Un amour de sorcière

Coucou tout le monde, je suis de retour avec une nouvelle fiction sortie tout droit de mon esprit, j'espère qu'elle va vous plaire. =)


 

Je voulais partir, non, je le devais ! Je devais aller aider mon frère et notre famille à affronter les Volturi. Mais dans quelle galère ils s'étaient fourrés eux aussi ! Faire entrer une simple humaine dans notre monde, mais à quoi ils pensaient ce jour-là ? Bien que de la part d'Edward ça ne m'étonnais pas. Emmett et moi avions été recueillis par sa famille quand nous avons été transformés en vampire, je les ai tout de suite considéré comme faisant partie de ma famille, même si je n'avais pas réellement d'attache là-bas, je me sentais bien, comme Emmett, mais lui c'est à cause de Rosalie, je l'aime bien, elle fait ce qu'elle veut de mon frère, c'est assez marrant et divertissant ! J'avais tout de même eu de mal à l'accepter, j'avais eu l'impression qu'elle m'avait volé mon frère. Quand nous nous sommes réveillés chez elle, il a suffit d'un simple regard pour qu'ils s'appartiennent l'un à l'autre et ne puissent plus se quitter.

Edward, celui qui aime à présent une humaine, avait voulu faire de moi sa compagne, j'avais bien évidemment refusé, je ne voulais pas m'attirer des problèmes, je savais qu'il n'était pas mon âme-sœur et si l'un d'entre nous d'eux le croisait, cela aurait fait souffrir l'autre, c'est pour ça que je ne m'autorisais pas d'être avec quelqu'un.

Esmée, la douce et chaleureuse Esmée, celle qui aurait pu remplacer ma mère. Elle est tellement gentille et maternelle que j'avais eu du mal à l'imaginer pendant ses parties de chasse. Elle ne laissait jamais son vampire prendre possession de son corps, même lorsqu'elle se nourrissait elle savait rester calme. Elle n'aimait pas se nourrir, elle trouvait ça bizarre, pensant aux animaux qui avaient eux aussi une famille quelque part dans la forêt. Elle nous avait accueilli, Emmett et moi avec tellement d'amour et de patience que cela avait été déroutant pour mon frère et moi, tout deux nouveau-nés. Elle et son mari sont les personnes les plus douces et chaleureuses qui m'ait été donné de voir dans le monde des vampires.

Carlisle, le mari d'Esmée, était celui qui nous avait transformé Emmett et moi, je lui en était reconnaissante de l'avoir fait, je n'aurais, même dans la mort, jamais apprécié la façon dans laquelle je suis morte, un simple accident qui à modifié toute ma vie. Carlisle était certes le plus vieux de son clan, il en restait que tout le monde semblait avoir la même importance, ce n'était pas le seul qui dirigeait les opérations quand quelque chose était vraiment important, tout le monde avait son mot à dire. Ce qui faisait toute la différence avec les autres clans.

Rosalie, celle que j'ai pendant un moment, détesté pour m'avoir quasiment volé mon frère alors qu'elle n'y était pour rien. Quand on ne la connaît pas, on peut croire que ce n'est qu'une femme qui fait toujours la gueule et qui est toujours froide envers les autres, mais c'était carrément le contraire. Elle était aussi aimante qu'Esmée, aussi patiente que Carlisle et tellement amoureuse de mon frère... c'était difficile pour eux de rester dans une même pièce sans se sauter dessus. Enfin ça, ça a sûrement changer, en 73 ans.

Emmett, mon cher grand frère, celui à qui je peux tout confier, ou presque. Il est tellement enfantin et farceur que je me suis souvent demandé si je faisais vraiment partie de la même famille que lui. Cela fait 61 ans que je ne l'ai pas vu, le temps passe vraiment très rapidement, moi qui ne pouvait même pas le quitter plus d'une journée, me voilà contrainte à ne pas le voir pendant un demi siècle. Mais cela va changer, avec le bordel dans lequel ils se sont foutu ! Je lui ai tout de même parlé, c'est comme ça que j'ai su que deux nouveaux membres se sont ajoutés à la famille Cullen, une petite Alice et son compagnon Jasper. Je ne les ai jamais rencontrer, mais je sens que cela ne va plus vraiment tarder. Je sais qu'il ne sont pas au courant que j'existe, quand je parle à Emmett, il s'arrange pour que personne ne l'entende, pas qu'il ne veuille pas que quelqu'un le voie en train de me parler, c'est juste qu'il veut me garder pour lui.

Et enfin moi, je ne me suis pas présentée, je me nomme Hermione McCarty, surnommé Mia par mon frère. En fait, j'ai un autre nom, ne voulant pas me faire retrouver par les Cullen. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis partie un jour, la vie de cette famille ne m'allait plus vraiment, je voulais savoir ce qui se passait en dehors de ce clan ou tout était rose. Ils me manquent mais je ne le regrette pas, cela m'a permis de retrouver un peu de ma personne. Mon autre nom est Hermione Granger et je suis une sorcière, je sais ça peut faire bizarre, mais j'aime avoir deux personnalités, quand je suis un vampire je suis aussi une sorcière, mais quand je suis une sorcière, je ne suis plus un vampire. Tout du moins, cela ne se voit pas.

Quand on devient vampire, nous perdons nos pouvoirs, ce qui avait été le cas pour Emmett, pas pour moi, ce qui est bizarre et peu courant. Personne dans la famille Cullen était au courant que j'étais une sorcière, nous n'avons pas voulu le dire avec Emmett, voulant garder se statut secret. Si les Cullen l'apprennent, les Volturi seront immédiatement au courant, ce que je ne veux pas. Les Volturi recherchent toujours plus de pouvoirs, je ne serais qu'une bête de foire pour eux.

Je sais qu'avant de rejoindre mon frère, je dois le dire à mes amis qui se trouvent ici, ils ne savent pas ce que je suis réellement. Quand j'ai su que le célèbre Harry Potter rentrait à l'école de sorcellerie Poudlard, je me suis jetée un sort pour paraître plus jeune. Le directeur l'avait tout de suite remarqué, nous nous étions rencontré il y a 76 ans alors que je finissais ma dernière année à Salem, l'école de sorcellerie en Amérique. Sa mort m'a bien évidemment bouleversé, je ne pouvais pas croire que cet homme, si bon, pouvait être mort dans l'enceinte de son établissement ! J'étais là ce jour-là, mais il m'avait demandé de ne pas agir, il savait que j'aurais fait quelque chose sinon !

Je me trouve en ce moment même dans la salle commune des Griffondor, j'attends Harry et Ron pour leur dire ce que je suis réellement. Après tout, je sais qu'ils s'inquiéteraient si jamais je disparaissais du jour au lendemain, surtout deux semaines après avoir gagné la bataille finale contre le côté maléfique. Il pourraient croire que ce sont des mangemorts qui m'ont enlevé, alors qu'en fait, si des mangemorts essayent de venir me prendre, c'est eux qui mourront, pas moi. Un Avada n'aura aucune efficacité sur moi, n'ayant plus de cœur.

Les garçons arrivent enfin, je ne pouvais plus attendre pour revoir mon frère ! Je me lève et marche vers eux.

« Salut les gars, je dois vous dire quelque chose d'assez important ! »

« Qu'est-ce qu'il se passe Mione ? » Demande Harry, inquiet.

« Vous vous souvenez, vous m'avez souvent demandé pourquoi la couleur de mes yeux était de cette couleur ? »

« Oui, tu va enfin nous dire pourquoi ? Tu sais que l'on attend ça depuis longtemps, donc ne nous fait trop attendre ! »

« Mes yeux sont de cette couleur parce que, un jour j'ai eu un incident avec mon frère, Emmett, et quelque chose à modifié mon apparence. Le jour de cet incident, je suis devenue un vampire. » Dis-je rapidement, voulant en finir le plus vite possible pour pouvoir rejoindre mon frère.

« Tu as un frère ? » Dit Ron en criant.

« Ne me dis pas que c'est tout ce que tu as retenu ! »Lui dis-je quelque peu choquée, c'est à ce moment là que je me rends compte que Harry ne bouge plus. « Harry, ça va ? »

« Tu... Tu es un vampire ! »

« Oui. »

« Et pourquoi tu nous le dis que maintenant ? N'avais-tu pas assez confiance en nous pour nous le dire avant ? Depuis combien de temps ? Pourquoi ne nous as-tu pas dit que tu avais un frère ? »Demande Harry à toute vitesse .

Je m'assois sur le divan pour répondre à ses questions. Je souffle.

« Je vous le dit que maintenant parce que je dois partir pour aller aider mon frère avec les problèmes que notre clan affronte à cause d'une humaine. J'ai assez confiance en vous, c'est seulement que je n'avais pas le choix, d'ailleurs, je ne l'ai toujours pas. Je suis vampire depuis que mon frère et moi avons eu un incident en 1935, donc cela fait 75 ans que je suis un vampire, je sais, je suis veille, je me fait souvent la remarque. »Dis-je en rigolant en voyant leur tête. « Je ne vous ai pas dit que j'avais un frère parce que je n'en vois pas l'utilité, qu'alliez vous en faire de cette information ? »

Les garçons se consultèrent du regard, cherchant à savoir en quoi cette nouvelle information aurait pu leur servir, ils semblent s'être mis d'accord parce qu'ils tournent la tête vers moi en même temps. Ils s'assirent ensemble par terre, face à moi.

« Cela nous aurais permis de mieux te connaître, après tout, que savons-nous de toi ? Je veux dire, que savons-nous de vrai sur toi ? Je pense même que tu ne t'appelles pas ainsi pour de vrai. Ce serais trop facile de te retrouver. »

« Tu pense bien, Hermione est mon vrai prénom, je n'ai jamais voulu le modifier, mais mon nom de famille n'est effectivement pas le mien, Albus me la fait faire modifier quand je suis arrivée ici, mon vrai nom est McCarty. »

« Albus ? »Crie Ron choqué. Certain élèves qui sont encore au château descendent des dortoirs en l'entendant. « Tu appelles le Directeur par son prénom ? »

« Oui Ron. »Dis-je agacés qu'il est fait venir les autres. Personne ne doit être au courant de ce que je suis réellement. Je me lève du fauteuil, les garçons font de même. Je me dirige vers la sortie, sans me retourner pour regarder si ils me suivent. S'ils veulent vraiment des informations, ils me suivront.

Arrivée au parc, je me retourne pour remarquer qu'ils m'ont effectivement suivie, avides de réponses.

