait devoir être un peu plus prudente avec Edward Cullen, si il avait réussi à voir une partie de son souvenir. Et bien sûr, elle se retrouva avec un autre Cullen en cours de biologie. Youpi ! Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne voulait pas le voir celui là, pourquoi fallait-il qu’elle tombe sur lui ? Et en plus la seule place de libre était celle à côté de lui. Vraiment super. Ce cours allait être vraiment long. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’assit le plus calmement possible tachant de dompter sa magie le plus possible, mais Edward Cullen pouvait entendre son cœur battre à cent à l’heure. Il ne savait pas ce qu’il se passait, mais une chose était sûr, c’était en rapport avec la conversation de tout à l’heure avec Jasper et Alice. À la fin du cours de biologie, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana partie très rapidement vers la salle de musique. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana l’avait repéré un peu plus tôt dans la journée donc elle n’aurait aucune difficulté pour la retrouver. Une fois là, elle s’installa dans le fond de la salle et attendit que les autres arrivent. Quelques minutes plus tard, justes avant le début du cours, elle put voir le fameux Edward arriver à son tour.

‘ Super, je dois encore passer l’heure avec Edward, l’un des plus beaux spécimens masculin de l’école, l’un de ceux que je ne veux approcher pour rien au monde à cause de son don pour lire les pensées des autres, en plus la seule place libre est à côté de moi. Merlin, est-ce que tu me punis pour avoir fait tuer Sirius ? ’

            Edward vint donc s’asseoir à côté d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sans même entendre les pensées de celle-ci, cela ne lui était même jamais arrivé auparavant et là, deux nouvelles au lycée arrivant en cours d’année scolaire et il ne pouvait même pas lire dans leurs esprits, ni à l’une ni à l’autre. Cette fille était vraiment bizarre. Peu après cela, la professeur arriva et demanda le silence.

« Bien, comme vous le savez tous, nous avons une nouvelle, j’aimerais qu’elle se présente, mais comme elle ne peut pas parler pour l’instant, j’aimerais qu’elle écrive ce qu’elle a à dire. Miss Potter, faites vous de la musique ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda son professeur et hocha la tête puis elle écrivit rapidement quelque chose sur une feuille de papier. Ensuite elle fit passer cette feuille vers l’avant pour que le professeur puisse lire.

« Bien, vous dites jouer du piano et du violon principalement, ainsi que d’autres instruments de musique. Pouvez-vous nous jouer un morceau de violon ? »

            Là encore, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête et se dirigea, en soupirant imperceptiblement, vers l’avant de la pièce en prenant délicatement le violon des mains de son professeur. Elle avait maintenant tous les regards braqués sur elle, ce qu’elle n’apprécia pas tellement, mais elle ferma les yeux pour ne pas voir le regard des autres posé sur elle. Elle s’installa tranquillement, elle ferma les yeux, puis elle commença à jouer une mélodie grave et ensorcelante. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana savait parfaitement quel effet avait sa musique aussi elle jouait comme lorsqu’elle jouait pour Sirius, sans même se préoccuper de ce que pouvait ressentir les autres. Elle venait d’y faire passer toute la douleur qu’elle ressentait au même moment, essayant de faire partir sa culpabilité à propos de la mort de Sirius. Après cela, la professeur la félicita pour ce magnifique morceau, comme elle disait. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana retourna alors s’asseoir et Edward lui fit passer un mot.

- Tu joues vraiment très bien, j’ai adoré ton morceau, mais ce n’est pas quelque chose qui a été écrit, tu l’as inventé ? -

- C’est effectivement un morceau inventé ! -

            Après avoir répondu un peu sèchement à Edward, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana retourna son attention sur le cours. Elle s’en voulait d’avoir parlé de cette façon là à son voisin, mais elle n’était pas tellement d’humeur à parler de sa musique, elle lui rappelait toujours autant son parrain et cela lui faisait mal, tellement mal. En sortant du cours elle ne laissa qu’un simple bout de papier sur la table à l’intention d’Edward avec marquer dessus ‘‘ Désolée ! ’’.

            À la fin de la journée, soit juste après le cours de musique, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était pressé de rentrer chez son oncle, alors que d’habitude c’était tout le contraire, enfin c’était du temps ou elle vivait chez les Dursley. Maintenant tout était différent.

« Alors, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, ton après-midi de cours ? »

- Ça c’est à peu près bien passé. J’ai eu une conversation avec Alice et son petit copain. Et je suis allée en cours. -

« Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana je vois bien qu’il y a quelque chose qui te dérange. »

- J’ai eu un flash back lorsque je suis sortie du réfectoire tout à l’heure. -

« Ton cauchemar ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un hochement de tête avant de tourner de nouveau sa tête vers la fenêtre. Isabella savait très bien qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana faisait beaucoup de cauchemars sur la mort de son parrain, leur présence l’apaisait, mais elle et son père n’arrivaient pas à trouver les mots qui lui permettraient de lâcher tout ce qu’elle avait sur le cœur et ils le savaient. Elles étaient bientôt arrivées et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana pourrait bientôt aller se dégourdir les pattes dans la forêt. Quand elles arrivèrent, il y avait déjà une voiture dans l’allée de la maison, à la place ou c’était celle de sa cousine Isabella. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se demanda ce que c’était. Quand elle sentit l’odeur du loup garou, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana écrivit un message pour sa cousine lui demandant de prendre ses affaires de cours, qu’elle avait besoin de prendre l’air. Isabella hocha la tête et prit les affaires de sa cousine pour les déposer dans le studio de celle-ci. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne garda que son portable sur elle.

            Pendant ce temps, alors que les Cullen étaient rentrés chez eux, Alice poussa un petit cri. Jasper la regarda et lui demanda ce qu’il se passait.