« Ronald Weasley, sais-tu ce que veux dire, rester secret ? Malgré toutes ces années, tu ne sais même pas être calme et ne pas faire tout un cirque ! »

« Désolé Hermione ! »Dit Ron tout penaud. « Tu peux continuer, je ne vais plus t'interrompre, enfin, je vais essayer. C'est pas facile quand on se rend compte que ta meilleure amie n'est pas la personne que tu crois connaître depuis plusieurs années. Je croyais vraiment tout connaître de toi et maintenant je me rend compte que c'est l'inverse ! »

« Je suis vraiment désolée si je te fais du mal, mais ce n'était vraiment pas mon intention. Que voulais-tu que je fasse ? Attendre patiemment que mon frère se fasse décimer pour ne jamais vous dévoiler ma véritable nature ? C'est ça que tu voulais, que je reste la personne que tu as toujours connu, la gentille et douce Hermione, celle qui reste la plus grande partie de son temps dans la bibliothèque à la place de s'amuser ? »

« Pourquoi ton frère se ferait tuer ? »Demande Harry, voulant calmer l'atmosphère.

« Parce que notre frère de venin à apporter une humaine dans notre clan, ce que les rois des Vampires ne veulent pas. Pour nous, soit nous buvons le sang des humains, soit nous les ignorons, c'est ce que mon clan à toujours fait, avant que l'un d'entre nous en croise une, une humaine qui la fait tombé amoureux d'elle. Je ne la connaît pas, je sais seulement que son sang fait chanter les narines de mon pauvre frère ! Je ne peux pas rester ici à cause de cette affaire, c'est pour ça que je vous ai avoué ce que j'étais réellement, pour ne pas que vous pensiez que quelque chose de mal m'était arriver, cela est impossible. »

« Pourquoi ? »Demande Harry, intrigué.

« Parce que, étant un vampire, ma peau est plus dure que vous, humains, les sortilèges de torture ne peuvent rien me faire. »

Harry et Ron hochent la tête, comprenant ce que je voulais dire. Ron ne parlait plus, il semblait réellement vexé que je ne lui ai pas dit plus tôt ce que j'étais vraiment.

« Je dois vraiment y aller, j'espère que tout va bien aller pour vous ici. »Dis-je, vraiment pressée de pouvoir enfin revoir mon frère et la famille, surtout Alice et Jasper, je voulais savoir si ils étaient vraiment comme Emmett les décrivaient.

Je commence à marcher vers la sortie le plus rapidement possible, j'ai vraiment hâte de prendre mon frère dans mes bras.

« Attend ! »Me crie Harry.

Je me retourne pour le voir courir derrière moi.

« Que ce passe-t-il ? »

« Est-ce que tu te nourris de sang humain ? Je dois avouer que je ne t'ai jamais vraiment vu faire des scènes quand l'un d'entre-nous se coupait. »

Je souris, je me demandais vraiment comment j'avais pu oublier de leur dire ce détail.

« Je me nourris de sang animal. Toute ma famille fait ainsi, certains d'entre-nous pensent que cela sauve notre âme, je n'en crois rien. »

Harry hoche la tête, soulagé de savoir que je ne tue pas d'être humain pour survivre.

« Puis-je y aller ? »Demandais-je en souriant.

Il me sourit en retour, me prend dans ses bras et me murmure : « J'espère que nous pourrons nous revoir un jour. »

« Bien sûr, ceci ne sont pas des adieux ! »

Je me retourne et peut finalement sortir de la propriété de l'école de sorcellerie. Etant en dehors de la zone où nous ne pouvons pas transplaner, je disparais dans un POP en direction de Seattle, dans l'état de Washington.


Pendant ce temps là, à Forks, la famille Cullen vaquait à ses occupations, Carlisle se trouvait dans son bureau, s'occupant des dossiers de ses patients, tandis que sa femme faisait des plans pour changer la décoration de leur villa, encore. Rosalie, Emmett, Jasper et Alice se trouvaient dans le salon à regarder un film tandis que leur frère, Edward se trouvait à l'étage avec sa copine, Bella Swan.

A un moment, les yeux d'Alice devinrent vitreux, signe qu'elle se trouvait en pleine vision. Jasper tourna la tête vers elle en remarquant les émotions qui habitaient sa femme.

Une fois sa vision terminée, le visage d'Alice se tourne vers Emmett, elle semblait choquée.

« Que se passe-t-il Alice ? »Demande Rosalie, consciente qu'il devait se passer quelque chose avec Emmett.

« Je... »Bégaye Alice, ce qui était très rare pour elle. « J'ai vu Emmett avec une femme aux cheveux bruns et aux yeux marrons, qui est-ce ? »

Emmett et Rosalie se regardèrent pendant quelques instants avant de se retourner vers les autres, effectivement, quand ils avaient compris qu'Alice avait eu une vision ils étaient descendus, croyant que cela pouvait venir des Volturi, savoir si ils prévoyaient une attaque. Les autres aussi avaient compris de qui voulait parler Alice mais ne dirent rien, c'était à Emmett de le dire, si il le voulait, ils savaient que le départ d'Hermione avait été dur pour lui.

Emmett regarde Alice dans les yeux avant de lui répondre.

« Je pense que tu vas rapidement savoir qui elle est. Si j'ai bien compris, cela va bientôt se produire, donc... »Emmett sourit. Alice et Jasper ne l'avaient presque jamais vu ainsi.

Alice et Jasper étaient pressés de savoir qui était cette personne. Qui sait peut-être avait-elle un lien avec la mystérieuse personne qui faisait sourire Emmett quand il avait un appel et qu'il partait...


 

Alors, comment est-ce que vous avez trouvé ? Bien ? J'espère ! A bientôt pour un nouveau chapitre. =)

Coucou tout le monde, ça va ? Je suis contente que le précédent chapitre vous ai plus. Clin d'œil

lolo92 : Merci. Sourire

laulsbom : Merci beaucoup et voici la suite. 

Bonne lecture. 

 


 

Chapitre deux :

La ruelle dans laquelle je me trouve est sombre, silencieuse, trop silencieuse pour que cela soit normal, s'en était effrayant. Je veux directement retrouver mon frère, mais avant il me faut un moyen pour que je puisse aller dans cette bourgade, Forks. Je me dirige donc vers un concessionnaire pour moto, j'ai toujours aimé pouvoir me déplacer sans que quelque chose m'en empêche. Emmett n'a jamais vraiment aimé le fait que moi j'aimais les deux roues, il disait que je pouvais me blesser avec ces véhicules, réellement, je pense qu'il oublie tout seul que je suis un vampire et que je peux pas me blesser. Avant de pouvoir m'acheter ma jolie moto, je me dirige vers une banque, j'ai un compte dans plusieurs banques grâce aux Cullen, les plafonds des comptes sont inépuisables, je ne pourrais jamais vider ces comptes, sauf si l'un des deux nouveaux est dépensier, je me demande s'ils ont réussi, avec le métier de Carlisle, c'est assez facile de gagner de l'argent.

En retirant de l'argent de la banque, je me rends compte que le compte est encore bien plus rempli que ce qu'il était la dernière fois que j'y suis allée, ce qui veut dire que les deux nouveaux sont soit pas dépensier, soit ils sont assez vieux, physiquement, pour pouvoir travailler et ainsi remplir encore plus les comptes des Cullen.

Après avoir rapidement retiré l'argent dont j'aurais certainement besoin, je me dirige vers le concessionnaire moto. Après plusieurs heures d'hésitation, je me laisse tenter par une Honda CBR 600.

Tout de suite après, je décide de me diriger vers le lycée de Forks, connaissant les tendances des Cullen a vouloir se fondre dans la masse. Quand j'étais encore avec eux ils voulaient déjà le faire, ce que je ne pouvais pas vraiment accepter, après tout, nous sommes une race différente des humains, mais je leur devait bien ça, ils m'avaient sauvé la vie... En quelques sortes en tout cas.

Je sais qu'il faut généralement deux heures de route pour pouvoir faire Seattle/Forks, mais étant un vampire, j'aime la vitesse, donc sur une moto, c'est assez facile de pouvoir aller vite.

J'arrive sur le parking du lycée quand la sonnerie de l'établissement retentit. Je me gare donc rapidement vers les voitures des Cullen, sachant les goûts qu'ils ont pour se déplacer, ensuite je descends de la moto, enlève mon casque et m'assoie sur le siège.

Les premières personnes à sortir des bâtiments me regarde bizarrement, je sais que les personnes qu'ils ne connaissent pas et qui ont ce physique-là ne s'arrête habituellement pas dans leur ville, ils doivent certainement mieux les voir à la télé, si ça passe ici...

Aux portes du bâtiment, j'aperçois mon frère et Rosalie. Emmett avance rapidement vers une décapotable rouge, je n'aurais jamais pensé que ce serait le style de voiture de mon frère, je pensais plus que pour lui ce serait les grosses voitures, style Jeep... Il semble pressé de faire quelque chose, ou de voir quelqu'un.. Je ne pense pas qu'il puisse se douter que j'ai prévu de venir vers lui, je ne lui ai pas dit, voulant lui faire la surprise.

Il tourne la tête, comme s'il cherchait quelque chose. Ses yeux se bloquent aux miens et un grand sourire apparaît sur son visage. Il s'avance vers moi, oubliant carrément Rosalie. Le regard de ma belle-soeur se tourne vers moi et un sourire apparaît sur son visage habituellement figé et glacial. Rosalie avance vers moi, suivant Emmett.

Arrivée à sa hauteur, je fais semblant de ne pas voir Emmett je me dirige vers Rosalie pour la prendre dans mes bras. Rien qu'en apercevant la tête de mon frère, un rire m'échappe. Je prends ensuite Emmett dans mes bras et je le serre avec toute la force que j'ai, Emmett fait pareil de son côté.

Je desserre mon emprise sur lui quand je sens une odeur alléchante. Je tourne mon visage et je vois Edward tenant une humaine par la main. Je me recule d'Emmett pour m'avancer vers Edward et son humaine.

Quand il s'aperçoit que je m'avance vers lui, il grogne doucement pour me donner un avertissement. Je me stoppe immédiatement avant de sourire doucement, sachant qu'il voulait la protéger d'un vampire venant tout juste de débarquer en ville et qui serre son frère de venin dans ses bras. Je comprends qu'il ne m'a certainement pas reconnu. Mes yeux ne sont pas dorés, mais marrons et mes cheveux sont châtains à la place d'être bruns, comme les cheveux de mon frère, mais j'ai tout de même gardé les traits de mon visage, c'est comme ça qu'Emmett et Rosalie m'ont reconnu, ce qu'Edward n'a pas remarqué, trop aveuglé par la peur que je blesse son humaine. Je ressemble à une humaine mais j'ai l'odeur des vampires, ce qui l'a poussé à me grogner dessus.

Je m'aperçois que derrière mon frère de venin et la fille qui cause des problèmes à ma famille se trouvent deux personnes, deux vampires pour être plus exacte, une fille qui ressemble à un petit lutin avec ses cheveux noirs en pic sur sa tête, je présume donc que c'est Alice, sachant qu'une fille et un garçon ont rejoint la famille. Je remarque ensuite que sa main est liée à une autre main, lentement je remonte mon regard vers le bras de la seconde personne et ce que je vois me choque quelque peu, ce bras est recouvert de morsures de vampires, ce vampire doit certainement être un combattant pour avoir autant de morsures. J'en ai aussi moi aussi, mais je fais tout pour le cacher, je les ai eu suite à la bataille finale du monde sorcier, j'avais dû faire des négociations avec un clan de vampires prêt a accepter la proposition du seigneur des ténèbres pour rentrer dans ses rangs, j'avais dû les convaincre que j'étais moi-même un vampire, ne pouvant pas enlever le sortilège posé sur moi à ce moment-là, ne voulant pas alerter les autres en revenant avec les yeux dorés.

Je continue mon inspection par son torse, je pouvais apercevoir, à travers ses vêtements, un torse assez musclé, ce qui voulait dire qu'en étant humain, il se pouvait qu'il soit déjà un combattant. Son cou est lui aussi maculé de cicatrices en forme de lune. Son visage est certes pâle, mais magnifique. Ses yeux dorés se tournent vers moi, ils sont remplis d'incrédulité. Son regard se fait pesant sur moi quand il me regarde de la même façon que j'avais fait pour lui. Je suppose donc que c'est Jasper.

Je repose mon regard sur Edward, ses yeux sont remplis de méfiance à mon égard et je peux voir ses sourcils se froncer alors qu'il me regarde intensément dans les yeux, essayant certainement de lire dans mes pensées. J'ai appris dans le monde magique à mettre une barrière mentale pour que les autres personnes ne puissent pas lire dans mes pensées. Ce qui va être très pratique avec Edward dans les parages.

Je m'adresse à Emmett, ne lâchant pas Edward du regard.

« Où se trouve Esmée et Carlisle ? J'aimerais les voir. »

« Ils sont à la villa normalement, Carlisle finit plus tôt en ce moment, il n'y a pas beaucoup de personnes qui se blessent dans cette ville, sauf Bella bien sûr. »Je pose mon regard sur elle et je m'aperçois qu'elle rougit. Je fais un petit sourire en voyant sa réaction. Ce qui fait légèrement grogner Edward.

Je tourne ma tête vers Emmett et je le vois doucement sourire.

Je m'avance vers ma moto, monte dessus et je prends mon casque dans les mains., prête à le mettre. Je sens leurs regards sur moi donc je tourne la tête vers eux, ils me regardent tous, se demandant certainement ce que je fais. Je leurs fait un petit sourire en coin.

« On attend quoi ? »Demandais-je en levant un sourcil.

Emmett rigole et se tourne vers leurs voitures. Il me dit, tout en commençant à marcher :

« Suis-nous, on te montre le chemin. »

J'allume donc ma moto et je mets mon casque.

Je vois Emmett, Rosalie, Alice et Jasper monter dans la BMW M3 de Rosalie et Edward ainsi que Bella dans une Volvo probablement celle d'Edward. Ils allument rapidement leurs voitures et Edward part d'un grand coup sec du parking. Faisant ainsi peur à sa copine. Je souris, consciente qu'il faisait ça pour me faire peur, ou bien m'impressionner, je ne sais pas trop. On ne peut jamais savoir dans quel but il fait ses actions.

Je vois la voiture de Rosalie les suivre, plus doucement. Je grimpe sur la moto et les suit.

Nous roulons sur les routes de campagne pendant dix minutes avant de finalement arriver sur une route en pleine forêt, cela ne m'étonne pas vraiment de savoir qu'ils ont décidés d'habiter en pleine forêt, c'est vraiment le style des Cullen. Vivre avec des humains est assez loin d'eux. Comme cela ils peuvent être eux-mêmes chez eux. Je n'avais pas vraiment compris cette logique avant de partir de la famille Cullen pour retourner dans le monde sorcier. Dans le monde magique, si tu es une autre créature qu'eux, ils ne te prennent pas au sérieux. C'est pour cela que j'ai caché ma nature de vampire pendant la guerre.

Finalement, nous arrivons près d'une villa, elle est entourée de fenêtres, de tous les côtés nous pouvons voir ce qu'il se passe à l'intérieur.

Une femme avec un visage en forme de cœur et des cheveux longs couleur caramel se trouve sous le porche accompagné d'un homme au visage souriant, ses cheveux plaqué sur son visage blanc lui donnait un air d'ange. Cette femme et cet homme sont Esmée et Carlisle Cullen.

Ils sourient en voyant leurs enfants, ils n'ont pas changé malgré les années. Je sais qu'ils ne m'ont toujours pas vu, ils n'agiraient pas comme ça, je ne sais pas s'ils m'en on voulu d'être partie sans jamais donner de nouvelle sauf à Emmett, je sais que Rosalie en a souffert, même si au début nous ne nous aimions pas vraiment, avec les années nous avons appris à se connaître, nous étions devenues quasiment inséparables. J'ai eu autant mal qu'elle, mais j'avais eu besoin de voir ce que le monde pouvait nous offrir. Dans ma vie humaine, je n'avais connu que le monde magique et le monde vampirique. Je voulais savoir ce qu'il y avait entre les deux.

Je sais qu'Esmée et Carlisle ont également souffert de mon départ, ils me considéraient tout deux comme leur fille et j'espère que c'est toujours le cas.

Je roule un peu plus vers les voitures de mes frères et sœurs de venin. Je m'arrête et descend de la moto. J'enlève mon casque et remet correctement mes cheveux. J'adore la moto, mais qu'est-ce que je n'aime pas les casques, toujours là pour te décoiffer et réellement, à quoi est-ce que ça me sert, si j'ai un accident, je ne peux rien avoir, je suis immortelle.

Je m'aperçois ensuite que les expressions d'Esmée et Carlisle sont figées, comme s'ils ne bougeaient plus, ne pouvaient plus rien faire. Ils ont même arrêté de respirer, ce qui n'est pas vraiment un problème pour nous, n'ayant pas besoin d'air dans notre système.

Je m'avance tout doucement vers eux, ne sachant pas vraiment comment ils vont réagir à ma présence. Je sais qu'Emmett et Rosalie sont en train de sourire, confiant de leurs réactions et que Alice et Jasper sont intrigués par les expressions des visages qu'ont Carlisle et Esmée.

Je m'arrête à un mètre d'eux, leur laissant le choix concernant la suite des événements. Je lève la tête et je peux voir qu'Esmée a les larmes aux yeux, larmes qui ne couleront jamais, étant une vampire. Je tourne la tête pour observer Carlisle, lui aussi a les larmes aux yeux, bien qu'il essaie de les cacher. Ah les hommes !

Je vois Esmée faire un geste dans ma direction et je sens ses bras s'enrouler autour de ma taille, son buste tremble dans ses sanglots. J'enroule mes bras autour d'elle et la serre autant que je le peux.

Elle retire ses bras de moi et me regarde, essayant certainement de se convaincre que je suis en face d'elle. Je lui souris et me penche vers son oreille droite, même si je sais que cela ne sert à rien et que les autres vont tout de même entendre.

« Je suis bien là, maman. »Lui dis-je, essayant de lui faire vraiment comprendre que je suis là.

Elle sait qu'Emmett et moi ne l'appelons comme ça que lorsque l'on veut absolument quelque chose ou que l'on veut se faire pardonner. Moi, en l'occurrence, je souhaite me faire pardonner mon absence.

Esmée sourit, je peux voir que Carlisle en fait de même. J'entends Alice, Jasper et Edward haleter, ce dernier doit certainement avoir compris qui je suis et les deux premiers doivent encore plus se demander qui je suis.

« Rentrons. »Dit Esmée.

Elle prend ma main et m'entraîne dans la maison. Je dois dire que la décoration ne m'étonne pas, Esmée a toujours aimé pouvoir décorer tout ce qui lui tombe dans les mains, je peux maintenant dire que cela n'a pas changé depuis tout ce temps.

Nous arrivons dans un salon, Esmée me dirige vers un canapé trois places, elle m'assoit au milieu, elle me rejoint à ma droite et Carlisle se met de l'autre côté, il prend lui aussi ma main.

Les enfants Cullen s'assoient face à nous. Ils me regardent tous. Isabella, Alice et Jasper avec curiosité. Ils doivent vraiment se demander pourquoi j'appelle Esmée maman. Edward, lui m'observe, se demandant si je suis vraiment la même personne qu'il y a 73 ans. Je vois qu'il se concentre en m'observant. Je sais qu'il essaye de lire dans mon esprit, mais il ne va pas pouvoir, comme il n'a jamais pu de toute façon. Je remarque la déception dans ses yeux et il tourne le regard vers son humaine.

Emmett et Rosalie me donnent du courage par leur regard. Ainsi que Carlisle et Esmée, qui espèrent de tout leur cœur, je pense, savoir ce qui m'ait arrivé pendant ces quelques années.

Je sens que je vais certainement devoir leur donner des explications. Je pense aussi que je ne vais pas avoir le choix de leur annoncer ma véritable nature, si je veux les aider pour sauver l'humaine d'Edward, je n'ai pas réellement le choix...

J'espère qu'ils vont bien le prendre...

 


 

Alors, qu'est-ce que vous en avez pensé ? C'était bien ? J'espère ! 

A bientôt. Sourire

Coucou tou le monde, ça va ? Moi oui, je sais que cela fais longtemps que je ne suis pas venu et je n'ai pas vraiment d'excuse.

J'espère que le chapitre va vous plaire.

Bonne lecture.


 

Chapitre trois :

Assise dans le canapé, je cherche mes mots. Je ne sais pas comment je pourrais leur dire celle que je suis réellement.

Je regarde donc les personnes présente autour de moi.

Edward continue de me fixer. Emmett et Rosalie me fixe toujours. Isabella, Jasper et Alice me regardent toujours avec curiosité. Il devraient arrêter de me dévisager ainsi, je pourrais mal le prendre à la fin.

Quand je décide finalement de parler, je vois Alice se tendre et je remarque que son regard se perd dans le vide.