« Je n’arrive pas à voir Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ! C’est comme si quelque chose ou quelqu’un bloquait mes visions. Et c’est la même chose pour Isabella, sa cousine ! »

« Il me semble que Charly est très ami avec les Quileute, il y a peut-être un loup chez eux. Essaye de l’appeler. »

« Je ne pense pas qu’elle répondra, Edward. Pas après ce qu’il s’est passé cette après midi. »

« Tu ne savais pas et puis, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne t’en voulait pas, c’est à elle-même qu’elle en voulait. Ses sentiments sont assez complexes, mais je crois bien qu’elle culpabilise pour sa mort. Elle se tient pour responsable de la mort de son parrain, j’ai bien l’impression qu’elle pense qu’elle aurait pu le sauver. Dans ses sentiments, j’arrive à sentir tout l’amour qu’elle portait pour son parrain, elle l’aimait comme une petite fille aime le père qu’elle n’a jamais eu. »

« Ah je crois que je l’ai même si je n’ai toujours rien pour sa cousine … Elle est dans la forêt, elle court dans la forêt. »

« On va la rejoindre ? »

« Emmet, elle ne court pas aussi vite que nous ! »

« Oui, mais on peut toujours lui tenir compagnie. »

« Tu as tout simplement envie de te défouler. »

            Emmet ne fit que hausser les épaules et après cela, les cinq jeunes partirent en courant dans la forêt, guidée par Alice. Cette dernière trouvait que quelque chose était bizarre dans sa vision, car elle avait l’impression de voir au travers des yeux de Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. Sa vision était bien différente de celle qu’elle avait d’habitude. Un peu après, alors qu’ils arrivaient à un tournant, ils tombèrent sur la panthère des neiges que les trois garçons avaient vue la dernière fois, bien qu’elle soit un peu plus grosse que la première fois qu’ils l’avaient vu, mais c’était bien le même animal, facilement reconnaissable grâce à la couleur émeraude de ses yeux. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, car c’était elle, se stoppa nette et les regarda dans les yeux avant de faire demi tour lorsqu’elle sentit une présence différente sur sa gauche. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se tourna tout de suite de ce côté-là pour tomber sur un ruisseau et après le ruisseau un grand loup, encore plus grand que son parrain lorsqu’il prenait sa forme de chien. Le loup la regarda dans les yeux et lui fit signe de s’approcher. Pour toute réponse, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana baissa les oreilles, montrant qu’elle n’aimait pas qu’on lui donne des ordres, puis elle tourna la tête et reparti en trottinant tranquillement. Les cinq jeunes regardèrent la panthère des neiges agir avant que ce cher Emmet ne fasse encore son gamin et ne saute sur le dos de la jeune panthère des neiges. Cette dernière ne se senti pas le moins du monde agressée par cela et répondit en lui donnant un coup de patte dans le ventre, sans même utiliser ses griffes. Elle ne voulait pas faire de mal. Les quatre autres jeunes le regardèrent en secouant la tête. Il était vraiment un gamin. Puis, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana voulant embêter la grosse bêbête qui lui était tombée sur le poil se retourna dans son étreinte et lui fit une grosse, mais alors une très grosse, léchouille bien baveuse sur le visage, d’ailleurs Emmet la lâcha à ce moment là. Les quatre autres eurent un rire, surtout Edward, car il avait les pensées d’Emmet au même moment.

‘ La saloperie, elle a osé me lécher le visage, je me vengerai ! Et en plus c’est tout gluant maintenant ! ’

            Une lueur de malice brillait dans les yeux de la jeune panthère des neiges. Puis, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sauta sur l’arbre le plus proche. Jasper eut un rire en sentant l’envie de jouer qui animait la jeune féline, car Jasper sentait bien que ce n’était encore qu’une enfant. Soudain, elle sauta sur Jasper, pour le lécher, puis elle fit de même sur Edward, mais sur ce coup là, elle ne s’attendit pas à ce que la féline en elle décida. Alors qu’Edward était tombé sur le dos avec la force de la jeune panthère, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana s’allongea sur lui et posa sa truffe dans son cou. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana reprenant finalement le contrôle de ses actions, comprit qu’il fallait qu’elle parte lorsqu’elle vit le soleil se coucher un peu plus loin. Elle lui fit une petite léchouille, se releva en vitesse et partie en courant à une vitesse incroyable pour une panthère, même les vampires ne couraient pas aussi vite, pour ceux qui n’allaient pas aussi vite que les félins.

            Edward se releva aussi rapidement que la panthère et la suivit immédiatement, utilisant son flair pour retrouver sa trace. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana arriva finalement à l’orée de la forêt, là elle commençait à se retransformer lorsqu’elle sentit la présence d’un des Cullen et celle du loup de tout à l’heure. Elle se tourna vers le loup qui était sur sa gauche. Elle baissa les oreilles et, en plus, elle montra les crocs, cette fois ci, pour lui montrer qu’elle ne voulait pas le voir, qu’il était sur son territoire et qu’il ferait mieux de partir avant qu’elle ne s’énerve. Le loup était assis sur son arrière train. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne savait pas quoi faire, elle ne voulait pas que le Cullen qui avait réussi à la suivre sache qui elle était pour l’instant, mais pour cela il aurait fallu qu’elle ait le temps de se retransformer. Et puis le faire devant un loup n’était pas vraiment ce qu’il fallait qu’elle fasse. Le loup semblait vouloir qu’elle rejoigne son clan et elle ne le voulait pas, tenant à sa liberté et pour elle un clan, comme celui des loups, était un tue-liberté. Et puis elle portait maintenant l’odeur des Cullen, et surtout celle de son compagnon. Remus avait vraiment bien fait de l’envoyer ici, il devait se douter qu’elle serait plus qu’en sécurité, puisque son compagnon était dans le coin. Ainsi donc c’était cela qu’elle avait ressenti dans l’après midi. Voyant qu’elle ne pourrait pas s’en sortir, elle décida de courir encore un peu pour s’éloigné des deux poursuivants qu’elle avait. Elle parti au quart de tour et fila encore plus vite que la fois précédente. Elle arriva de l’autre côté de la maison. Elle se retransforma rapidement et rentra dans la maison. Elle alla prendre une bonne douche et alla dans la cuisine.

« Ah, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, te voilà. Tu as fait une bonne ballade ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête et elle commença à sortir quelque chose du frigo lorsque son oncle lui dit.

« Ne te tracasse pas à faire à manger ce soir, Esméralda, ma puce. J’ai commandé des pizzas pour ce soir. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire avant de partir tranquillement dans sa chambre ou elle avait laissé son portable et ou elle l’entendait sonner. Même si elle ne connaissait pas le numéro, elle se doutait qu’il s’agissait d’Alice, aussi Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana décrocha dès qu’elle eut le téléphone en main. Là elle se figea, comment répondre alors qu’elle était muette et qu’elle ne se sentait pas prête à reparler pour l’instant ?

« Tu pourras écrire, je le verrais tout de suite, c’est grâce à ce pouvoir que j’ai réussi à te retrouver tout à l’heure dans la forêt. »

- Comment as-tu su ? Comment as-tu su que c’était moi ? -

« Je n’arrivais pas à te voir tout à l’heure, en rentrant à la maison, alors j’ai un peu paniqué. Puis je t’ai de nouveau vu, mais ce que j’ai trouvé bizarre fut le fait que je vois tout à travers tes yeux et non pas que je te vois toi en train de courir comme cela aurait du être le cas. »

- Ne parles de cela à personne, je ne veux pas que quelqu’un sache à propos de cela, il n’y a que trois personnes, en plus de toi, à être au courant de cette affaire. N’en parle pas. -

« Si tu ne le veux pas, c’est d’accord, je ne dirais rien. »

- Je dois te laisser, quelqu’un vient de sonner à la porte, c’est sûrement mon repas du soir qui arrive, mon oncle n’a pas voulu que je cuisine ce soir. Même si je sais que cela vous surprends de voir des humains manger, ma petite vampire … -

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana raccrocha alors le téléphone alors que son oncle l’appelait pour qu’elle vienne manger. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait finalement compris pourquoi elle ressentait un danger potentiel, mais une protection intense en leur présence, ils pouvaient être tout aussi dangereux que doux pour elle. Il n’était pas donné à tout le monde de pouvoir s’approcher d’elle et la mettre en confiance comme l’avait fait les cinq vampires et puis, d’après leur yeux, ils étaient végétariens, ce qui expliquait pourquoi ils l’avaient chassés la première fois qu’elle avait été dans la forêt lors de son arrivé, mais la couleur des yeux d’Edward commençait à changer, ce n’était pas normal, il devait y avoir un problème, enfin elle en saurait plus le lendemain. Elle se doutait également que Carlisle et Esmée Cullen l’étaient également, ce qui expliquait pourquoi ils étaient tous les cinq adoptés. Finalement elle alla manger la pizza et retourna dans sa chambre, étant donné qu’elle commençait tard le lendemain matin, n’ayant pas cours de la matinée, elle ressortit de la maison lorsqu’elle eut fini de faire ses devoirs. Elle se retransforma en panthère des neiges pour courir un peu, se fatiguer un peu plus, son oncle sachant parfaitement ce qu’elle faisait lorsqu’elle n’arrivait pas à dormir, et puis elle avait besoin de se défouler pour éviter de faire des cauchemars sur son passé. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était en train de courir lorsqu’elle tomba sur d’autres vampires que ceux qu’elle connaissait déjà et elle savait également qu’ils étaient nettement plus dangereux que les Cullen. Ils étaient justes devant elle et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se mit en position d’attaque. Elle savait qu’elle ne ferait peut-être pas le poids face à eux trois, mais elle pouvait toujours les emmener loin d’ici. Et surtout faire en sorte que sa famille soit en sécurité. Pour une fois qu’elle avait une famille de sang digne de ce nom, elle ne voulait pas la perdre. Les trois vampires partirent alors dans la direction opposée et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana resta dans les abords de la forêt du côté de sa maison pour la toute première fois depuis qu’elle était arrivée ici quelques jours plus tôt.

            C’est à ce moment là qu’elle pu voir trois loups arrivés. Tous trois reprirent forme humaine et demandèrent à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana de reprendre forme humaine pour qu’ils puissent parler. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sachant parfaitement que cela ne servirait à rien, qu’ils voudraient savoir des choses qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne pourrait pas leur révéler et que surtout elle ne pourrait pas répondre à leur question, à cause de son mutisme traumatique. Aussi elle les regarda pendant un instant avant de repartir en courant. Les trois loups n’appréciant pas tellement l’action d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana l’attaquèrent pour qu’elle reste en place. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se défendit comme elle le pu, écopant de plusieurs blessures avec plus ou moins de gravité. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana mordit alors violemment l’un des loups, elle qui n’était pas violente, c’était vraiment un début. Ensuite, elle parti rapidement vers la maison, heureusement qu’elle n’était pas très loin de chez elle, sinon elle aurait été à leur merci pour ce soir. Sachant qu’il n’y avait personne de debout à cette heure là, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avança sous forme animal à découvert. Elle ne put aller bien loin, elle s’écroula de fatigue et de douleur, car ses blessures n’étaient pas toute sans gravité. Elle savait parfaitement que sa patte avant droite était cassée en plusieurs endroits et que son épaule du même côté était déboitée. Le reste des blessures étaient de petites griffures sans gravité. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana reprit son souffle et se releva pour atteindre sa maison. Elle reprit forme humaine et ouvrit la porte pour aller dans son studio. Son oncle et sa cousine étaient tous les deux couchés, aussi elle essaya de faire le moins de bruit possible. Elle alla droit dans son studio après avoir pris de quoi désinfecté les blessures sans gravités. Elle regarda l’état de son bras. Elle remit d’elle-même son épaule en place. Heureusement qu’elle était muette, car sinon elle aurait réveillé son oncle et sa cousine par un hurlement de douleur, elle s’était déjà rendu compte qu’elle ne réveillait jamais personne lors de ses cauchemars récurant à Hogwarts ou était-ce simplement parce qu’elle ne voulait pas déranger ses camarade de dortoir, elle ne savait pas trop, car ici, sa cousine semblait largement se rendre compte lorsqu’elle faisait un cauchemar, et puis là, elle devait avoir également posé un sort de silence sur elle-même instinctivement pour ne pas inquiéter sa famille, elle le faisait très souvent chez les Dursley, bien que ce ne soit pas pour la même raison, il ne fallait surtout pas qu’elle fasse du bruit là-bas. Après cela, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda comment était les cassures de ses os du bras, elles étaient nettes. Délicatement elle les remit en place et mit une bande pour le maintenir en place. Après cela, elle désinfecta son dos et ses flans. Ensuite elle alla se coucher et s’endormi comme une souche. Le lendemain, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait mal au bras, mais ce n’était rien comparé à la douleur qu’elle avait ressenti les dernières années avec les blessures qu’elle avait eut. Elle regarda l’heure et vit qu’il était six heures du matin. Elle savait qu’elle ne pourrait pas se rendormir aussi elle se leva pour prendre une douche et voir ce qu’il en était de son dos et ses flans. Bien sur, avec sa capacité à guérir vite, elle n’avait presque plus rien. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda alors l’état de son épaule. Elle était un peu gonflé, mais sinon elle était bien remise en place. Pour le reste de son bras, c’était tout autre chose, la bande avait bien maintenu les os en place, il ne lui restait plus qu’à attendre qu’ils se ressoudent complètement, sa magie et la particularité de son sang ferait le reste.