Tout le monde se tourne vers elle, m'oubliant enfin un peu.

Je me demande ce dont elle peut avoir. C'est assez étrange.

Après quelques minutes de silence, elle revient à elle et ses yeux se fixent immédiatement aux miens. Je pense donc que cela doit très certainement me concerné. Je me demande qu'elle peut être son pouvoir dans ces cas-là. A elle et à Jasper.

« Ce n'est pas possible ! »Murmure-t-elle en lâchant mon regard pour poser le sien sur Jasper.

« Qu'est-ce qui n'est pas possible ? Et puis, qu'est-ce qu'il vient de se passer ! »Demandais-je.

« Alice a des visions concernant le futur. »M'explique Esmée. Je lève un sourcil, perplexe.

« Le futur ? Et que viens-tu de voir ? »Demandais-je à Alice.

« Ce... ce n'est pas important. »Dit-elle en bégayent.

« Ça m'avait plutôt l'air important vu la façon dont tu nous as regarder. »

« Non, je pourrais vous le dire plus tard. »Dit-elle apparemment presser de parler d'autre chose.

Je la regarde, perplexe et curieuse de savoir ce qui se passe dans sa tête. Cela doit réellement être quelque chose de dérangeant pour ne pas qu'elle veuille en parler devant tout la famille. Je ne savais qu'elle avait un pouvoir comme ça, c'est un pouvoir qui pourrait vraiment s’avère très pratique.

J'aperçois Emmett qui regarde, lui aussi, bizarrement Alice. Je dois donc avoir raison, ce n'est sans doute pas dans ses habitude de cacher une de ses visions. Je le vois ensuite tourner son visage vers moi et me faire un sourire que ne me dit rien qui n'aille pour moi.

« Dis-nous Hermione, qu'as-tu fais durant ces dernières années ? »Me demande-t-il avec un grand sourire. Lui seul sait où je me trouvais, mais il sait aussi que je ne veux en parler à personne. Que cela pourrait se retourner contre moi. Bien que j'ai confiance en ma famille, je ne veux pas prendre de risque. Surtout que je ne connais pas ni Bella, ni Alice et Jasper. Qui me dit que je peux leur faire confiance ?

D'après Emmett je sais que je pourrais leur faire confiance. Que Alice et Jasper sont avec eux depuis un moment, mais avec le don d'Alice, tout peux arriver. Bella, elle n'est qu'une humaine, elle ne pourrait pas faire grand chose contre nous, mais je préfère tout de même me méfier d'elle, on ne sait jamais de ce qu'une personne pense. Sauf Edward, bien évidement. Mais je sais qu'il ne peux lire dans l'esprit de Bella. Cependant, il peux certainement le faire dans l'esprit d'Alice, il doit donc certainement savoir la vision qu'elle vient d'avoir. Je suis curieuse de nature, et j'ai réellement envie de savoir ce que cette vision pouvait être pour mettre Alice dans cette état. Elle doit réellement être quelque chose qu'elle n'as pas envie de voir arriver.

« J'ai beaucoup voyager, je suis aller dans plusieurs états, le Texas, le Mississippi, je suis même retourné au Tennessee pour voir comment allait notre famille, »dis-je en regardant Emmett dans les yeux, « ma dernière destination a été Londres, où je suis rester avant de venir ici. »Dis-je, Emmett savait que ce n'était pas dernière destination, que pour de vrai c’était l’Écosse, là où se trouve Poudlard, mais je ne pouvais rien dire, pour le moment. Bien que je le veuille ! Je le veux vraiment, mais je ne sais pas comment aborder le sujet.

« Nous sommes content que tu sois revenu. »Murmure Esmée.

Je lui souris, elle n'avait vraiment manqué, elle et ses manières maternelle. Elle me rend mon sourire. J'observe Carlisle, lui aussi me sourit.

« Qu'avez-vous fait pendants toutes ses années ? »Leur demandais-je.

« Tout d'abord, tu peux déjà voir que nous avons accueillis deux nouvelles personnes, »me dit Esmée. « Et puis je suis sûr que tu le savais déjà, Emmett a du te l'avoir dit. Tu sais qu'il partait toujours de la maison quand il t'avait au téléphone ? Nous voulions te parler mais on savait que si tu avais réellement besoin de nous tu nous appellerais nous. Si tu nous nous appelais pas c'est que tout allais pour toi, que tu était heureuse là où tu te trouvais. »Rajoute-t-elle. Je sais que le fait de ne pas les avoir directement appelé avait fait mal a Esmée, mais je voulais un peu m'éloigner de cette famille. Bien que je l'aimais, elle m'étouffait.

« Je suis vraiment désolé Esmée, je devais vraiment partir de la famille, mais je suis vraiment très contente d'être revenu. »Elle me sourit, certainement contente de ma réponse.

« Quelques temps après que tu sois partie. Nous sommes allés dans une petite ville de l'Ohio et c'est là que Jasper et Alice sont venu nous rejoindre en 1948, soit 11 ans après ton départ. Tu nous manquais toujours et on ne pouvais pas arrêter de penser à toi, a ce que tu pouvais bien faire et où. »Continue Rosalie.

« Je ne supportais plus de ne pas continuer de te voir, je suis donc parti une année après qu'ils nous ai rejoint... »Dit Emmett, je hoche la tête, ce jours là j'avais été très surprise de voir mon frère venir vers moi. A ce moment là je me trouvais dans le Mississippi et je partais pour aller à la chasse quand j'avais vue au loin un vampire venir dans ma direction. Je m'étais de suite mis dans une position de défense, quand le vampire l'avais remarqué il s’était arrêter de courir dans ma direction, se contentant de marcher lentement, comme un humain. A moins de quatre mètre de moi, j'avais finalement remarqué que c'était mon grand frère qui se trouvait près de moi. Je lui avais ensuite sauté dans les bras, heureuse mais surprise. Il devait malheureusement rapidement retourné près de la famille Cullen, ils venaient tous juste d’accueillir deux nouveaux vampires, Jasper et Alice, dont un qui avait des petits problèmes de régime. « Je n'ai pu rester que quelques semaines, devant rentrer pour aider la famille avec Jaspe et son problème avec le nouveau régime. »

Je pose mon regard sur Jasper et je m’aperçois que celui-ci n'a pas enlever son regard de moi, s'en est même hypnotisant. Je lâche son regard et je me rend compte que mes joues chauffent. Et mince, j'ai oublié d'enlever le sortilège qui fait de mon corps un corps d'humaine. Il faut que je le fasse plus tard.

« Ensuite nous avons continuer de voyager, nous sommes mêmes rester quelques temps avec les Denali, nous ne voulions pas nous mêlez avec les humains pour le moment, Jasper avait toujours du mal avec sa soif et son don n'aide pas vraiment. Il a toujours un peu de mal mais c'est plus facile. Après cela, nous somme arrivé ici et Edward à rencontrer Bella. »Dit Rosalie.

Je me demande quel doit être le don de Jasper pour que cela ne l'aide pas pour changer de régime, de plus, il a sûrement but pendant un long moment du sang humain pour qu'il est encore du mal avec le régime végétarien que nous avons.

« Quel est ton don ? »Demandais-je a Jasper, me rendant compte que c'est la première fois que je lui parlais.

« Je suis empathe. »Dit-il simplement.

J'ouvre la bouche sous le choc, je vois donc pourquoi cela peut être difficile de contrôler ses envies de sang. En plus de gérer sa propre soif de sang humain, il doit gérer celle des vampires qu'il croise ou avec qui il vit. Cela ne doit pas être facile avec un vampire amoureux d'une humaine qui se trouve être aussi sa chanteuse.

« Et toi, as-tu un don ? »Demande Alice.

Je souris, je n'ai qu'un don, si on peut dire ça. Mon don ? Avoir garder mes pouvoirs de sorcière. Je ne sais pas comment j'aurais fait si je ne les avait plus.

« Je pourrai dire ça. »Lui dis-je. Je sais qu'elle est curieuse, cela se voit sur son visage, mais je n'ai certainement pas l'intention de vraiment dire maintenant ce que je suis. Il faut d'abord que j'en parle a Emmett, pour savoir comment celui-lui ils réagiraient. Je fais un clin d’œil à Emmett pour qu'il comprenne ce que je veux dire. Il hoche la tête.

« Alors ? C'est quoi ? »Demande Alice de plus en plus curieuse.

« Je ne le dirai pas. En tout cas pour l’instant. »Dis-je.

Alice me regarde choqué, ce n'est certainement pas souvent que quelque chose lui ai refusé.

Je vois Isabella s’agiter et je remarque qu'elle me fixe.

« Qu'est-ce que tu as Isabella ? »Lui demandais-je. Je sais qu'elle préfère être appelé Bella mais moi je préfère vraiment appelé les personnes par leur vrais prénom.

« Bella ! »

« Quoi ? »Lui demandais-je, même si j'avais compris ce qu'elle voulait.

« Je préfère que l'on m’appelle Bella. »Dit-elle.

« Très bien, Bella, qu'as-tu ? »Lui demandais-je en insistant bien sur son surnom.

« Je me demandais, pourquoi est-ce que tu reviens que maintenant ? A ce que j'ai compris, cela fait un moment que tu es partie de cette famille, pourquoi revenir maintenant ? »Me demande-t-elle.

Je me redresse dans le fauteuil, m'enlevant de l'entreinte d'Esmée.

« Tu me demandes vraiment pourquoi je reviens que maintenant ?! »Lui demandais-je, est-elle tellement idiote pour ne pas se rendre compte dans quel embarra elle met la famille en danger ?

Je la vois se tasser sur Edward. Et lui grogner.

« Je suis revenu parce que très gentil frère de venin s'est entiché d'une humaine et que, au surprise, les Volturi ont été au courent. Ce qui fait que maintenant la famille est en danger. »Lui dis-je en colère.

J'entends une sonnerie de téléphone et je vois Bella sursauté. Elle sort de sa poche un téléphone portable et en voyant l'appelant elle décroche en fronçant les sourcils.

« Âllo ? »

« Bella, qu'est-ce que je t'ai déjà dit sur les heures que je veux que tu respectes pendants les cours ? »Grogne un homme.

« Oh, je suis désolé Charlie, nous n'avons pas vu l'heure, de plus, la sœur d'Edward vient de revenir dans la famille et il voulait me la présenter. »Lui répond-t-elle.