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se retourna et mis délicatement un haut à manche longue pour que personne ne voit le bandage. Ensuite, elle alla préparer le déjeuner de sa cousine. Vu qu’elle était debout aussi tôt, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana allait aller avec sa cousine et donc aller au lycée avec sa cousine, elle partirait ensuite pour la bibliothèque du lycée. Elle ne voulait pas rester seule à la maison, elle serait mieux avec du monde autour d’elle et surtout, cela limiterait le risque de tomber sur les loups qui étaient dans le coin. Aussi elle prépara son repas du midi. Elle se doutait qu’Alice allait venir, elle espérait seulement qu’elle ne comprendrait pas qu’il lui était arrivé quelque chose après son coup de téléphone d’hier soir. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana savait aussi qu’elle ne pourrait pas se retransformer en panthère tant que sa blessure ne serait pas guérie complètement, cela lui ferait plus de mal que de bien et elle le savait parfaitement. De plus elle n’était pas folle au point de faire cela. En plus, elle n’avait pas les potions nécessaires pour se soigner plus rapidement et elle ne pourrait pas les faire elle-même, c’est beaucoup trop dangereux lorsqu’on est blessé. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était dans ses pensées lorsqu’elle entendit sa cousine se lever. Son oncle était déjà partie depuis une heure, elle l’avait entendu partir lorsqu’elle était dans sa salle de bain. Elle fit un sourire à sa cousine et lui écrivit rapidement de la main gauche, heureusement qu’elle était ambidextre total, sinon aie, aie, aie.

- Je viens avec toi ce matin, j’irais à la bibliothèque pour étudier. Vu que je suis debout, autant que cela serve. -

« D’accord Esméralda. »

            Isabella mangea en silence et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana alla vite fait dans sa chambre pour prendre ses affaires de cours de l’après midi. Elle attrapa son manteau et le mit délicatement pour ne pas se faire plus mal. Heureusement qu’elle avait pu prendre quelque chose contre la douleur et qu’elle avait pris toute la tablette au cas où la douleur reviendrait. Elle alla dehors pour ne pas avoir trop chaud en restant dans la maison. Sa cousine la rejoignit bientôt et lui tendit son déjeuner et son bloc note qu’elle avait oublié sur la table. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire de remerciement et monta dans la voiture de sa cousine. Quand elles arrivèrent au lycée, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana pu voir qu’Alice Cullen était belle et bien présente, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne s’était pas trompée en pensant la voir ce matin là.

« Esméralda ! Salut ! »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un hochement de tête et un petit sourire, les gens s’habituaient plutôt bien à ne l’appeler que par son tout premier prénom, pourquoi avait-il fallu que ses parents n’arrivent pas à choisir son prénom à sa naissance, pourquoi n’avaient-ils pas su se mettre d’accord, pour une fois, on ne leur demandait pas la lune. Isabella lui fit un bisou sur la joue avant de rejoindre son cours. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda sa cousine s’éloigner en souriant. Puis Alice l’entraina vers la bibliothèque. Heureusement pour Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana elle la prit par le bras gauche. Elles étudièrent pendant une bonne partie de la matinée, Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana prenant parfois des notes sur un cahier avec sa main gauche, ce qui surprit Alice, car elle l’avait toujours vu écrire de la main droite. Alice ne dit rien, attendant qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui en fasse par d’elle-même. Un peu plus tard, le bloc d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fut mis sous les yeux par celle-ci.

- Je suis ambidextre.-

            Alice lui fit un petit sourire. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait finalement sentit qu’elle se posait des questions au sujet de sa façon d’écrire. Bien sur elle devait poser d’autres questions à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana à propos de la conversation de la veille, mais Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne semblait pas vraiment, mais alors vraiment pas, disposé à répondre à ses questions pour l’instant. Aussi Alice décida de l’invité chez eux. Elle lancerait son invitation lors de la pose du midi. Bientôt Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana se releva après lui avoir laissé un message.

- Je vais prendre l’air dehors, tu viens ? -

« J’arrive. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire et reposa les livres, au passage, elle remit la manche droite de son manteau et revint en mettant l’autre morceau de son manteau. Elle attrapa son sac et attendit Alice pour sortir. Alice la rejoignit rapidement et elles allèrent prendre l’air. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait parfaitement senti que son amie avait besoin de lui parler et elle savait comme elle qu’il valait mieux que ce soit dans l’intimité d’une maison et non pas entouré d’adolescent curieux. Sur le parking du lycée se trouvait Jacob. Dès qu’il la vit, il s’approcha en grondant légèrement contre Alice. Celle-ci le lui rendit bien. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne fit rien d’autre que de lever les yeux au ciel, fichu loup.

« Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, j’ai à te parler. »

« Ne lui parle pas ainsi ! »

« Je ne t’ai rien demandé la sangsue ! »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana sorti son bloc et lui écrit le plus rapidement possible quelque chose. Sachant qu’elle avait l’épaule légèrement douloureuse et que son bras droit était un peu ankylosé, il valait mieux qu’elle se dépêche d’écrire son message.

- Ne l’appelle pas de cette façon, petit loup ! Et la prochaine fois, laissez moi tranquille, toi et les tiens ! -

« Esméralda, tu en as rencontré d’autre depuis hier après midi ? »

- Oui, mais on en parlera ailleurs ! -

« Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, tu as blessé l’un des notre ! Et on n’arrive pas à soigner la blessure que tu lui as infligée. »

- Utilise de l’eau chaude et de l’alcool à quatre-vingt dix. De plus, il n’aurait pas été blessé s’il ne vous était pas venu l’idée saugrenue de m’attaquer comme vous l’avez fait. -

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana passa sous silence sa blessure à l’épaule et celles de son bras. Elle ne voulait pas que son amie s’inquiète. Mais le loup n’avait pas fini avec elle et elle le savait parfaitement.

« Tu ferais mieux de ne pas trainé avec les sangsues, tu deviendrais un monstre ! »

- Personne n’est un monstre, crois moi, j’ai rencontré un véritable monstre, une personne à l’apparence humaine, quoi qu’il avait eu une tête de serpents pas très frais depuis son retour, mais à l’intérieur de lui, c’était un véritable monstre et il n’avait rien en commun avec Alice et sa famille. Tu ne les aimes pas parce qu’ils sont bien différents de toi et que vous avez une histoire très sombre entre vous, mais ne me mêler surtout pas à vos fichues histoires. Et je n’ai jamais eu aucun a priori sur les êtres que je rencontrais, ce n’est pas maintenant que cela va commencer ! Et certainement pas parce que quelqu’un me dit que ce sont des monstres alors que c’est faux ! Totalement faux ! -

« … »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana parti alors, elle savait parfaitement que le loup n’avait rien à redire à ce qu’elle avait dit. Alice était toujours surprise de voir Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana prendre sa défense et celle de sa famille alors que cela ne faisait que quelques jours qu’elles se connaissaient et qu’elle ne connaissait qu’une partie de sa famille. Et en plus cette capacité à frapper là ou cela faisait mal était extraordinaire, même pour elle. C’est alors qu’Alice comprit qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était toujours constante en amitié, elle avait trop souffert d’amitié intéressée et surtout Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana n’en voulait plus. En plus, elle savait parfaitement qu’être amie avec le clan Cullen lui éviterait de servir de faire valoir. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui fit un sourire lorsqu’elle s’assit à côté d’elle.

« Merci pour tes paroles contre le loup. Mais si tu restes avec nous, tu seras mêlée à nos histoires. »

- J’ai tout de suite sentit que tu ne pouvais pas le sentir et je dois t’avouer que moi aussi j’ai du mal à le supporté, surtout à supporter son odeur, le félin en moi ne l’apprécie que moyennement, il sent trop comme mon parrain et ensuite son nom de famille me renvoie toujours à mon parrain. Et puis ce n’était valable que pour les loups, pas pour vous. De plus, j’ai nettement moins de mal avec les loups garou de rang A. Ceux qui ne se transforment qu’une fois par mois, lors de la pleine lune. Ils sont nettement plus marrants. Au moins tu peux jouer avec eux sans qu’il n’y ait de rancune derrière, ils ne se souviennent de rien le lendemain matin. Et puis l’odeur n’est pas permanente et lorsqu’ils sont humains tu peux leur faire des câlins sous forme animal sans être importuner par l’odeur. C’est très marrant de faire de grosse léchouille au loup garou de rang A lorsqu’ils sont humains, ils ne peuvent pas te rattraper après, car tu es trop rapide. -

« Tu en as déjà rencontré ? »

- Oui, mon père était devenu une personne capable de se transformer en animal pour aider un de ses meilleurs amis qui en était un. Mon parrain avait fait la même chose. -

« Si je comprends bien, ton père et ton parrain voulaient venir en aide à un loup garou et toi aussi, tu voulais faire cela ? »

- Oui et non, oui parce que je connais bien l’homme qui est atteint de cette malédiction, car ne t’y trompes pas, c’est ce que c’est, une malédiction, et non parce que je l’ai fait pour ressembler un peu plus à mon père et mon parrain, mais aussi parce que je savais que cette capacité pourrait m’aider en cas de problème, j’ai un gêne particulièrement dur à contrer, j’attire les ennuis comme une merde attire les mouches. Et puis, il y a autre chose qui fait que je suis plus animale qu’humaine par moment. Je ressens tous les besoins de la féline en moi.-

« Je vois, on continuera cette conversation un peu plus tard, c’est l’heure du repas et les élèves vont sortir des salles de cours. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana hocha la tête. Elle était contente de s’être un peu confier à quelqu’un d’autre que le dernier meilleur ami encore en vie de son père. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda un peu plus loin pour voir apparaître les autres membres de la fratrie Cullen. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana eut un petit sourire pour Edward, car elle savait qu’il ne pouvait pas entrer dans son esprit sans son autorisation. Mais elle voulait le connaitre un peu mieux aussi elle laissa son esprit libre d’accès au jeune homme. Et puis cela lui évitait de trop écrire de la main gauche, même si elle était ambidextre, cela n’était pas naturel pour elle. Edward la regarda surpris lorsqu’il entendit une phrase dans sa tête.

‘ Bonjour Edward … Ne fait pas cette tête, je peux contrôler mon esprit, c’est pour cela que tu n’arrivais pas à entendre mes pensées. ’

            Edward fut encore plus surpris par les paroles d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, car il savait que c’était elle qui lui avait parlé, la voix particulièrement douce ne lui était pas encore connue. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana eut un doux sourire. Les trois autres vampires étaient surpris par la réaction d’Edward, mais Alice savait déjà ce que comptait faire Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, elle l’avait vu un peu plus tôt et cachait très bien sa vision à Edward. Jasper fut le premier à se reprendre et il s’assit près d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana.