« Oh, très bien, mais je veux que tu sois à la maison pour 20h30, je te laisse faire la connaissance de sa sœur. Mais dit-moi, combien est-ce qu'il a de sœur ? Je pensais qu'il n'en avais que deux. »

« Oui, moi aussi, mais je viens d'après qu'il en avait une autre. »

« Elle aussi a été adopté ? »Demande l'homme. Il est vraiment curieux, mais il ne sait pas que nous pouvons l'entendre, sinon je me doute qu'il ne poserais pas toues ses questions.

« Oui, mais c'est aussi la sœur d'Emmett, sa vrai sœur. »Dit-elle. « Tu verra quand tu va la rencontrer, ils se ressemblent vraiment beaucoup. »Rajoute-t-elle. Je hoche un sourcil. Qui est cet homme ? Puis qui lui dit que je vais le rencontrer ?

« D'accord, a tout à l'heure dans ces cas là. »

« A tout à l'heure papa. »Dit-elle.

Et bah voilà, j'ai ma réponse. Je regarde au dessus de la cheminée et je m'aperçois qu'il est 19h30, cela fait plus de trois heures que je suis là et j'étouffe déjà un peu.

Je me lève et dit : « Je fais faire un tour, je reviens bientôt. »Puis je pars dans la forêt.

Je courre pendants un moment avant de voir un coin où un peu de lumière passe d'en travers les arbres. Je m'avance vers le rayon de soleil et regarde ma peau. Elle ne brille même pas. Il faut vraiment que j'enlève la sortilège que Dumbledore m'as mis pour que je puisse paraître humaine et que je puisse vieillir normalement, pour que les autres ne se posent pas de question. D'ailleurs, cela m'avait fait bizarre de redevenir une fille de 11 ans. J'ai vaincu une seconde adolescence.

Je reste quelque instant là, à contempler ma peau au soleil. Maintenant que je suis revenu ici, mon apparence de vampire me manque. Cependant je n'ai pas demander à Dumbledore le contre-sort du sortilège qu'il m'as administré. Je ne pensais pas qu'il mourrait. Il doit certainement être écrit dans un des livres qu'il m'as légué.

« Pourquoi est-ce que ta peau ne brille pas comme la notre ? »

Je sursaute et je me tourne rapidement pour apercevoir Jasper. Appuyé contre le tronc d'un arbre, il sourit, fier de son effet.

« Pourquoi est-ce que tu peux rougir ? »Continue-t-il de demander.

Il s'avance vers moi en continuant de sourire.

« Pourquoi parait-tu si humaine ? »

Il est maintenant à un peu moins de 2 mètres de moi.

« Et pourquoi est-ce que je ne ressens rien venant de toi ? »

Il se tient à présent face à moi. Son regard plonger dans le mien, il est hypnotisant. Pendants quelques instant, le silence nous entoure jusqu'à ce que je me décide de lui dire.

« Pourquoi est-ce que je devrais répondre à toutes tes questions ? Et pourquoi est-ce que tu te trouve là ? »

Il sourit, ne s'attendant certainement pas à ce que je lui réponde ça.

« Je me trouve là parce que, je dois avouer que tu m’intrigue. »Répond-t-il. « Et aussi parce que Esmée souhaiterais que tu dise au revoir à Bella avant qu'elle ne s'en aille. »Je hoche la tête et commence à me diriger vers la maison.

Je sens toujours le regard de Jasper sur moi mais je n'en fais pas attention.

La suite va être de plus en plus compliquer.


 

Alors, comment est-ce que vous avez trouvé ça ? Bien ? J'espère !

A bientôt pour le prochain chapitre. Bisous.

Bonjour tout le monde, ça va ?

Je vous poste ENFIN le chapitre quatre, j'espère qu'il va vous plaire. Je sais que cela fais longtemps que je ne suis pas venu sur ce site, d'ailleurs j'y passe rarement, là c'est parce que j'ai reçun un MP de hp-drago qui m'a fais quelque peu bouger !

anxhi : Je suis contente que tu aime ce début d'histoire et j'espère que cela va continuer. Clin d'œil

Twick : Je suis contente que tu aime ce début d'histoire et merci ! Rigolant

Miss Grannger-Whitlock : Eh bien voici la suite, je ne compte pas abandonné cette histoire, même si je mets beaucoup de temps pour poster les suites des chapitres !

Lolit : Merci beaucoup ! Je suis contente que cette fanfic te plaise et j'espère que cela va continuer !


 

Une fois rentrée, je dis rapidement au revoir à Bella, ce n'est pas que je ne l'aime pas, mais c'est en quelque sorte à cause d'elle que ma famille est en danger et que j'ai dû quitter le monde magique, pas que je ne comptais pas revenir un jour vers mon frère, mais je voulais encore attendre un peu.

Je me dirige vers le canapé, là où se trouve mon frère qui est en train de jouer à sa console. Jasper est à ses côtés et joue contre Emmett.

Je regarde plus attentivement la télé et remarque que le jeu auquel il joue est un jeu de guerre assez réputé mais dont je ne connais pas le nom, et pour être honnête je m'en fiche.

J'entends du piano résonner d'en haut, Edward doit encore en jouer, ce qui ne m'étonne pas, du temps où je me trouvais encore ici il jouait beaucoup et j'adorais l'entendre , malgré le fait que je ne voulais pas être avec lui, il avait été mon meilleur ami, celui à qui je pouvais me confier quand je ne pouvais pas le faire avec Emmett. Il m'avait manqué, je ne puis dire qu'il m'ai autant manqué qu'Emmett, mais il m'avait manqué. Ce n'étais pas le même manque, mon frère m'avait manqué, mais Edward était mon confident en plus d'être mon meilleur ami.

Je me lève et décide d'aller le voir. Connaissant déjà la maison et grâce à mon ouïe de vampire, je peux facilement me diriger vers la salle où Edward se trouve.

La porte de la pièce est entrouverte, je peux donc le voir assis sur le banc de son piano à queue, jouant un des morceaux qu'il jouait déjà avant.

Je reste toujours derrière la porte à l'observer, rapidement, son morceau se finit mais je ne bouge pas.

« Pourquoi restes-tu sur le pas de la porte ? »Demande-t-il en levant les yeux de son clavier du piano.

Je souris et me dirige vers lui. Je m'installe à côté de lui sur le banc et place mes mains sur le clavier. Je fais quelques notes. Je lève la tête du clavier et remarque que Edward m'observe.

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

« Rien, je me demande seulement pourquoi tu es partie et pourquoi tu ne nous a jamais contacté. Et aussi, pourquoi tu est aussi différente à présent? »

« Je voulais m'éloigner de cette famille, de cette vie de famille, »dis-je en insistant sur vie, « cela ne me convenait plus, je voulais pouvoir découvrir le monde autrement que celui que je connaissais en tant qu'humaine. Savoir si il avait vraiment changé. »

« Et ? Comment l'as-tu trouvé ? »Me demande-t-il.

« Changé, »lui dis-je en souriant. « Quand je suis partie en 1935, deux ans après être morte en tant qu'humaine, je suis partie en Europe, j'avais toujours rêver aller là-bas, mais j'ai tout de même eu du mal, une femme voyageant seule était mal vue, ce qui à bien heureusement changé depuis le temps, »dit-je en souriant.

J'allais continuer à lui parler de mon voyage quand Esmée arriva dans la chambre.

« Edward, tu devrais te préparer, je sais que tu adore Hermione, mais il faut que tu ailles chercher Bella pour aller en cours. »

« Merci Esmée, je n'avais pas vu le temps passé, »dit-il en me regardant en souriant. « J'arrive, »dit-il à l'intention de Esmée.

Je descend donc dans le salon pour le laisser se changer. Je peux voir que Emmett et Jasper sont toujours sur leur jeu mais qu'ils ont changés de vêtements.

« Tu va faire quoi aujourd'hui Mia ? »Me demande Emmett, j'avais oublié ce surnom, c'est celui que Emmett me donne depuis que je suis toute petite et même lorsque j'étais encore humaine. (N/C :C'est aussi le surnom que je préfère pour Hermione.) (N/A:De meême pour moi, je n'aime pas trop le surnom Mione !)

« Je sais pas, mais je pense que je vais venir avec vous en cours, je n'aime pas m'ennuyer. »Lui dis-je en lui faisant un clin d'œil. « Comment y allons-nous ? »Lui demandais-je, sachant déjà a peu près la réponse qu'il va me dire.

« Tu laisses ta moto là et viens avec nous en voiture. »Me dit-il sèchement avec les yeux noirs de colère, tandis que moi je lui souris. Il soupire et dit ensuite : « Hermione, tu sais très bien que je n'aime pas que tu prenne une moto, je juge cela trop dangereux, j'ai peur qu'il ne t'arrive quelque chose. »

C'est à mon tour de soupirer, ne comprendra donc t-il jamais ?

« Emmett... » commençais-je, mais je fus couper par mon frère qui leva un de ses doigts pour me stopper.

« Nous n'allons pas repartir sur ce sujet, »dit-il lentement, « sinon nous allons être en retard en cours, tu ne voudrais pas que cela t'arrive ton premier jour, n'est-ce pas ? » Me dit-il avec sadisme, il sait que j'aime aller en cours et que je n'aime pas être en retard.

Je soupire donc une deuxième fois et me lève. J'aperçois que Jasper nous observe, cela doit être le cas depuis le début de notre conversation. Je lui souris et il en fait de même.

Je me dirige à la suite de Jasper et Emmett vers le garage et je vois que nos véhicules y ont été rangé, je peux voir que aux côtés de ma moto se trouve un autre moto, une Ducati 848. Je me dirige vers elle et caresse ses carénages, c'est une très belle moto, mais je préfère tout de même la mienne même si la sienne est plus récente.

Je sens une présence juste derrière mon dos et en me retournant je vois que c'est Jasper.

« Tu aimes ? »Me demande-t-il en me désignant la moto.

« J'adore, en fait j'adore toutes les motos, »lui dis-je en faisant un sourire en coin, je peux voir qu'il observe mes lèvres, « mais je préfère tout de même la mienne. » (N/C :Plus ça va, plus ton Hermione me plaît.) (N/A :C'est vrai, elle est bien différente de d'habitude. =) )

Il me sourit et alors qu'il s'apprête à dire quelque chose, Emmett vient vers nous et nous dit :

« Bon, vous venez ? Non mais sinon nous allons vraiment être en retard en cours. »

Je lâche Jasper du regard et m'aperçois que tout le monde se trouve là sauf Edward.

« Où est Edward ? »Demandais-je.