« Dis-moi, Esméralda, pourquoi je sens de la douleur émaner de toi ? »

- De quoi tu parles ? -

« Une douleur que tu ne ressentais pas hier, lorsque l’on t’a vu. »

- Oh ce n’est rien, quelques petits coups qui datent d’hier soir. On va dire que j’ai eu un petit différent avec les loups alors que je n’étais pas loin de la maison. -

« Les loups s’en sont pris à toi ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda Edward, car c’était lui qui lui avait demandé cela en grognant légèrement. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ressentait sa colère et lui envoya une onde de calme pour le calmer et l’apaiser et lui dit.

‘ Calmes-toi ! J’étais ressortie pour me défouler parce que je n’arrivais pas à dormir. J’ai rencontré les trois loups à ce moment là, ils voulaient que l’on parle, mais comme je suis muette, je n’ai pas trouvé le moyen de le leur faire comprendre, maintenant ils le savent, mais lorsque je suis partie, ils l’ont mal pris, alors on s’est battu. Personnellement, les blessures que j’ai eu son minime. ’

« C’est pour cela que Jasper ressent ta douleur ? Et Jasper, arrêtes-moi immédiatement ce que tu fais ! »

« Euh, je ne fais rien à part tenter de calmer la douleur d’Esméralda ! »

« Quoi mais alors qui … ? »

‘ C’est moi qui t’ai envoyé des vagues de calme, Edward. Comme Jasper, je suis empathe. Et pour la douleur, je pense que cela vient de mon épaule droite. Elle s’est démise lors du combat, c’est d’ailleurs pour cela que Jacob est venu, sous le coup de la douleur, j’ai mordu un peu violemment l’un des siens et la morsure à du mal à partir. ’

« C’est pour cela que tu écris de la main gauche aujourd’hui, c’est parce que tu es blessée au bras droit et que cela ne te permet pas d’écrire de la main droite. »

- Effectivement. -

            Edward la regarda avec étonnement puis il répéta tout à ses frères et sœurs. Emmet eut un rire.

« Et bien, tu as du punch, petit félin. »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui tira la langue, elle se souvenait parfaitement de ce qu’il s’était passé la veille.

- Alors, tu as réussi à te débarrassé de ma bave ? -

« Je prendrais ma revanche sur toi, Esméralda, je te le promets ! »

- Fait gaffe, je peux parfaitement te prendre au mot, Emmet, je ne suis pas sans défense et tu le sais très bien ! -

« Esméralda, cela te dis de passer à la maison ce soir, comme ça on pourra parler de tout cela ! »

- Je suis d’accord, mais il faut d’abord que je demande l’autorisation à mon oncle et puis je ne veux pas l’inquiéter. -

« Tu sors en pleine nuit et tu ne veux pas l’inquiéter ? »

- Ce n’est pas tout à fait cela, mon oncle sait parfaitement ce que je fais quand je sors, il sait que je suis dans la forêt, la seule recommandation qu’il me fait c’est de ne pas trop m’éloigner de la maison, car il a peur que je me perde, c’est tout. Mais autrement il sait que je ne crains rien de la part des animaux, même de vous je ne crains rien, c’est pour dire. -

« Tu es au courant pour nous ? »

- Oui, Rosalie, je l’ai juste senti. Ce n’est pas courant pour moi de sentir un danger lattent en même temps que la sécurité. Je me sais en sécurité avec vous. -

            Les cinq vampires la regardèrent avec étonnement, ils ne pensaient pas que Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana leur dirait ce genre de chose, mais Edward du se rendre à l’évidence qu’elle pensait réellement ce qu’elle disait. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait vu que les yeux d’Edward continuait de changer de couleur, mais pas comme les vampires végétariens lorsqu’ils ressentent la soif ou qu’ils changent d’humeur.

            Finalement le groupe se releva pour retourner ou aller en cours. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana et Alice était ensemble pour l’après midi. Elle avait toutes les deux le cours d’histoire avec Jasper. D’ailleurs celui-ci était mort de rire, le cours portait sur la guerre de sécession, guerre qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avait étudié en long en large et en travers, vu par les moldus et par les sorciers pendant l’un des cours soporifique de Binns, alias le professeur Valium, qui répétait sans arrêt l’histoire des différentes révoltes de gobelins, elle devait d’ailleurs s’avouer qu’il manquait pas mal de choses dans cette histoire. Mais elle était tout de même étonnée par la réaction de Jasper. Elle se tourna vers son amie et lui demanda silencieusement le pourquoi.

« Jasper a fait la guerre de sécession et il manque plein de chose. »

- C’est vrai qu’il manque plein de chose, je m’en suis parfaitement rendu compte, lorsque je m’ennuyais en cours d’histoire, là-bas dans mon internat, je faisais autre chose  que d’écouter le cours soporifique de mon prof, on l’appelait le professeur Valium, car dès qu’il ouvrait la bouche, tous les élèves tombaient comme des mouches, ils s’endormaient tous une vrai épidémie, c’était le meilleur moyen de finir sa nuit ou pour finir ses devoirs aussi, il ne voyait jamais rien de ce qu’il se passait pendant son cours, toujours plongé dans un cours dont les élèves n’avaient strictement rien à faire. Pour en revenir au sujet principale, généralement c’était dans l’histoire également c’est comme ça que je suis tombé sur le sujet de la guerre de sécession. Un sujet qui m’a totalement passionnée. J’ai même fait une thèse d’histoire sur ce sujet là. -

            Alice la regarda avec un sourire. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda vers le professeur, elle se doutait que le professeur, voyant qu’elles parlaient entre elles, il allait leur poser une question. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana attendit la question avec une lueur de malice dans les yeux. Lueur bien caché, parce que sinon elle était mal avec ce professeur là. En fait, seul Jasper s’en rendit compte, car cela accentua son fou rire qu’il tentait de contenir.