« Il est déjà parti pour aller chercher Bella chez elle, il n'aime pas qu'elle prenne sa voiture, en fait , je le comprend, la voiture de Bella est un vrai tacot, je ne sais pas comment elle fait pour encore rouler avec ça. »Me dit Rosalie, ça ne m'étonne pas qu'elle pense cela de la voiture de Bella, Rosalie adore la mécanique, mais elle préfère plutôt les bonnes et récentes voitures.

Je me dirige vers Esmée pour la prendre dans mes bras en guise d'au revoir et je fais pareil avec Carlisle. Ceux-ci font pareil avec les autres et Carlisle se dirige vers sa voiture, une Mercedes S55 AMG noire.

On se dirige vers les voitures de Rosalie et Emmett, nous sommes trop nombreux pour être tous dans la même voiture.

Je vais dans le voiture de Rosalie avec celle-ci et Alice, laissant les hommes ensembles dans la Jeep. Esmée reste dans le garage jusqu'à ce que nous soyons tous partis.

Sur la route, Alice ne parle pas, donc c'est essentiellement Rosalie et moi qui animons la conversation. Au regard de Rosalie, je peux deviner que normalement Alice n'est pas aussi muette. Je me demande si c'est ma présence qui la dérange, depuis sa vision à mon arrivée, elle ne m'a pas parler, ce qui ne me dérange pas outre mesure, je trouve seulement cela assez étrange.

En arrivant au lycée, je vois que la voiture d'Edward est déjà là et qu'il est sur la capot de celle-ci avec Bella à ses côtés. Rosalie et Emmett se stationnent aux côtés de la voiture.

En sortant, je remarque que les regards de tous les étudiants sont braqués sur nous, comme hier quand je suis arrivée ici. Avec mon ouïe de vampire, je peux entendre les murmures des autres étudiants sur moi.

Je me dirige vers Edward et Bella, comme tout le reste de ma famille. Je peux apercevoir que les yeux de Jasper sont noirs de colère, je ne sais pas à quoi c'est dû et pour être honnête, je n'ai pas non plus envie de savoir pourquoi. Si c'est dû à Emmett ou aux autres étudiants.

Je vois Alice sautiller vers Bella et la prendre dans ses bras, c'est sûr que maintenant je vois la différence de ses attitudes.

« Hey Bella, comment ça va aujourd'hui ? »Demande Alice à Bella.

« Hey, je vais bien, je me suis remise du fait que Emmett avait une sœur, »dit-elle avec un sourire, « comment est-ce que vous allez vous ? »Nous demande-t-elle.

« Oui tout va bien, »lui répond Alice avec un peu moins d'entrain qu'auparavant.

C'est au tour d'Edward de regarder bizarrement, Alice. Donc j'avais raison, elle n'est pas dans son état habituel.

« Je vous laisse, je dois aller au secrétariat pour m'inscrire en cours. »Dis-je.

« Je viens avec toi, » dit Jasper. Je reçois un regard noir de la part d'Alice. Je me demande ce qu'il se passe avec elle.

Je fais donc un signe de tête vers Jasper en guise de remerciement et on se dirige en silence vers le secrétariat. En y arrivant, je vois une femme assez âgée avec des cheveux rouges, je peux voir sur une plaque qu'elle se nomme Mme Cope. Je me dirige vers elle et m'appuie contre le bureau.

« Bonjour madame, je voudrais m'inscrire, en terminale. »Lui dis-je en souriant, je sais que c'est logique que je suis ici pour m'inscrire, mais on ne sait jamais avec les humains.

« Bonjour, alors il me faudrait toutes les informations te concernant, ainsi que ton dossier scolaire. Où est-ce que tu loges ? »Me demande-t-elle.

« Chez les Cullen, je suis la sœur d'Emmett. »

« Oh, ces cher Cullen, quel courage ils ont de prendre la charge de tant d'enfants en étant si jeunes. »Dit-elle. « La sœur d'Emmett dis-tu ? C'est vrai que tu as un air de ressemblance avec lui, la carrure en moins. »Dit-elle avec un sourire en coin.

C'est vrai que je ressemble beaucoup à Emmett, sauf pour la carrure. Je lui souris et hoche la tête vers elle.

« Oui, c'est vrai que nous avons beaucoup de chance d'avoir Carlisle et Esmée comme parents. Ils sont géniaux. »Lui dis-je.

« Je n'en doute pas, » répond-t-elle, elle se lève de son siège et disparaît derrière une porte.

En attendant, je me tourne vers Jasper et m'aperçois qu'il m'observe. Je lui sourie et rougi sous la puissance du regard. La cloche indiquant le début des cours sonne, je dit donc à Jasper :

« Tu devrais aller en cours. »

« Je préfère t'attendre, il se peut que je puisse être dans la même classe que toi, étant donné que je suis moi aussi en terminale. »Me dit-il en me rendant un timide sourire.

« C'est très gentil, merci. »

« Vas-tu nous dire ce qu'il t'es arrivé depuis ton départ ce soir? »Me demande-t-il.

Je souris et lui répond : « Je ne sais pas, j'aime bien passer mes nuit dehors ou avec Edward avec son piano. »

Je vois ses yeux se noircirent à la mention d'Edward. Je le scrute doucement, me demandant ce qu'il lui arrive.

« Qu'est-ce qu'il t'arrive ? »Lui demandais-je.

« Rien, » me répond-t-il sèchement, détournant les yeux.

Alors que j'allais lui répondre, Mme Cope arrive avec un tas de feuille qu'elle pose sur son bureau.

« Eh bien, Mademoiselle Cullen, j'ai tous les papiers que vous devez faire remplir le plus rapidement possible par vos parents adoptifs. Ils concernent vos coordonnées ainsi que tout ce qui vous concerne depuis votre naissance. J'ai également ce papier que vous devez faire signer par tous vos professeur aujourd'hui. »Me dit-elle en me tendant tous les papiers.

« Merci beaucoup, »dis-je en prenant les papiers qu'elle me tend. « A ce soir. »

« A ce soir, »me dit-elle à son tour avant de retourner à son travail.

Avant de quitter le bureau, je m'aperçois que à cette heure là j'ai sciences, suivit de math et biologie.

« Nous avons tous les cours en commun. »Dit Jasper qui lisait mon emploi du temps au dessus de mon épaule.

Je le regarde en coin et lui fais un clin d'œil.

On se dirige ensuite vers la salle de cours, nous avons plus de 30 minutes de retard, nous allons donc rapidement nous faire remarquer. Mais en faite je m'en fiche un peu, même si à Poudlard, cela n'était pas mon fort à cause du fait que pour les autres je n'était qu'une née moldu aux pouvoirs développés, mais là, la seule chose que j'ai à cacher est mon côté vampire et sorcier.

En entrant, les regards sont -sans surprise- sur nous, même celui du professeur, assez jeune, qui pose son regard sur moi.

Je me dirige, à la suite de Jasper, vers le bureau du professeur.

Après m'être présentée et avoir fait signer mon papier, il me demande de me mettre aux côtés de Jasper, au fond de la classe.

La fin du cours se passa donc rapidement, ainsi que la matinée, qui aux côtés de Jasper, malgré qu'il ne parle pas beaucoup et qu'il à pris un visage rempli de souffrance, s'est agréablement bien passée.

Au déjeuner, on se réunit tous dans la cafétéria. Nous avions une table réservée apparemment.

Nous avons tous pris un plateau alors que seule Bella allait manger ce qu'il y avait dedans, mais nous étions obligés si nous ne voulions pas nous faire plus remarquer que en ce moment.

« Alors ? Comment s'est passé ta matinée Mia ? »Me demande Emmett.

« Très bien, j'ai tous mes cours en commun avec Jasper donc je pense que je ne vais pas m'ennuyer. »Dis-je en faisant un clin d'œil à Jasper.

Je vois que le regard d'Alice envers moi n'a rien d'amical, et je me demande d'ailleurs pourquoi. Je suis assez proche de son mari, et alors ? Quel est son problème ? Je ne vais pas non plus le lui prendre, je n'en ai pas vraiment envie en fait.

« Et vous, comment ça s'est passé ? »Demandais-je.

« Oh bien, tu sais c'était une journée habituelle de cours, mais c'est vrai que cela doit changer de là où tu te trouvais avant, n'est-ce pas ? »Me dit Emmett en me faisant un clin d'œil.

C'est sur que cela change de Poudlard, ce n'est pas du tout la même chose.

Alors que j'allais lui répondre, un blond se dirigea vers nous. Avec l'attitude qu'il adopte, il doit sûrement pensé qu'il est irrésistible. Ce qui n'est pas du tout le cas, cela va sans dire.

« Hey, pouvons-nous savoir qui tu es ? »Dit-il.

Alors que je m'apprêtais à répondre, Emmett le fit à ma place.

« Mike, d'où est-ce que tu te permet de venir t'adresser à nous alors que nous sommes en pleine conversation ? »Dit-il sèchement.

« Calme Cullen, je parle à la beauté qui se trouve en face de toi. »Dit ce Mike.

« La beauté qui se trouve en face de moi est ma sœur, alors fait attention à ce que tu peux dire sur elle, OK Newton ? »Dit mon frère avec colère. Ce cher Mike devient tout d'un coup blanc et il part d'un coup vers une autre table.

Je me tourne vers Emmett avec colère.

« Non mais tu es sérieux là Emmett. Pourquoi est-ce que tu as fait ça ? Tu sais très bien que je sais me débrouiller toute seule, que je suis assez vieille pour me défendre toute seule. Mince ! »Lui dis-je avec colère, je sors de table en prenant mon plateau avec moi. Je jette son contenu à la poubelle et sort de la cafétéria. Je sais qu'il veut prendre son rôle de grand frère a cœur, mais cela fait longtemps que je sais me débrouiller seule.

Rapidement la cloche sonna, ce qui me fit retourner en cours avec Jasper.


A la fin des cours, je ne parlais même pas à Emmett en partant. Je sais que cela peut paraître puéril, mais il m'a fait honte en me prenant pour une petite fille ne sachant pas se débrouiller seule.

En arrivant à la villa, je me dirige rapidement vers la forêt et décide d'y rester pour la soirée. Je pense que je serais assez calmée pour le lendemain en restant ici.


 

Alors, comment avez-vous trouvez ce chapitre ? Bien ? J'espère ! =)

A bientôt, (je pense) pour un nouveau chapitre !

Bisous.

Coucou, voici le chapitre 5 !

Je remercie JazzyO pour la correction qu'elle a apporter à mon chapitre. Il a été très rapide, je lui ai envoyer le chapitre hier et je l'ai reçu ce midi. =) Merci beaucoup !