« Miss Potter, avez-vous quelque chose à dire ? »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lui répondit par un hochement de tête négatif. Le professeur lui demanda alors de quoi il parlait. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana regarda ses prises de note et regarda son amie, comment allait-elle faire. Jasper la regarda pour savoir ce qu’elle allait pouvoir faire.

- Vous parliez des nombreuses disparitions qui ont été dénombrée à quelques centaines de personnes, disparitions qui étaient assez étonnantes, voir inquiétantes, car sans raison, même si c’était la guerre. -

« Vous parliez des nombreuses disparitions qui ont été dénombrée à quelques centaines de personnes, disparitions qui étaient assez étonnantes, voir inquiétantes, car sans raison, même si c’était la guerre. »

« Ce n’est pas à vous que j’ai adressé la parole, miss Cullen. »

« Je n’ai fait que lire ce qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana a écrit sur sa feuille, monsieur. »

« Effectivement, miss Potter, vous avez bien suivit. La prochaine fois je ne serais pas aussi indulgent et arrêtez donc vos simagrées et parlez ! »

            Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ressentit alors une douleur lui vrillé le cœur, ça y était, ça recommençait comme dans son ancienne école, le côté reposant de son arrivée ici n’avait tenu que deux semaines et seulement deux jours de cours. Elle était de nouveau prise en grippe par l’un de ses professeurs parce qu’elle ne pouvait pas parler. Jasper se calma immédiatement et se tendit d’un coup. Il avait parfaitement senti les sentiments qui animaient Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana au moment même ou elle entendit les paroles du professeur. Tous les élèves qui avaient entendu les paroles de la cousine de la jeune fille, Isabella le premier jour de cours se dirent que leur professeur avait fait une erreur, une grave erreur, de parler de son infirmité à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, mais surtout de la lui lancer à la figure. Cette dernière ramassa simplement et tranquillement ses affaires et sortie de la salle de classe la tête haute pour quitter le lycée, elle ne ferait pas le plaisir à cet homme de lui montrer qu’il l’avait blessée par ses propos. Elle ne pouvait pas croire qu’il avait osé lui balancé son infirmité à la figure, ce n’était pas de sa faute si elle ne pouvait plus parler. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana alla dans un coin assez éloigner des jeunes qui étaient dehors. Et elle pleura sa douleur. Ne pouvait-on pas l’accepté comme elle était ?

            Pendant ce temps pendant le cours d’histoire, le professeur était en train de rédiger un rapport sur l’attitude d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana lorsqu’Alice s’approcha du professeur.

« Monsieur, vous n’auriez pas du lui parler de son infirmité, elle n’y peut rien si elle est muette. C’est un mutisme traumatique ! Ce dont elle a besoin ce n’est pas de brimade, mais d’acceptation. Elle a besoin de se sentir acceptée, après sa voix reviendra peu à peu. »

« Ce n’est pas à vous de me dire cela, miss Cullen. »

« Pourtant le proviseur a été mis au courant par l’oncle d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana que cette dernière ne pouvait pas parler à cause d’un traumatisme qui est somme toute très récent pour elle, et il me semble bien qu’il a dit à tous les professeurs de ne pas tenir rigueur à Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana si elle ne répondait pas à une question oralement ! Ce que vous venez de faire, c’est la ramené aux quelques mois qu’elle a passé en supportant les brimades de ceux qu’elle croyait être ses amis, parce qu’elle est muette, cette période a été un enfer pour elle. »

            Sur ces paroles, Alice et Jasper sortirent, le cours étant terminé depuis deux minutes. Ils savaient qu’ils allaient devoir ramasser Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana à la petite cuillère. Jasper ressentait les émotions d'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana et elles étaient complètement chaotiques, ils auraient beaucoup de chances, s’ils parvenaient à lui rendre le semblant de joie de vivre qu’elle avait acquis ici. Ils retrouvèrent rapidement Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, grâce au don d’Alice, Isabella était déjà près d’elle essayant de savoir ce qu’il s’était passé pour la mettre dans cet état, mais Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana ne voulait rien lui écrire, elle était particulièrement têtue lorsqu’elle s’y mettait. Lorsqu’elle vit les deux Cullen s’approcher, Isabella releva la tête et leur demanda muettement ce qu’il se passait pour qu'Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana soit revenu presque là où elle était lors de son arrivée à Forks. Ce fut Jasper qui répondit pendant qu’Alice emmenait Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana dans la voiture d’Edward en tentant de la calmer pour ne pas qu’elle entende le récit de ce qu’il venait de se passer, pour ne pas la blesser plus qu’elle ne l’était déjà.

« Alice et Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana venaient d’avoir une conversation à propos du cours qui avait lieu et le professeur en voyant cela s’est approché et a posé une question à Esméralda, elle lui a répondu en écrivant, comme elle le fait avec tous les professeurs. Il lui a dit que c’était bien, mais juste après il lui a dit de ‘ cesser ses simagrées et de parler’. »

« Quoi ? Il n’a tout de même pas fait cela ? »

« Si, il a fait cela. Alice est allé le voir à la fin du cours, mais il n’a rien voulu entendre. »

« J’appelle mon père, il faut que je le prévienne de ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas un professeur à la noix qui va bousiller tout le travail accomplie par Esméralda ! Vous pouvez vous occuper d’Esméralda pour ce soir ? »

« Oui, de toute façon elle était invité à la maison. »

« Effectivement, c’est ce que je viens de voir sur mon portable, mon père m’a envoyé un message pour me le dire. Bon je l’appelle, merci de m’avoir prévenue. »

            Pendant que Jasper s’était approché de la voiture d’Edward, Isabella appelait son père pour le prévenir. Charly répondit tout de suite.