Je vous laisse à votre lecture, espérant qu'elle vous plaise.


CHAPITRE CINQ:

La nuit se passe lentement, je voulais m'expliquer avec Emmett pour ce qui s'est passé. Et aussi enfin tout avouer à ma famille. Je sais que je ne vais pouvoir encore plus attendre avant de devoir tout leur avouer, Esmée va vouloir à un moment donné savoir ce que j'ai fait depuis ces dernières années. Mais je doute, si je le dis maintenant et que les Volturi apprenne cela, je serais rapidement prisse en chasse par leurs gardes. Et je n'ai pas envie que cela se produise. Parce que sinon je leur aurait déjà tout dit, je n'aurais pas garder ce secret aussi longtemps.

Je me lève lentement de la souche d'arbre où je me trouve depuis la fin des cours et commence à marcher en direction de la villa avant de sentir l'odeur d'un vampire qui m'est inconnu.

Je commence à courir vers l'odeur et en arrivant dans la forêt bordant la villa, je ne vois pas un mais deux vampires, ce qui est assez étrange puisque je ne sens qu'une seule odeur. Je vois une vampire au cheveux courts, bruns, c'est d'elle que l'odeur provient , a ses côtés, un vampire blond. Il est pas mal. Quand ils tournent la tête vers moi et se positionnent en position d'attaque et grognent, ce qui me choque encore plus sont leurs yeux, ils sont rouges.

Ils arrêtent rapidement de grogner et se repositionnent rapidement quand ils remarquent que je ressemble à un humain, que j'ai l'odeur d'un humain...

« Qui êtes-vous ? »Leur demandais-je, ils semblent surpris que je leur pose cette question et que je ne sois pas choqué par ce que je viens de voir, ce qui aurait été le cas pour n'importe quel autre humain.

Avant qu'ils ne puissent répondre, j'aperçois Jasper venir derrière eux.

« Peter ? Charlotte ? Qu'est-ce que vous faites-là ? »Demande-t-il aux inconnus pas si inconnus que ça.

« Nous voulions te voir, tu sais avec Peter. »Lui répond la fille, Charlotte apparemment. Elle lui a répondu tout en me regardant.

« Ah oui, lui et son don. »Lui dit-il. « Que t'a-t-il fait cette fois ci ? »Lui demande-t-il.

Je m'aperçois qu'il ne m'as toujours pas vu, malgré que Peter et Charlotte n'arrêtent pas de me regarder.

« Je crois que j'ai trouvé. »Dit tout bas Peter.

« Que dis-tu ? »Demande Jasper avant d'enfin tourner la tête vers moi. « Oh, Hermione, tu rentres enfin, Emmett se demandait où tu te trouvais. »

Je hoche la tête sans toutefois lâcher du regard les deux autres vampires. Eux font pareil et je vois que le vampire nommer Peter ne me lâche pas des yeux et fronce les sourcils en me voyant l'observer.

« Venez, »dit Jasper vers nous, trouvant probablement étrange notre échange. « Allons à l'intérieur de la villa. »Peter et Charlotte acquiescent tandis que moi je commence déjà à avancer, je me demande pourquoi ils viennent, si c'est pour nous aider avec le problème des Volturi ou non. Ils ont l'air d'en connaître tout un rayon sur les guerres, ils ont pas mal de cicatrices, surtout le mâle. En regardant de plus près, je peux m'apercevoir que c'est les mêmes que celles que Jasper arbore. Se seraient-ils connu pendant unes des guerres de territoire opposant les vampires ?

A peine je m'approche de la maison que je sens Emmett me serrer dans ses bras. J'entends des grognements venir de derrière, mais je ne prends pas la peine de me retourner, je sais que c'est l'un des trois vampires.

« Hermione, si tu savais à quel point je suis désolé de ce qui s'est passé hier. »Me dit-il sans même me lâcher. Heureusement que je n'ai pas besoin de respirer, même quand je ressemble à une humaine parce que sinon je ne serais plus en vie.

« Emmett c'est bon, j'ai compris. »Lui dis-je en faisant un petit sourire. J'entends un bruissement de vêtement et je me tourne vers Jasper et les deux autres vampires. Je vois Peter s'approcher de Charlotte et lui glisser quelque chose dans l'oreille sans que je puisse l'entendre. J'aperçois Jasper froncer les sourcils, apparemment lui non plus n'a pas compris ce que le couple s'est dit. Ensuite, Charlotte se tourne et nous regarde, Jasper et moi, en fronçant les sourcils, comme ce qu'Alice avait fait la première fois qu'elle m'avait vue.

Nous nous dirigeons vers l'intérieur, rejoignant le reste de la famille. Je fronce les sourcils, devrions-nous pas nous préparer pour aller en cours ? Je vois Edward se tourner vers moi.

« Il y a trop de soleil aujourd'hui, nous ne pouvons donc pas aller en cours, mais si tu veux y aller, on te laisse faire, »me dit-il avec un clin d'œil. « Et puis nous devons organiser la rencontre avec les Volturi avec l'aide de Peter et Charlotte. »Ajoute-t-il.

Je tourne ma tête vers eux, c'est bien pour cela qu'ils sont là.

« Non c'est bon, je pense que je pourrais me passer de cours pour aujourd'hui, ce n'est pas comme si c'était mon avenir qui se trouvait en jeu. »Lui dis-je avec un sourire, je sens le regard de Peter de plus en plus pesant sur moi.

« Tu es si sûre que ça que tu va te faire transformer ? »Dit-il, je lève un sourcil dans sa direction et fais un sourire en coin.

« Oh, mais je le suis déjà, cela fait 75 ans que je suis un vampire. »Il arque un sourcil dans ma direction, pas vraiment disposé à me croire.

« Alors, explique-nous pourquoi tu ressembles tant à une humaine. »Ajoute-t-il.

J'ouvre la bouche et la referme, je sais qu'il faut que je leur dise, mais je sens que ce n'est pas vraiment le moment, et puis je ne connais pas ce couple, qu'est-ce qui me dit que je peux leur faire confiance ? Ce sont certes des amis à Jasper, mais cela ne veut strictement rien dire. Je vois Alice se lever pour se placer devant les nouveaux vampire. Vraiment, je pense que ce qu'elle s'apprête à dire ne va pas, mais vraiment pas, me plaire.

« C'est vrai ça, nous ne savons même pas pourquoi tu ressembles tant à une humaine, qu'est-ce qui nous dit que tu est vraiment Hermione McCarty ? »Dit-elle en crachant pratiquement mon nom. Je lève un sourcil dans sa direction et je lui fais un sourire en coin. Je la vois froncer les sourcils, apparemment déçu et déconcerté de ma non-réaction.

« Est-ce que tu insinues que même mon frère ne pourrait me reconnaître ? Que même les personnes avec qui j'ai vécu pendant deux ans de ma vie de vampire ne pourrait me reconnaître ? »Lui demandais-je. Pendant un instant je crus que j'avais réussi à démonter son aplomb mais il faut croire qu'elle me déteste réellement et qu'elle souhaite me voir partir d'ici.

« Je sais que les Volturi ont beaucoup de pouvoirs, cela se pourrait que tu sois l'une d'eux et que tu viennes ici pour connaître nos plans. Que tu ais réussi à changer d'apparence. »Continue-t-elle. Je vois le regard noir que lui jette son compagnon. Alors que je m'apprête à lui répondre, Emmett me devance, l'air pas très content. (N/C : Alice est détestable, elle m'agace. Quelle garce!) ( N/A : Tuas raison, c'est une garce. ;-) )

« Tout ce que tu dis est certainement possible, mais je connais ma sœur, je sais que c'est elle grâce à plusieurs choses, Edward peut en témoigner, c'est bien elle, ils ont retrouvé la relation qu'ils avaient avant qu'elle ne parte, tu n'étais pas là, tu ne peux donc pas juger si c'est elle ou non ! De plus, lorsque j'ai été dans sa chambre, j'ai trouver certaines de ses affaires que seuls elle et moi savons qu'elle a en sa possession, ça ne peut donc pas être quelqu'un faisant partie de la garde des Volturi. »Dit-il bien en colère. Je lève un sourcil en apprenant qu'il à osé fouiller dans mes affaires et qu'il ai trouvé ma baguette, qui se trouve bien au fond de ma valise. « Alors si tu as des choses à dire, viens directement me les dire avant de mettre le doute concernant ma sœur ! Tu sais que je te considère également comme ma sœur, mais tu n'es qu'une sœur de venin contrairement à Hermione. »Rajoute-t-il plus calmement.

« Toutefois, il y a un point que je voudrais éclaircir, comment cela se fait-il que tu ressembles autant a une humaine. »Demande la vampire, Charlotte.

« Ça c'est un de mes secret, et je ne suis pas prête à le dévoiler alors que les Volturi sont à notre poursuite, cela pourrait leur faire très plaisir. »Lui dis-je. « Mais bien sûr, je vous le dirais quand tout cela sera fini, »rajoutais-je à l'adresse des Cullen. Ils hochent la tête, comprenant que je ne dirais rien pour l'instant. Je peux voir dans les yeux de Jasper de la déception mais je n'y fais pas vraiment attention. « Oh et dernier point, est-ce que je peux savoir pourquoi tu as fouillé dans mes affaires ? »Demandais-je à Emmett en levant un sourcil. Je le vois baisser la tête et se dandiner sur ses pieds, visiblement très mal à l'aise. Je soupire et me dirige vers lui pour le prendre dans mes bras. « Tu me le dira plus tard... »Lui dis-je dans l'oreille pour que lui seul puisse entendre.

Je le lâche et me dirige vers le milieu du salon, bientôt rejoint par Jasper, Peter et Charlotte. Emmett, lui, est parti rejoindre Rosalie et la prend dans ses bras en l'embrassant doucement. Alice, elle, a rejoint le canapé et s'est placé aux côté de Edward, regardant Jasper avec des petits yeux, voulant certainement qu'il vienne près d'elle, mais celui-ci l'ignore complètement et me fixe, ce qui me met rapidement mal à l'aise, ce qu'il doit sentir puisqu'il arrête soudainement après que j'ai ressenti cette émotion.

« Oh, quel maladresse faisons-nous, nous ne nous sommes même pas présenter. »Fait remarquer le mâle. « Je me nomme Peter Whitlock, et voici ma compagne, Charlotte, mais tu le savais déjà puisque le major l'avait déjà dit. »Dit-il en baissant d'un ton sur la dernière partie.

« Je suis Hermione McCarty Cullen, la sœur de sang d'Emmett. »

« Nous avions compris, »dit Charlotte en souriant. Je hoche de la tête, bien sûr qu'ils avaient du l'avoir remarqué, Emmett n'a pas arrêté de le dire, ce qui ne me dérange vraiment pas bien évidemment, c'est juste que je suis ennuyée de ne pas y avoir penser plus tôt.

« Major ? »Demandais-je, me rendant compte de la façon dont Peter avait nommé Jasper quelques instant plus tôt.

« Oui, nous avons fait une des guerres de territoire sous les ordres de Maria, »il se stoppe quand il voit mon visage choqué, je sais qui est cette Maria, j'avais parler entendu d'elle et de ses pratiques pour gagner du territoire, elle et ses sœurs : Nettie et Lucy au début, puis elle les avaient tués pour pouvoir avoir plus de territoire, ses sœurs pensant qu'elles en avaient déjà assez. Je lui fait signe pour qu'il continue de s'expliquer. « Et Jasper était le Major qui prenait en charge notre éducation en terme de combat, ce qui explique le nombre de nos cicatrices. »Je hoche la tête et la baisse, restant dans mes pensées. Je sens un regard peser sur moi et en levant la tête je vois que c'est Jasper qui me fixe, le regard rempli d'inquiétude. Je comprends qu'il s'inquiète de la façon dont je dois maintenant le voir, mais je sais que je ne vais pas changer de comportement avec lui, c'était ce qu'il était auparavant et je n'ai rien à dire là-dessus, il était ce qu'il était et s'il à voulu changer, c'est que c'était lui qui le voulait, je n'ai rien à dire sur son passé. Je lui fait un sourire et soudainement je sens comme une vague de gratitude. Je fronce les sourcils, peu habituée à ressentir une émotion qui ne m'appartient pas. Maintenant je ressens une vague d'excuse et je fais un signe de tête à Jasper voulant lui faire comprendre que j'ai bien compris que c'est de lui.

J'entends un grognement et tourne la tête vers Alice, c'est elle qui vient de me grogner dessus et elle à les yeux noirs, de rage certainement. Elle a probablement suivit notre échange, à Jasper et moi. Je lui fais un sourire arrogant avant de détourner mon regard d'elle.

« Et bien, que faisons nous ? »Demandais-je, clairement pas disposée à rester sans rien faire.

« Est-ce que tu as vu quelque chose Alice ? »Demande Carlisle à la voyante.

Elle me lâche du regard pour regarder le médecin. Elle secoue la tête de gauche à droite et baisse la tête, se concentrant pour avoir une vision. Comptent-t-ils vraiment sur son don pour agir ?

« Bien, je vais chercher Bella, je pense qu'elle s'est réveillée maintenant. »Dit Edward, il se lève et se dirige vers la porte. Avant de la traverser, il se retourne et me dit : « Hermione, veux-tu venir avec moi la chercher ? »Rajoute-t-il. Je fronce les sourcils, pourquoi voudrais-je aller la chercher avec lui ? Ce n'est pas que je ne l'aime pas, mais tant que le problème avec les Volturi n'est pas régler, je ne veux pas qu'elle m'approche, je ne veux pas avoir plus de problèmes que ceux que nous avons déjà. (N/C : Ah, je suis d'accord avec Hermione! Surtout que Bella est un aimant à problèmes et que je ne l'aime pas.)

« Non, c'est bon. »Lui répondis-je. Il hoche la tête et part rejoindre son humaine.

Moi je sors, ne voulant pas me trouver dans la même pièce qu'Alice. Ce n'est pas que je ne l'aime pas, c'est juste qu'elle m'horripile, elle et ses mimiques insupportables.

Je ne vais pas loin, je sais que je devrais bientôt rentrer puisque je sais qu'Edward n'a pas pris la voiture, il va donc ramener l'humaine sur son dos, idéal pour que son odeur soit partout dans la forêt et donne faim à tous les vampires du coin.

Je suis rejointe par Emmett qui, sans dire un mot, me prend le bras pour m'éloigner encore un peu plus de la maison. Une fois qu'il nous arrête, je lui demande :

« Que veux-tu Emmett ? »

« Quand est-ce que tu vas dire à la famille ce que tu es vraiment ? »Me demande-t-il.

« Après que l'affaire avec les Volturi soit fini. Pas avant. Il faut qu'ils soient patients jusque là. »Lui répondis-je.

« Bien, »dit Emmett, il me prend dans ses bras pendant un long moment, mais je ne m'en plains pas, il m'a vraiment beaucoup manqué pendant tout ce temps. « Je suis vraiment content que tu sois enfin de retour, même si c'est pour nous aider avec l'affaire Volturi. »Rajoute-t-il. Je souris, j'aime quand mon frère se comporte ainsi avec moi.

« Moi aussi je suis contente de pouvoir te serrer dans mes bras, je pense que c'est ce qui m'a le plus manqué, pouvoir être avec toi sans me préoccuper de quelque chose, je t'aime grand frère ! »Lui dis-je avec un grand sourire qu'il me rend. Il me reprend dans ses bras et me serre très fort.

« J'espère que tu ne va pas avoir à repartir sitôt que notre affaire avec les Volturi sera réglée. »

« Moi non plus Emmett, mais que voudrais-tu qu'il m'arrive pour que je sois obligée de partir ? »Lui demandais-je.

« Je ne sais pas, j'ai très bien remarquer qu'Alice t'apprécie guère, je ne veux pas qu'elle programme quelque chose, elle est vicieuse cette fille. Je ne la tolère que parce que Jasper est avec elle, mais le jour où il la quittera, je pourrais enfin lui dire tout ce que je pense d'elle. »

« Pourquoi la quitterait-il ? Ne sont-ils pas des compagnons ? »Lui demandais-je avec surprise, il m'avait pourtant semblé avoir compris que c'était des compagnons la dernière fois que j'avais vu Emmett et qu'il m'avait dit qu'il y avait des nouveaux dans la famille. Mais en y repensant, c'est vrai que leur comportement communs ne sont pas ceux de vrais compagnons.

« Non je ne pense pas. Enfin c'est ce qu'Alice à dit quand ils sont arrivés, mais depuis le temps je me suis posé des questions. Le comportement qu'à Alice vis-à-vis de Jasper n'est pas correct pour une vraie compagne. Puis je trouve Jasper assez différent depuis que tu es arrivée. »Dit-il avec un petit sourire. Je fronce les sourcils, je ne vois rien qui soit bizarre dans le comportement de Jasper.

Alors que j'allais parler, l'objet de notre conversation arrive justement.

« Je suis désolé de vous déranger, mais Edward est rentré avec Bella et nous voudrions faire maintenant notre plan d'attaque contre les Volturi. »Dit-il, Emmett hoche la tête et me prend la main pour me traîner vers la maison. Je sens le regard insistant de Jasper sur moi, mais je décide de mettre ça dans un second plan, ce n'est pas la priorité pour l'instant.

En rentrant dans la maison, je vois que tout le monde est assis autour d'une table comme quand ils doivent prendre de difficiles décisions, mais cette fois-ci se trouve une carte de la clairière de Forks, là où se déroulera la bataille. Nous rejoignons les autres et durant tout le reste de la journée, nous préparons des plans pour la bataille. Peu avant la tombée de la nuit, Edward se rend compte que nous avons oublier un détail, le territoire se situe à la moitié du territoire des loups de Forks, ce qui pose un gros problème dans notre plan. N'aurait-il pas pu y penser plus tôt ?

« Je pourrais demander aux loups de nous venir en aide, cela concerne aussi les humains, si les Volturi se trouvent sur Forks, ils vont devoir se nourrir, ce qui implique obligatoirement des morts. »

« Non ! Je ne veux pas que les loups soient mis en danger ! »S'exclame Bella. Je lève les sourcils, elle ne veut pas que les loups soient en danger, mais les vampires cela ne la dérange pas ? D'ailleurs, comment cela se fait-il qu'il y ai des loups sans que j'en soit au courant ?

« Des loups ? »Demandais-je.

« Je t'expliquerai plus tard Mia. »Me dit Emmett, mais je continue de froncer les sourcils.

« Bella, »commençais-je, « tu ne veux pas que les loups soient mis en danger, mais pour les vampires, tu t'en fiche ? »Lui demandais-je.

« Ce... Ce n'est pas ça ! »Dit-elle avec assurance. Je lève les épaules, laissant tomber cette affaire, je ne comprendrais donc jamais cette humaine. Elle soupire avant de se tourner vers son copain. « Très bien, tu peux leur demander. »Dit-elle fataliste.

Edward sourit et l'embrasse. Il ne manque plus que les loups acceptent de se battre à nos côtés avant de pouvoir être totalement près pour combattre. Outre les leçons de combat dont certains ont besoin.

J'espère qu'ils vont accepter. Vraiment. Il nous reste plus qu'à attendre leur réponse.


Alors, comment est-ce que vous avez trouver ce chapitre ? Bien ? J'espère !

Je ne vous dit pas à bientôt parce que je ne sais pas quand je pourrais de nouveau poster. C'est la fin de mes vacances donc j'aurais moins de temps pour écrire, mais je vais tout de même faire des efforts. =)

Bisous.

20 votes. Moyenne 4.65 sur 5.

Commentaires (16)

1. samarah jeudi, 18 Mai 2017

Coucou, dommage que cette histoire n'est pas de fin, c'est triste je lis cette histoire depuis 2014 ( oui c'est long) et je dois avouer que je suis déçu qu'il n'y est pas de suite...

2. Amelilia mercredi, 10 Décembre 2014

J'adore cette fiction ! J'ai hâté de connaître la suite ! En plus c'est la première fois que je vois une Alice antipathique ! Je trouve ça intéressant de la voir comme ça !
Bonne continuation !

3. Miis Granger-Withlock samedi, 18 Octobre 2014

Coucou,
J'ai adoré ce chapitre et j'espère que tu posteras vite la suite parce que J'ADORE !!!!!!! C'est trop trop bien !!!!!
P-S : Ravie d'apprendre que tu n'abandonnes pas !!!!!
P-S 2 : Est ce que tu poste régulièrement ou c'est quand tu as finis d'écrire ???

4. Lolit vendredi, 19 Septembre 2014

La suite!!!!!! SVP!!!!!! Je suis désespérer j adore la fanfiction!!!

5. Miss Granger-Whitlock mardi, 02 Septembre 2014

J'adore ton histoire et j'espère que tu mettra vite la suite !!! J'ai trop hâte !!!!! Pitiéééééé n'arrête pas !!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mercredi, 26 Avril 2017