« Bella, que se passe-t-il pour que tu m’appelles ? »

« C’est à propos d’Esméralda. »

« Que lui est-il arrivé ? »

« Pas de blessure physique, je te rassure, mais Esméralda vient de revenir au point ou elle était lorsqu’elle est arrivée ici, enfin presque. »

« Comment ? »

« Un professeur qui lui a jeté son infirmité à la figure. »

« O.K, j’arrive et on va voir le proviseur pour savoir comment cela a pu se produire. Il risque de détruire tout le travail accompli par Esméralda, cet abruti fini. »

« D’accord, j’ai laissé Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana avec les Cullen, je sais qu’elle a une totale confiance en eux et qu’ils prendront bien soins d’elle. Esméralda est toujours fourrée avec Alice Cullen. Et puis le père est médecin, il pourra, peut-être, l’aider. »

« O.K à tout de suite. »

            Isabella raccrocha son téléphone et se dirigea vers la voiture des Cullen. Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana était dans les bras d’Edward et elle se laissait totalement faire.

« Je viens d’avoir mon père, il arrive, et on va voir avec le proviseur ce qu’il convient de faire, il n’avait pas l’air ravi de cette histoire aussi je pense que le professeur qui lui a fait la remarque va en prendre pour son grade, on ne touche pas à sa famille et encore moins Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana, elle a déjà suffisamment souffert comme cela. Pour ce soir, je lui ai dit qu’Esméralda resterait avec vous. »

« D’accord, ton père veux la voir ou on peut partir ? »

« Vous pouvez partir, je pense qu’elle sera bien mieux au calme qu’ici. »

« Merci Bella. »

            Puis Isabella s’éloigna après avoir embrassé tendrement le front de sa presque petite sœur. Elle regarda la voiture d’Edward Cullen partir en attendant son père. Elle savait qu’elle avait pris la bonne décision pour Esméralda Alizéa Galadrielle Isilia Isis Morgana. L’éloigner du lycée le temps que l’histoire soit réglée. Son père arriva alors et ils allèrent voir le proviseur.

Date de dernière mise à jour : mercredi, 26 avril 2017

  • 9 votes. Moyenne 4.78 sur 5.

Commentaires

  • Une_liseuse
    • 1. Une_liseuse Le mercredi, 20 juin 2018
    *l'appelles
  • Une_liseuse
    • 2. Une_liseuse Le mercredi, 20 juin 2018
    Salut,
    Je te conseille vraiment de ne noter qu'Esmeralda parce que t'as dit que c'était son diminutif mais tu lapeles toujours par ses prénoms entiers.
    Bye.
  • mione666
    • 3. mione666 Le lundi, 27 avril 2015
    Salut j'adore ton histoire pour l'instant.. mais j'avoue que comme tout le monde voir à chaque fois le nom complet d'esméralda devient un peu lassant à lire...
  • Miss Granger-Malefoy
    • 4. Miss Granger-Malefoy Le mardi, 26 août 2014
    Coucou,
    Déjà je veux te dire que j'adore ton histoire pour l'instant et j'espere sincèrement que tu va continuée !!!!!
    Sinon, c'est vrai que de voir son prénom en entier a chaque fois c'est un peu énervant, pareil pour Bella.
    Mais à par ça, c'est GENIALE !!!!!!!!!!!!!!!!! Continue
  • Skyleana
    • 5. Skyleana Le mardi, 05 août 2014
    Bonjour,

    Un très bon début d'histoire selon moi. Je te dis début parce que je n'ai lu que le premier chapitre. La seule chose qui me gène c'est le fait que tu remettes son nom complet tout le temps. Au bout de la 5eme fois ça m'a saoulé. Je ne vois pas les gens appelle quelqu'un par son nom complet tout le tout le temps. Donc voila si tu pouvais éviter de le refaire.

    Skyleana
  • Smoukii
    • 6. Smoukii Le samedi, 19 juillet 2014
    Ce début de fic est bien, même si je dois avouer que voir répéter le nom complet d'Esméralda tout le temps devient lassant, surtout dans les dialogues, où elle a demandé à tout le monde de l'appeler Esméralda et qu'ils continuent. Personne ne répéterait intentionnellement 6 prénoms, alors qu'on est tous du genre à donner des surnoms même pour les prénoms les plus courts.
    Mais sinon j'espère que tu continueras la fic, parce qu'en dehors de ce petit détail un peu gênant (Mais qui au final ne gâche pas la fic), c'est vraiment bien !
  • Yooko
    • 7. Yooko Le jeudi, 19 juin 2014
    Ta fiction est bien mais avoir le nom complet d'Esmeralda tous les deux mots est un peu énervant
    Bonne chance pour la suite ;)
  • Hermione1888
    • 8. Hermione1888 Le lundi, 27 janvier 2014
    Très sympa =)
    J'adore =)
    J'ai hâte de lire la suite =)
  • Anonyme
    • 9. Anonyme Le jeudi, 04 juillet 2013
    sympa même si c'est un peu chiant de relire à chaque fois tout ses noms
  • sabrina
    • 10. sabrina Le dimanche, 20 janvier 2013
    J'adore le début de l'histoire !!!
    Hâte de lire la suite.
    Tu poste tous les combien ???
  • Laëtitia
    • 11. Laëtitia Le dimanche, 13 janvier 2013
    j'aime bien ton début d'histoire, bien que de lire à chaque fois le nom complet de ton personnage principale soit lassant au bout d'un moment!
    j'attend cependant la suite avec impatience!^^
  • Enora
    • 12. Enora Le dimanche, 16 décembre 2012
    j'adore :) et je me mort les doigt de l'avoir commencer parce qu'il n'y as par encore de suite ^^
    Tu poste tout les combien normalement ? pour pouvoir te suivre régulièrement
    Sinon bonne Continuation ! J'attend avec impatience la suite
  • Aurélie
    • 13. Aurélie Le lundi, 05 novembre 2012
    la suite, la suite la suite
    salut
  • Alaiena Lizia
    • 14. Alaiena Lizia Le dimanche, 28 octobre 2012
    J'aime beaucoup le début et le personnage principale et j'attend la suite avec impatience, mais, par pitié, arrête de mettre le nom complet. En plus, ça doit être long pour toi de le recopier à chaque fois.
    A bientôt
  • Alizée Cullen
    • 15. Alizée Cullen Le mercredi, 24 octobre 2012
    Très touchante cette OS, j'aime le personnage d' Edsmeralda, elle est attendrissante
    bye

Voir plus de commentaires

×